Fiche 675 - ANDREAS Marchand

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/675-andreasmarchand
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • ANDREAS Marchand
    • Variante(s) de nom:
      • Andreas MARCHAND
      • Andreas MARCHANT
    • Description courte:
      • Prévôt de Paris
    • Date de vie:
      • -1439
    • Date d'activité:
      • 1389-1439
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Extérieur
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Poitou (La=Rochelle).
    Insertion relationnelle
    • Classe sociale d'origine.:
      • Noble chevalier en 1433.
    • Classe sociale personnelle:
      • Sa femme est la fille d'Henri de MARLE ;
      • Son beau-frère est Pierre BUFFIERE ;
      • Référence : AUTRAND (F.), Naissance d'un grand corps de l'État ..., 71, 101.
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • ?
    Carrière professionnelle
    • Fonctions diverses à la Cour:
      • Chambellan du roi 1413-1415.
    • Administration royale:
      • Conseiller-lai au Parlement de Paris en 1389-1413 ;
      • Référence : CUP IV, 47 (n 1770).
      • Commentaire : /Il fait partie des membres du Parlement appelés à se prononcer en 1401 (22 septembre) à la demande de l'Université de Paris sur la libération de quatre moines de l'abbaye de Troarn emprisonnés par leur abbé afin qu'ils puissent être jugés à Paris conformément au privilège de l'université ;
      • Conseiller au Parlement de Poitiers en 1433.
      • Référence : AUTRAND (F.), Naissance d'un grand corps de l'État ..., 72.
      • Commentaire : /Mais en 1436, il est trop vieux pour reprendre sa position à Paris.
    • Fonctions dans l'administration locale:
      • Prévôt de Paris
      • Commentaire : /Mêlé à ce titre aux troubles entre les étudiants de la Nation de Picardie et la Nation Anglo-Allemande en 1415 (mars).
      • Bailli de Chartres et Bailli de Sens en 1415 ;
      • Bailli d'Evreux 1418-1424 ;
      • Gouverneur-capitaine d'Orléans 1418-1424.
      • Référence : AUTRAND (F.), Naissance d'un grand corps de l'État ..., 193.
      • Référence : AUTRAND (F.), Naissance d'un grand corps de l'État ..., 195.
      • Commentaire : /Dans ses fonctions, se transforme pratiquement en militaire selon Françoise AUTRAND, "il enlève les prisonniers, emprisonne les voyageurs, met à rançon les uns et les autres. Cette conduite de brigand lui est imposée par les nécessités de la guerre. Il a dû, en effet, monter et armer ses deux fils pour la bataille de Verneuil [l'un y est mort, l'autre mourra aussi à la guerre], 'paier la finance d'un de ses enfants prisonnier des Angloys'. Le hasard des routes lui a même permis de s'emparer de la personne d'un de ses anciens collègues, Jacques Branlart, qui fut enfermé dans la grosse tour d'Orléans et mis à rançon ... jusqu'à ce qu'il ait acquitté une rançon de quatre cents moutons d'or".
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Relatif:
      • Avec un groupe de onze conseillers au Parlement, il figure dans un procès opposant l’université de Paris à Louis de CHANTEMESLE, abbé de Troarn en 1401 (22 septembre) à propos de l’affaire qui l’oppose à ses quatre de ses moines, étudiants et emprisonnés malgré les privilèges de l’université ‘Sur une requeste faicte par l’Université de Paris a l’encontre de l’abbé de Trouart, qu'il pleust que iiij des moines de Trouart soydisans escoliers a Paris, emprisonne par veu d'un arrest donné au prouffit dudit abbé a l’encontre de xxij de ses religieux, estre eslargiz partout et leur procès estre fait a Paris juxta privilegium predicte Universitatis. Il a semblé aux dessusdits president et conseillers que ledit abbé peut impune consentir et souffrir que les iiij dessusdits religieux soydisans escoliers soient eslargiz a Paris et en Normendie, au lieu où le proces sera fait selon la teneur dudit arrest pronunce le iije de ce present moiz et auquel lieu les dessusdits religieux stabunt iuri, et sanz prejudice de l’abbé’.
      • Référence : CUP IV, 47-48 (n 1770) ;
      • Référence : Arch. nat. Paris., X1a 1478, fol. 36.
      • Référence : TUETEY (A.), Journal de Nicolas de Baye, greffier du Parlement de Parise. I, 1400-1417, Paris. 1885, I, 12-13.
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • AUP II, 172 15
      • CUP IV, 47 (n 1770).
    • Ouvrages sur l'individu:
      • AUTRAND (F.), Naissance d'un grand corps de l'État. Les gens du Parlement de Paris 1345-1454, Paris, 1981, 71-73, 101, 184, 193, 195, 199
    • Autres bases prosopographiques:
      • http//www.parismoyenage.fr/parisiens/nom_p.php?search=Marchantnom=Marchantprenom=AndryA3ouA3AndrE9
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ Rédaction Jean-Philippe Genet, mise à jour 30/08/2020.
  • <1a> 675
  • <1b> ANDREAS Marchand
  • <1c> $Andreas MARCHAND$
  • <1c> $Andreas MARCHANT$
  • <1d> Prévôt de Paris
  • <1e> % -1439%
  • <1f> %1389-1439%
  • <1k> Extérieur
  • <2a> *Poitou (*La=Rochelle).
  • <3a> Noble : chevalier en %1433%.
  • <3c> Sa femme est la fille d'$Henri de MARLE$ ;
  • <3c> Son beau-frère est $Pierre BUFFIERE$ ;
  • <r> AUTRAND (F.), &Naissance d'un grand corps de l'État ...&, 71, 101.
  • <5b> ?
  • <7i> Chambellan du roi %1413-1415%.
  • <7j> Conseiller-lai au Parlement de £Paris en %1389-1413% ;
  • <7j> /Il fait partie des membres du Parlement appelés à se prononcer en %1401% (22 septembre) à la demande de l'Université de £Paris sur la libération de quatre moines de l'abbaye de £Troarn emprisonnés par leur abbé afin qu'ils puissent être jugés à *Paris conformément au privilège de l'université ;
  • <r> CUP: IV, 47 (n° 1770).
  • <7j> Conseiller au Parlement de £Poitiers en %1433%.
  • <7j> /Mais en %1436%, il est trop vieux pour reprendre sa position à *Paris.
  • <r> AUTRAND (F.), &Naissance d'un grand corps de l'État ...&, 72.
  • <7k> Prévôt de £Paris
  • <7k> /Mêlé à ce titre aux troubles entre les étudiants de la Nation de £Picardie et la Nation £Anglo-Allemande en %1415% (mars).
  • <7k> Bailli de £Chartres et Bailli de £Sens en %1415% ;
  • <7k> Bailli d'£Evreux %1418-1424% ;
  • <7k> Gouverneur-capitaine d'£Orléans %1418-1424%.
  • <r> AUTRAND (F.), &Naissance d'un grand corps de l'État ...&, 193.
  • <7k> /Dans ses fonctions, se transforme pratiquement en militaire : selon $Françoise AUTRAND$, "il enlève les prisonniers, emprisonne les voyageurs, met à rançon les uns et les autres. Cette conduite de brigand lui est imposée par les nécessités de la guerre. Il a dû, en effet, monter et armer ses deux fils pour la bataille de £Verneuil [l'un y est mort, l'autre mourra aussi à la guerre], 'paier la finance d'un de ses enfants prisonnier des Angloys'. Le hasard des routes lui a même permis de s'emparer de la personne d'un de ses anciens collègues, Jacques Branlart, qui fut enfermé dans la grosse tour d'£Orléans et mis à rançon ... jusqu'à ce qu'il ait acquitté une rançon de quatre cents moutons d'or".
  • <r> AUTRAND (F.), &Naissance d'un grand corps de l'État ...&, 195.
  • <8g> Avec un groupe de onze conseillers au Parlement, il figure dans un procès opposant l’université de £Paris à $Louis de CHANTEMESLE, abbé de £Troarn$ en %1401% (22 septembre) à propos de l’affaire qui l’oppose à ses quatre de ses moines, étudiants et emprisonnés malgré les privilèges de l’université : ‘Sur une requeste faicte par l’Université de Paris a l’encontre de l’abbé de Trouart, qu'il pleust que iiij des moines de Trouart soydisans escoliers a Paris, emprisonne par veu d'un arrest donné au prouffit dudit abbé a l’encontre de xxij de ses religieux, estre eslargiz partout et leur procès estre fait a Paris &juxta privilegium predicte Universitatis&. Il a semblé aux dessusdits president et conseillers que ledit abbé peut impune consentir et souffrir que les iiij dessusdits religieux soydisans escoliers soient eslargiz a Paris et en Normendie, au lieu où le proces sera fait selon la teneur dudit arrest pronunce le iije de ce present moiz et auquel lieu les dessusdits religieux stabunt iuri, et sanz prejudice de l’abbé’.
  • <r> CUP: IV, 47-48 (n° 1770) ;
  • <r> Arch. nat. Paris., X1a 1478, fol. 36.
  • <r> TUETEY (A.), &Journal de Nicolas de Baye, greffier du Parlement de Parise. I, 1400-1417&, Paris. 1885, I, 12-13.
  • <19> Pas d'œuvres connues.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> AUP: II, 172 15
  • <99a> CUP: IV, 47 (n° 1770).
  • <99b> AUTRAND (F.), &Naissance d'un grand corps de l'État. Les gens du Parlement de Paris 1345-1454&, Paris, 1981, 71-73, 101, 184, 193, 195, 199
  • <99c> http://www.parismoyenage.fr/parisiens/nom_p.php?search=Marchant&nom=Marchant&prenom=Andry%A3ou%A3Andr%E9
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction : Jean-Philippe Genet, mise à jour 30/08/2020.
Visualisation géographique