Fiche 51630 - HENRICUS de Marle 1

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/51630-henricusdemarle1
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • HENRICUS de Marle 1
    • Variante(s) de nom:
      • Henri de MARLE
      • Henri LE=CORGNE de Marle
      • Référence : FABRIS, 239.
    • Description courte:
      • Chancelier de France
    • Date de vie:
      • -1418
      • Commentaire : /Il est enterré à la cathédrale de Senlis.
    • Date d'activité:
      • 1370-1418
    • Date médiane d'activité:
      • 1394
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Insertion relationnelle
    • Classe sociale d'origine.:
      • Noble ;
      • Commentaire : /Il est chevalier et seigneur de Versigny.
    • Réseau familial:
      • Sa femme est Mahaut LE=BARBIER ;
      • Commentaire : /Son père était avocat au Parlement de Paris.
      • Son frère est Guillaume de MARLE, conseille-clerc au Parlement de Paris.
      • Son fils est Jean de MARLE, maître des requêtes puis évêque de Coutances ;
      • Son fils est Arnaud de MARLE, conseiller puis président au Parlement ;
      • Son gendre est André MARCHAND, conseiller au Parlement puis prévôt de Paris.
      • Son gendre est Pierre BAUDISSON dit BUFFIERE, conseiller au Parlement ;
      • Son gendre est Jean ROMAIN ;
    • Appartient à un groupe particulier:
      • Partisan des Armagnacs ;
      • Commentaire : /Il est très proche de JEAN, duc de Berry pendant toute sa carrière ce qui lui vaudra d’être massacré par les Bourguignons.
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Orléans ;
      • Paris ;
      • Référence : LUSIGNAN, 120.
      • Commentaire : /Il est menacé par l'Université dans le procès qu'elle engage au Parlement de Paris pour récupérer Jacques PETIT, curé de Saint-Eustache emprisonné par le prévôt de Paris, car il est engagé pour la vie par son serment universitaire ;
    • Cursus:
      • Maître.
    • Vie de l'individu dans un collège:
      • Collège de Laon ?
      • Référence : FABRIS, 239.
      • Commentaire : /Collège de Dormans-Beauvais commissaire du Parlement de Paris au collège 1406-1413 ; il se peut qu'il ait fréquenté le collège de Laon, s'il est le Henri LE=CORGNE qui est boursier en 1365 ?
    Carrière ecclésiastique
    • Statut ecclésiastique douteux:
      • Laïc ; marié.
    • Ecclésiastique séculier:
      • Chanoine de Paris (Notre-Dame) 1371.
    • Fonctions ecclésiastiques diverses:
      • Bailli de l’évêque de Paris 1383.
    Carrière professionnelle
    • Administration royale:
      • Avocat au Parlement de Paris 1385-1391.
      • Conseiller au Parlement de Paris 1391.
      • 4e Président du Parlement de Paris 1394 ;
      • Référence : LUSIGNAN, 60.
      • Commentaire : /À ce tire, il fait partie en 1395 d'une commission parlementaire avec un autre président, Guillaume de SENS^, et deux conseillers, Jean BLANCHET et Jacques BOUJU pour réformer les écoles d'Angers, commission dont les travaux aboutirent pour faire d'Angers une université de plein droit en 1398 ;
      • 1er Président du Parlement de Paris 1403 ;
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Position politique importante:
      • Chancelier de France 1413-1418.
    • Mort violente:
      • Massacré par les Bourguignons en 1418 (12 juin) pendant les émeutes parisiennes.
    • Relatif:
      • Avec un groupe de onze conseillers au Parlement, il figure dans un procès opposant l’université de Paris à Louis de CHANTEMESLE, abbé de Troarn en 1401 (22 septembre) à propos de l’affaire qui l’oppose à ses quatre de ses moines, étudiants et emprisonnés malgré les privilèges de l’université ‘Sur une requeste faicte par l’Université de Paris a l’encontre de l’abbé de Trouart, qu'il pleust que iiij des moines de Trouart soydisans escoliers a Paris, emprisonne par veu d'un arrest donné au prouffit dudit abbé a l’encontre de xxij de ses religieux, estre eslargiz partout et leur procès estre fait a Paris juxta privilegium predicte Universitatis. Il a semblé aux dessusdits president et conseillers que ledit abbé peut impune consentir et souffrir que les iiij dessusdits religieux soydisans escoliers soient eslargiz a Paris et en Normendie, au lieu où le proces sera fait selon la teneur dudit arrest pronunce le iije de ce present moiz et auquel lieu les dessusdits religieux stabunt iuri, et sanz prejudice de l’abbé’.
      • Référence : CUP IV, 47-48 (n 1770) ;
      • Référence : Arch. nat. Paris., X1a 1478, fol. 36.
      • Référence : TUETEY (A.), Journal de Nicolas de Baye, greffier du Parlement de Parise. I, 1400-1417, Paris. 1885, I, 12-13.
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • GANE 350 n 424 ;
    • Ouvrages sur l'individu:
      • AUTRAND (F.), Naissance d’un grand corps de l’État. Les gens du Parlement de Paris 1345-1454, Paris, 1981 ;
      • FABRIS (C.), Étudier et vivre à Paris au Moyen Âge. Le Collège de Laon (XIVe-XVe siècles), Paris, 2005, 239 ;
      • KOUAMÉ (Th.), Entre le Parlement et l’Université. Le collège de Dormans-Beauvais à la fin du Moyen Âge. Prosopographie d’un collège parisien (1370-1458), Doctorat Paris 1, 2002.
      • LUSIGNAN (S.), ’Vérité garde le roy’. La construction d’une identité universitaire en France (XIIIe-XVe siècle), Paris, 1999, 60, 120, 193, 205, 209 ;
    • Autres bases prosopographiques:
      • LAMOP Opération Charles VI
      • Commentaire : //https//www.vjf.cnrs.fr/charlesVI/
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction Jean-Philippe Genet 2/12/2020).
  • <1a> 51630
  • <1b> HENRICUS de Marle 1
  • <1c> $Henri de MARLE$
  • <1c> $Henri LE=CORGNE de Marle$
  • <r> FABRIS, 239.
  • <1d> Chancelier de France
  • <1e> % -1418%
  • <1e> /Il est enterré à la cathédrale de £Senlis.
  • <1f> %1370-1418%
  • <1g> %1394%
  • <1k> Maître
  • <3a> Noble ;
  • <3b> /Il est chevalier et seigneur de £Versigny.
  • <3b> Sa femme est $Mahaut LE=BARBIER$ ;
  • <3b> /Son père était avocat au Parlement de £Paris.
  • <3b> Son frère est $Guillaume de MARLE, conseille-clerc au Parlement de Paris$.
  • <3b> Son fils est $Jean de MARLE, maître des requêtes puis évêque de £Coutances$ ;
  • <3b> Son fils est $Arnaud de MARLE, conseiller puis président au Parlement$ ;
  • <3b> Son gendre est $André MARCHAND, conseiller au Parlement$ puis prévôt de £Paris.
  • <3b> Son gendre est $Pierre BAUDISSON dit BUFFIERE, conseiller au Parlement$ ;
  • <3b> Son gendre est $Jean ROMAIN$ ;
  • <3h> Partisan des £Armagnacs ;
  • <3h> /Il est très proche de $JEAN, duc de £Berry$ pendant toute sa carrière ce qui lui vaudra d’être massacré par les *Bourguignons.
  • <5b> *Orléans ;
  • <5b> *Paris ;
  • <5b> /Il est menacé par l'Université dans le procès qu'elle engage au Parlement de £Paris pour récupérer $Jacques PETIT, curé de £Saint-Eustache$ emprisonné par le prévôt de £Paris, car il est engagé pour la vie par son serment universitaire ;
  • <r> LUSIGNAN, 120.
  • <5c> Maître.
  • <5e> Collège de £Laon ?
  • <5e> /Collège de £Dormans-Beauvais : commissaire du Parlement de £Paris au collège %1406-1413% ; il se peut qu'il ait fréquenté le collège de £Laon, s'il est le $Henri LE=CORGNE$ qui est boursier en %1365% ?
  • <r> FABRIS, 239.
  • <6a> Laïc ; marié.
  • <6b> Chanoine de £Paris (Notre-Dame) %1371%.
  • <6j> Bailli de l’évêque de £Paris %1383%.
  • <7j> Avocat au Parlement de £Paris %1385-1391%.
  • <7j> Conseiller au Parlement de £Paris %1391%.
  • <7j> 4e Président du Parlement de £Paris %1394% ;
  • <7j> /À ce tire, il fait partie en %1395% d'une commission parlementaire avec un autre président, $Guillaume de SENS^$, et deux conseillers, $Jean BLANCHET$ et $Jacques BOUJU$ pour réformer les écoles d'$Angers, commission dont les travaux aboutirent pour faire d'*Angers une université de plein droit en %1398% ;
  • <r> LUSIGNAN, 60.
  • <7j> 3e Président du Parlement de £Paris %1403% ;
  • <7j> 1er Président du Parlement de £Paris %1403% ;
  • <8a> Chancelier de £France %1413-1418%.
  • <8e> Massacré par les *Bourguignons en %1418% (12 juin) pendant les émeutes parisiennes.
  • <8g> Avec un groupe de onze conseillers au Parlement, il figure dans un procès opposant l’université de £Paris à $Louis de CHANTEMESLE, abbé de £Troarn$ en %1401% (22 septembre) à propos de l’affaire qui l’oppose à ses quatre de ses moines, étudiants et emprisonnés malgré les privilèges de l’université : ‘Sur une requeste faicte par l’Université de Paris a l’encontre de l’abbé de Trouart, qu'il pleust que iiij des moines de Trouart soydisans escoliers a Paris, emprisonne par veu d'un arrest donné au prouffit dudit abbé a l’encontre de xxij de ses religieux, estre eslargiz partout et leur procès estre fait a Paris &juxta privilegium predicte Universitatis&. Il a semblé aux dessusdits president et conseillers que ledit abbé peut impune consentir et souffrir que les iiij dessusdits religieux soydisans escoliers soient eslargiz a Paris et en Normendie, au lieu où le proces sera fait selon la teneur dudit arrest pronunce le iije de ce present moiz et auquel lieu les dessusdits religieux stabunt iuri, et sanz prejudice de l’abbé’.
  • <r> CUP: IV, 47-48 (n° 1770) ;
  • <r> Arch. nat. Paris., X1a 1478, fol. 36.
  • <r> TUETEY (A.), &Journal de Nicolas de Baye, greffier du Parlement de Parise. I, 1400-1417&, Paris. 1885, I, 12-13.
  • <19> Pas d'œuvres connues.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> GANE: 350 n° 424 ;
  • <99b> AUTRAND (F.), &Naissance d’un grand corps de l’État. Les gens du Parlement de Paris 1345-1454&, Paris, 1981 ;
  • <99b> FABRIS (C.), &Étudier et vivre à Paris au Moyen Âge. Le Collège de Laon (XIVe-XVe siècles)&, Paris, 2005, 239 ;
  • <99b> KOUAMÉ (Th.), &Entre le Parlement et l’Université. Le collège de Dormans-Beauvais à la fin du Moyen Âge. Prosopographie d’un collège parisien (1370-1458)&, Doctorat Paris 1, 2002.
  • <99b> LUSIGNAN (S.), &’Vérité garde le roy’. La construction d’une identité universitaire en France (XIIIe-XVe siècle)&, Paris, 1999, 60, 120, 193, 205, 209 ;
  • <99c> LAMOP : Opération Charles VI :
  • <99c> //https://www.vjf.cnrs.fr/charlesVI/
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction : Jean-Philippe Genet 2/12/2020).
Visualisation géographique