Fiche 562 - AMALRICUS de Bena

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/562-amalricusdebena
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • AMALRICUS de Bena
    • Variante(s) de nom:
      • Amalricus de BENA
      • Référence : DELABORDE (H.F.) éd., Oeuvres de Rigord et Guillaume le Breton, 230 ;
      • Référence : Anonyme de Laon, RHGF, XVIII, 715 ;
      • Référence : Robert d'AUXERRE, Chronicon, 104.
      • Commentaire : /Cf. Guillaume le BRETON, dans DELABORDE (H.F.).
      • Amaury de BÈNE
      • Amaury de CHARTRES
    • Description courte:
      • Magister
    • Date de vie:
      • -1206
      • Référence : GOROCHOV (N.), Naissance de l'Université Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (V.1200-V.1245), Paris, 2012, p. 94.
    • Date d'activité:
      • 1175-1206
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • France (Bènes).
    • Diocèse:
      • Diocèse de Chartres.
    Insertion relationnelle
    • Ami de ou ennemi:
      • Familier du Prince LOUIS (VIII).
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • ?Chartres vers 1170-1180
      • Référence : GOROCHOV (N.), Naissance de l'Université Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (V.1200-V.1245), Paris, 2012, p. 187, n. 96.
      • Commentaire : /Il y aurait subi l'influence de Thierry de CHARTRES et de Bernard de CHARTRES si tant est qu'elle y a subsisté il n'y a par ailleurs aucune preuve de son passage à Chartres mais un Amauricus de BENA figure dans l'obituaire de la cathédrale de Chartres à la date du 16 août.
      • Paris 1206-1206.
    • Cursus:
      • Magister (Paris) 1206.
      • Référence : GOROCHOV (N.), Naissance de l'Université Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (V.1200-V.1245), Paris, 2012, p. 94.
      • Commentaire : /C'est un maître ès arts qui enseigne à Paris jusqu'à sa mort en 1206 mais auquel on reproche de se mêler de théologie alors qu'il n'a pas suivi d'enseignement de théologie auprès d'un maître parisien.
    Carrière professionnelle
    • Universitaire:
      • Enseignant la dialectique à Paris ;
      • Enseignant la théologie à Paris 1200-1206 ;
      • Commentaire : /Il enseigne la théologie de façon différente de celle des autres maîtres mis en cause par eux, il fait appel à la papauté romaine.
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Relatif:
      • Accusé, il se rend à Rome pour faire appel au Pape INNOCENT III désavoué par celui-ci, il doit se rétracter publiquement devant les maîtres parisiens pour certaines de ses thèses hétérodoxes en 1205.
      • Commentaire : /Ses disciples sont condamnés en 1210 par le synode=provincial de Paris présidé par Pierre de CORBEIL, archevêque de Sens, puis en 1215 par Robert de COURCON et enfin par le Concile de Latran=IV ; le synode=provincial de Paris l'excommunie à titre posthume et ordonne aussi son exhumation et la dispersion de ses cendres.
    Voyage
    • Voyage:
      • Voyage (affaires ecclésiastiques) en Italie à Rome en 1205.
    Production textuelle
    • Auteur actif dans le champ religieux:
    • Auteur actif dans le champ religieux
      • Propositiones damnatae
        • Titre:
          • Propositiones damnatae
        • Date et lieu:
          • ?
        • Langue:
          • Latin
        • Edition moderne:
          • In CUP I pp. 70-71.
          • /Le texte de la rétractation d'Amaury de BENE n'est pas conservé. CUP I édite un texte de 1210 "Hae sunt haereses pro quibus quidam sacerdotes et clerici sectatores Amalrici, Parisius igne exanimate et consumpti sunt" d'après MARTENE, Thes. nov. anecd., IV, 163 ; il signale également le Tractatus contra Amauricianos contenu dans le MS. Troyes, BM 1301, f 141-154 qui donne une liste des thèses des amuriciens, accusés entre autres d'avoir diffusé leurs thèses dans des textes écrits en langue romane.
    Bibliographie
    • Sources inédites et éditées:
      • DELABORDE (H.F.) éd., Oeuvres de Rigord et Guillaume le Breton, 230 ;
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • GLORIEUX MA 26 ;
      • CUP I pp. 70-72, 79, 81, 82, 107 ;
    • Ouvrages sur l'individu:
      • DICKSON (G.), The Burning of the Amalricians, Journal of Ecclesiasticall History, 40, 1989, 347-369 ;
      • GILSON (E.), La philosophie au Moyen Âge, Paris, 1962, pp. 382-384 ;
      • GOROCHOV (N.), "Les maîtres parisiens et la genèse de l'Université (1200-1231)", Cahiers de recherches médiévales, 18, 2009, p. 68 ;
      • GOROCHOV (N.), Naissance de l'Université Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (v.1200-v.1245), Paris, 2012, p. 94.
      • THIJSSEN (J.M.), Master Amalric and the Amalricians. Inquisitorial Procedure and the Suppression of Heresy at the University of Paris, Speculum, 71, 1996, 43-65 ;
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 15/12/2015).
  • <1a> 562
  • <1b> AMALRICUS de Bena
  • <1c> $Amalricus de BENA$
  • <1c> /Cf. $Guillaume le BRETON$, dans DELABORDE (H.F.).
  • <r> DELABORDE (H.F.) éd., &Oeuvres de Rigord et Guillaume le Breton&, 230 ;
  • <r> &Anonyme de Laon&, &RHGF&, XVIII, 715 ;
  • <r> $Robert d'AUXERRE$, &Chronicon&, 104.
  • <1c> $Amaury de BÈNE$
  • <1c> $Amaury de CHARTRES$
  • <1d> Magister
  • <1e> % -1206%
  • <r> GOROCHOV (N.), &Naissance de l'Université : Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (V.1200-V.1245)&, Paris, 2012, p. 94.
  • <1f> %1175-1206%
  • <1k> Maître
  • <2a> *France (*Bènes).
  • <2b> Diocèse de £Chartres.
  • <3e> Familier du $Prince LOUIS (VIII)$.
  • <5b> ?*Chartres vers %1170-1180%
  • <5b> /Il y aurait subi l'influence de $Thierry de CHARTRES$ et de $Bernard de CHARTRES$ si tant est qu'elle y a subsisté : il n'y a par ailleurs aucune preuve de son passage à *Chartres : mais un $Amauricus de BENA$ figure dans l'obituaire de la cathédrale de £Chartres à la date du 16 août.
  • <r> GOROCHOV (N.), &Naissance de l'Université : Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (V.1200-V.1245)&, Paris, 2012, p. 187, n. 96.
  • <5b> *Paris %:1206-1206%.
  • <5c> Magister (Paris) %:1206%.
  • <5c> /C'est un maître ès arts qui enseigne à *Paris jusqu'à sa mort en %1206% mais auquel on reproche de se mêler de théologie alors qu'il n'a pas suivi d'enseignement de théologie auprès d'un maître parisien.
  • <r> GOROCHOV (N.), &Naissance de l'Université : Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (V.1200-V.1245)&, Paris, 2012, p. 94.
  • <7b> Enseignant la dialectique à *Paris ;
  • <7b> Enseignant la théologie à *Paris %:1200:-1206% ;
  • <7b> /Il enseigne la théologie de façon différente de celle des autres maîtres : mis en cause par eux, il fait appel à la papauté romaine.
  • <8g> Accusé, il se rend à *Rome pour faire appel au Pape $INNOCENT III$ : désavoué par celui-ci, il doit se rétracter publiquement devant les maîtres parisiens pour certaines de ses thèses hétérodoxes en %1205%.
  • <8g> /Ses disciples sont condamnés en %1210% par le synode=provincial de £Paris présidé par $Pierre de CORBEIL$, archevêque de £Sens, puis en %1215% par $Robert de COURCON$ et enfin par le Concile de £Latran=IV ; le synode=provincial de £Paris l'excommunie à titre posthume et ordonne aussi son exhumation et la dispersion de ses cendres.
  • <9> Voyage (affaires ecclésiastiques) en *Italie à *Rome en %1205%.
  • <19> Oeuvre écrite en latin :
  • <20> Auteur actif dans le champ religieux :
  • <20a1> &Propositiones damnatae&
  • <<b>> ?
  • <<l>> Latin
  • <<i>> In CUP: I pp. 70-71.
  • <<i>> /Le texte de la rétractation d'$Amaury de BENE$ n'est pas conservé. CUP: I édite un texte de %1210% "Hae sunt haereses pro quibus quidam sacerdotes et clerici sectatores Amalrici, Parisius igne exanimate et consumpti sunt" d'après MARTENE, &Thes. nov. anecd.&, IV, 163 ; il signale également le &Tractatus contra Amauricianos& contenu dans le MS. Troyes, BM 1301, f° 141-154 qui donne une liste des thèses des amuriciens, accusés entre autres d'avoir diffusé leurs thèses dans des textes écrits en langue romane.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99s> DELABORDE (H.F.) éd., &Oeuvres de Rigord et Guillaume le Breton&, 230 ;
  • <99s> STRANGE (J.S.), &Caesarii Heisterbacensis monachi ordinis cisterciensis Dialogus Miraculorum...&, Cologne, Bonn, Bruxelles, 2 vol., 1851 ;
  • <99a> GLORIEUX MA: 26 ;
  • <99a> CUP: I pp. 70-72, 79, 81, 82, 107 ;
  • <99b> ALVERNY (M.-TH. d'), "Un fragment du procès des Amauriciens", &Archives d'histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge&, 25-26, 1950-51, 325-336 ;
  • <99b> CAPELLE (G.C.), &Autour du Décret de 1210. Amaury de Bène, étude sur son panthéisme formel&, (Bibl. Thomiste, XVI) Paris, 1932 ;
  • <99s> DELABORDE (H.F.) éd., &Oeuvres de Rigord et Guillaume le Breton&, 230 ;
  • <99b> DICKSON (G.), The Burning of the Amalricians, &Journal of Ecclesiasticall History&, 40, 1989, 347-369 ;
  • <99b> GILSON (E.), &La philosophie au Moyen Âge&, Paris, 1962, pp. 382-384 ;
  • <99b> GOROCHOV (N.), "Les maîtres parisiens et la genèse de l'Université (1200-1231)", &Cahiers de recherches médiévales&, 18, 2009, p. 68 ;
  • <99b> GOROCHOV (N.), &Naissance de l'Université : Les écoles de Paris d'Innocent III à Thomas d'Aquin (v.1200-v.1245)&, Paris, 2012, p. 94.
  • <99b> THIJSSEN (J.M.), Master Amalric and the Amalricians. Inquisitorial Procedure and the Suppression of Heresy at the University of Paris, &Speculum&, 71, 1996, 43-65 ;
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction : Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 15/12/2015).
Visualisation géographique