Fiche 50999 - ANDREAS Cotin 1

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/50999-andreascotin1
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • ANDREAS Cotin 1
    • Variante(s) de nom:
      • Andreas COTIN
      • Référence : FOURNIER 1, 146.
      • Commentaire : /Il doit être distingué du décrétiste parisien de 1424 et du docteur en droit civil et conseiller=lai au Parlement de Paris ?
      • Andreas COTTIN
      • Référence : FEG I, n 842.
    • Description courte:
      • Archidiacre d'Angers
    • Date de vie:
      • -1422 ;
    • Date d'activité:
      • 1392-1422
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Anjou-Maine (Rillé) ;
    • Diocèse:
      • Diocèse d'Angers ;
      • Référence : MASSONI, 479.
    Insertion relationnelle
    • Réseau familial:
      • Son frère est Guillaume COTIN, chanoine de Paris et premier président de la Chambre des Enquêtes au Parlement de Paris ;
      • Référence : MASSONI, 479.
      • Son neveu est André COTIN, chanoine d'Angers, conseiller-clerc au Parlement de Paris ;
      • Référence : MASSONI, 479.
    • Relation de service personnelle:
      • Avocat de JEAN Sans Peur, duc de Bourgogne ;
      • Référence : MASSONI, 479.
    • Appartient à un groupe particulier:
      • Bourguignon ?
      • Commentaire : /Il assiste Jean PETIT dans la préparation de sa justification du duc de Bourgogne.
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris (Nation de France ?) 1404-1418.
    • Cursus:
      • Licencié en droit 1392 ;
      • Référence : MASSONI, 479.
      • Maître ès arts en 1403 ;
      • Référence : MASSONI, 479.
      • Bachelier ès lois en 1403 ;
      • Référence : MASSONI, 479.
      • Maître en décret (Paris) ;
      • Référence : CUP IV, 326.
      • Maître en droit civil 1414 ;
      • Référence : MASSONI, 479.
    Carrière ecclésiastique
    • Ecclésiastique séculier:
      • Archidiacre d'Angers 1404-1422 ;
      • Référence : MASSONI, 479.
      • Chanoine de Tours 1404 ;
      • Référence : MASSONI, 479.
      • Chanoine de Meaux 1404 ;
      • Référence : MASSONI, 479.
      • Chanoine de Paris (Saint-Germain l'Auxerrois) 1414-1417 au moins ;
      • Référence : MASSONI, 479.
    Carrière professionnelle
    • Universitaire:
      • Paris (Faculté de Décret Maître-régent en 1416 ?) ;
      • Référence : FOURNIER 1, 326.
    • Homme de loi:
      • Avocat il est avocat au Parlement de Paris depuis au moins 1402 ;
      • Il est avocat de l'Université de Paris de 1404, dans l'affaire Charles de SAVOISY jusqu'en 1418 à l'entrée des Bourguignons à Paris.
      • Référence : LUSIGNAN (S.), 'Vérité garde le Roy' ... op. cit., 65 ;
      • Avocat du roi 1413 ;
      • Référence : LUSIGNAN (S.), 'Vérité garde le Roy' ... op. cit., 65 ;
    Commission/Expertise
    • Commission de l’université de Paris:
      • Participe à la délibération des maîtres de la faculté de décret, réunis à l'invitation d'Henri de MARLE, chancelier de France, à propos de la condamnation des propositions de Jean PETIT le 1er octobre 1416.
      • Référence : CUP IV, 326.
    Bibliographie
    • Ouvrages sur l'individu:
      • COVILLE (A.), Le véritable texte de la justification du duc de Bourgogne par Jean Petit (8 mars 1408), Bibliothèque de l'École des chartes, 72, 1911, 57-91 ;
      • LUSIGNAN (S.), 'Vérité garde le Roy'; la construction d'une identité universitaire en France (XIIIe-XVe siècle), Paris, 1999, 65 ;
      • MASSONI (A.), La collégiale Saint-Germain l'Auxerrois de Paris (1360-1510), Limoges, 2009 ;
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 30/09/2020).
  • <1a> 50999
  • <1b> ANDREAS Cotin 1
  • <1c> $Andreas COTIN$
  • <1c> /Il doit être distingué du décrétiste parisien de %1424% et du docteur en droit civil et conseiller=lai au Parlement de £Paris ?
  • <r> FOURNIER: 1, 146.
  • <1c> $Andreas COTTIN$
  • <r> FEG: I, n° 842.
  • <1d> Archidiacre d'Angers
  • <1e> % -1422% ;
  • <1f> %1392-1422%
  • <1k> Maître
  • <2a> *Anjou-Maine (*Rillé) ;
  • <2b> Diocèse d'£Angers ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <3b> Son frère est $Guillaume COTIN, chanoine de £Paris et premier président de la Chambre des Enquêtes au Parlement de £Paris$ ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <3b> Son neveu est $André COTIN, chanoine d'£Angers, conseiller-clerc au Parlement de £Paris$ ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <3d> Avocat de $JEAN Sans Peur, duc de £Bourgogne$ ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <3h> *Bourguignon ?
  • <3h> /Il assiste $Jean PETIT$ dans la préparation de sa justification du duc de £Bourgogne.
  • <5b> *Paris (Nation de £France ?) %1404-1418%.
  • <5c> Licencié en droit %1392% ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <5c> Maître ès arts en %1403% ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <5c> Bachelier ès lois en %1403% ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <5c> Maître en décret (*Paris) ;
  • <r> CUP: IV, 326.
  • <5c> Maître en droit civil %1414% ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <6b> Archidiacre d'£Angers %1404-1422% ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <6b> Chanoine de £Tours %1404% ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <6b> Chanoine de £Meaux %1404% ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <6b> Chanoine de £Paris (Saint-Germain l'Auxerrois) %1414-1417% au moins ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <7b> *Paris (Faculté de £Décret : Maître-régent en %1416% ?) ;
  • <r> FOURNIER: 1, 326.
  • <7c> Avocat : il est avocat au Parlement de £Paris depuis au moins %1402% ;
  • <7c> Il est avocat de l'Université de £Paris de %1404%, dans l'affaire $Charles de SAVOISY$ jusqu'en %1418% à l'entrée des £Bourguignons à *Paris.
  • <r> LUSIGNAN (S.), &'Vérité garde le Roy' ... op. cit.&, 65 ;
  • <7c> Avocat du roi %1413% ;
  • <r> LUSIGNAN (S.), &'Vérité garde le Roy' ... op. cit.&, 65 ;
  • <10a> Participe à la délibération des maîtres de la faculté de £décret, réunis à l'invitation d'$Henri de MARLE$, chancelier de £France, à propos de la condamnation des propositions de $Jean PETIT$ le 1er octobre %1416%.
  • <r> CUP: IV, 326.
  • <18.1> Il lègue à deux serviteurs sa &Legenda Aurea&, les &Etymologies& d'$Isidore de SEVILLE$ et l'&Historia Trojana& ;
  • <r> MASSONI, 479.
  • <19> Pas d’œuvres connues.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99b> COVILLE (A.), Le véritable texte de la justification du duc de Bourgogne par Jean Petit (8 mars 1408), &Bibliothèque de l'École des chartes&, 72, 1911, 57-91 ;
  • <99b> LUSIGNAN (S.), &'Vérité garde le Roy'; la construction d'une identité universitaire en France (XIIIe-XVe siècle)&, Paris, 1999, 65 ;
  • <99b> MASSONI (A.), &La collégiale Saint-Germain l'Auxerrois de Paris (1360-1510)&, Limoges, 2009 ;
  • <99c> STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction : Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 30/09/2020).
Visualisation géographique