Fiche 50050 - GILBERTUS de Celseto

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/50050-gilbertusdecelseto
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • GILBERTUS de Celseto
    • Variante(s) de nom:
      • Guibertus de CELSETO
      • Gilbertus de CELSETO
      • Référence : CUP II, 666 ;
      • Gilbertus de CELCETO
      • Référence : COURTENAY I, 96.
      • Guilbertus de CELSETO
      • Guibert de CELSETO
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Guibert de CELSOY
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Guibert de SELCETO
      • Référence : CUP III, n1264 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Guibert de SALCETO
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Guibert de CERTAYN
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • ?Guibert CLERGET
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Commentaire : /Il se peut que son nom patronymique ait été Clerget ou Le Clerget mais il n'est jamais désigné par ce nom que portent son frère Jean CLERGET et son neveu Raymbaut CLERGET alors qu'un autre de ses neveux, qui fut peut-être médecin, est nommé Guillaume de CELSOY.
    • Description courte:
      • Médecin
    • Date de vie:
      • -1390
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Référence : Mémoires de la Société d'histoire de Paris, XXXII, 1905, 36 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Référence : Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, 1847, 243-249, pl. ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Commentaire : /Il est inhumé dans l'église de Celsoy qu'il a fondée ;
      • Commentaire : /Il meurt à Paris en 1390, et non en 1394, le jour de Saint-Augustin, c'est à dire le 28 août, pourtant son anniversaire était célébré à la Grande=Confrérie Notre-Dame le 28 ou 29 juillet.
      • Commentaire : /Sa tombe existe toujours dans l'église de Celsoy le défunt y est représenté en chaire au milieu de ses élèves avec tout autour une inscription en 24 vers français.
    • Date d'activité:
      • 1349-1390
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Champagne (Celsoy).
      • Référence : WICK I, 217-218.
    • Diocèse:
      • Diocèse de Langres.
      • Référence : CUP II, 666 (n 1165).
    Insertion relationnelle
    • Classe sociale d'origine.:
      • Noble ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Commentaire : /Sa mère est noble, circonstance rappelée dans les lettres d'anoblissement de CHARLES V, roi de France à son médecin, Guibert de CELSOY, en 1374.
    • Réseau familial:
      • Son frère est Jean CLERGET ou Jean LE CLERGET;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Son neveu est Raymbaut CLERGET ou Raymbaut LE CLERGET;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Son neveu est Guillaume de CELSOY, médecin peut-être ;
      • Référence : WICK I pp. 217-218 et 233.
      • Son fils est Guillaume de CELSOY, conseiller au Parlement=de=Paris ;
      • Référence : AUTRAND (F.), Naissance d'un grand corps de l'État les gens du Parlement de Paris 1345-1454, Paris, 1981.
    • Classe sociale personnelle:
      • Anobli en 1374 par CHARLES V, roi de France.
      • Référence : WICK I, 217-218.
    • Liens politiques particuliers:
      • Partisan de CLÉMENT VII en 1379.
      • Référence : CUP III, 572 (n 1625) Paris, AN MM 266, f.168 ; 1379 (24 mai) ; Paris ; Declaratio facultatis medicinae pro Clemente VII.
    • Exécuteur testamentaire:
      • Guillaume de CELSOY, son neveu, est l'un de ses exécuteurs testamentaires en 1390.
      • Référence : Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, 1847, p. 246 ;
      • Référence : WICK I, 217-218 et 233.
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris (Nation de France) 1349-1385.
      • Référence : CUP II, 633 (n 1165).
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Commentaire : /Il figure au rotulus de la Nation de France de Paris pour le province de Sens.
    • Cursus:
      • Maître ès arts (Paris) 1349 ;
      • Référence : CUP II, 633 (n 1165) ;
      • Référence : COURTENAY I, 312.
      • Maître en médecine (Paris) 1362 ;
      • Référence : CUP III, 81 (n 1264).
    Carrière ecclésiastique
    • Statut ecclésiastique douteux:
      • Clerc du diocèse de Langres en 1349 ;
      • Référence : COURTENAY I, 312.
      • Clerc du diocèse de Sens ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Diacre en 1362 ;
      • Référence : CUP III, 81 (n 1264).
    • Ecclésiastique séculier:
      • Provision pour un canonicat avec expectative de prébende à la collation du doyen et du chapitre de Langres en réponse au rotulus de l’Université de Paris en 1349 mandat à l’abbé (bénédictin) de Dijon (Saint-Bénigne), au Prieur (bénédictin) de Chamalières et au Prieur de (O.S.A) de Saints-Geosmes ;
      • Référence : CUP II, 633 (n 1165) ;
      • Référence : COURTENAY I, 312.
      • Détenteur d’une provision pour un canonicat avec expectative de prébende de Paris (église=collégiale Saint-Germain l’Auxerrois) en 1362 ;
      • Référence : COURTENAY II, 96.
      • Provision pour un canonicat avec expectative de prébende de Tours (Saint-Martin) en 1362, en réponse au rotulus de l’Université de Paris en 1362 ;
      • Référence : CUP II, 633 (n 1165) ;
      • Référence : COURTENAY II, 96.
      • Chanoine de Laon 1363-1370 ;
      • Référence : COURTENAY II, 96 ;
      • Référence : Città=del=Vaticano, A. Vat. Arch. segr. Reg. Suppl. 37, f. 98 ;
      • Référence : WICK I, 217-218 ;
      • Référence : WICK III, 97.
      • Commentaire : /Il reçoit sa nomination avec expectative de prébende de Laon en 1362 (6 décembre) à la demande de JEAN le Bon, roi de France ;
      • Chanoine de Châlons ;
      • Référence : Obituaires de la province de Sens, I, 1902, 838 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Chanoine de Meaux ;
      • Référence : Obituaires de la province de Sens, I, 1902, 838 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Prêtre de Saint-Germain-l'Auxerrois à (Paris) en 1380 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Chanoine de Saint-Germain-l'Auxerrois à (Paris) en 1380 ;
      • Référence : CUP III, 292 (n 1452).
      • Chapelain de Saint-Nicolas dans l'église de Tonnerre ;
      • Référence : Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, 1847, 243-244 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Chapelain de Saint-Jean-Baptiste dans l'église de Saint-Merri à Paris ;
      • Référence : Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, 1847, 243-244 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Chapelain de Saint-Martin à Mâcon ;
      • Référence : Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, 1847, 243-244 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Chapelain de Saint-Louis à Mâcon ;
      • Référence : Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, 1847, 243-244 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
    • Fondation d’une communauté:
      • Fondation de l'église de Celsoy.
      • Référence : WICK I, 217-218.
    Carrière professionnelle
    • Universitaire:
      • Doyen de la Faculté de Médecine de (Paris) en 1357-1358 ;
      • Référence : CUP III, 45-47 (n 1234) ;
      • Référence : CUP III, 47-49 (n 1235) ;
      • Référence : CUP III, 49-50 (n 1236).
      • Doyen de la Faculté de Médecine de (Paris) en 1360-1361 ;
      • Référence : CUP III n1252.
      • Procureur de la Nation=de=France en 1379 ;
      • Référence : CUP III, 568 (n 1624).
      • Maître-régent de la Faculté de Médecine de (Paris) 1380-1385.
      • Référence : CUP III, 250 (n 1432).
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Commentaire : /Alors prêtre et chanoine de Saint-Germain-l'Auxerrois à (Paris), il obtient en 1380, une dispense l'autorisant à continuer à exercer la régence en Médecine.
    • Médecins et activités paramédicales:
      • Médecin de JEAN II, roi de France ;
      • Référence : Mélanges historiques, choix de documents, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris, 1880, 246 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Médecin de CHARLES V, roi de France ;
      • Référence : CUP III, 250 (n 1432) ;
      • Référence : Mélanges historiques, choix de documents, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris, 1880, 246 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Médecin de CHARLES VI, roi de France.
      • Référence : Mélanges historiques, choix de documents, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris 1880, 246 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Référence : Union médicale, XVI, 1862, pp. 437 et 440 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Commentaire : /C'est sans doute à lui que fait allusion en 1385, un compte de dépenses de l'hôtel de MARGUERITE de Flandres duchesse de Bourgogne, où il est dit qu'une épidémie s'étant déclarée parmi les gens de cette princesse, on fit venir "Maistre Guybert", par eau, de Paris à Conflans.
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Relatif:
      • Convoqué pour comparaître le 7 septembre 1385 parmi les maîtres en médecine comme témoin par Pierre AYCELIN=DE=MONTAIGU, cardinal de Laon, en 1385 (6 août) dans le cadre de l'action contre Jean BLANCHART.
      • Référence : CUP III, 397 (n 1518).
      • En 1385, Guibert de CELSOY est appelé à déposer dans un procès d'annulation de mariage pour impuissance du mari.
      • Référence : PETIT (J.) (éd.), Registre des causes civiles de l'officialité épiscopale de Paris, Paris, 1919, c. 86 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
    Logement et patrimoine
    • Logement à Paris:
      • Il meurt en 1390 à Paris dans sa maison à l'enseigne de la Croix de fer, rue Saint-Jacques.
      • Référence : Mémoires de la Société d'histoire de Paris, XXXII, 1905, p. 36 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
      • Commentaire : /Il meurt "à Paris en son bel manoir" en 1390, et non en 1394.
      • Lui appartient peut-être l'hôtel dis plus tard de Garancière, des immeubles dans la rue de Fouarre et près de celle-ci à Paris.
      • Référence : AUP I, 456, 457, 467, 590 et 611 ;
      • Référence : COYECQUE (E.), L'Hôtel-Dieu de Paris au moyen âge, I, 1891, p. 227 ;
      • Référence : Topographie historique du vieux Paris, région du bourg Saint-Germain, pp. 151 et 174 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
    • Don ou legs:
      • Il lègue à l'église de Celsoy, qu'il a fondée, sa maison de Paris à l'enseigne de la Croix de fer, rue Saint-Jacques, et le produit de la vente de sa vaisselle d'argent.
      • Référence : WICK I, 217-218.
    Signes d’individuation
    • Armoirie:
      • Ses armes sont de deux bâtons crochus en chef, posés en sautoir, cantonnés au premier et quatrième d'un lion et aux deuxième et troisième d'une étoile.
      • Référence : Union médicale, XVI, 1862, p. 440 ;
      • Référence : WICK I, 217-218.
    Bibliographie
    • Sources inédites et éditées:
      • Città=del=Vaticano, A. Vat. Collectoriae 440, f. 70b-72b ;
      • Città=del=Vaticano, A. Vat. Arch. segr. Misc. Instr. D, Fasc. 3 n9 div. 1 ;
      • Città=del=Vaticano, A. Vat. Arch. segr. Reg. Suppl. 37, f. 98 ;
      • Paris, AN MM 266, f. 162 ;
      • Paris, AN MM 266, f. 163 ;
      • Paris, AN MM 266, f. 164b ;
      • Paris, AN MM 266, f. 166b ;
      • Paris, AN MM 266, f. 168 ;
      • Obituaires de la province de Sens, I, 1902, p. 838 ;
      • Reg. Vat. Suppl. Clementis VI, an. 8, p. 2, f. 213 ;
      • Reg. Vat. Suppl. Clementis VII, an. 1, p.5, f.136 ;
      • Reg. Vat. Aven. Clementis VII, vol. XXII, f.172 ;
      • Reg. Vat. Suppl. Urbani V, an. 1, p. 1, f.189 ;
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • AUP I, 456, 457, 467, 590 et 611 ;
      • CUP II, 633 (n 1165) ;
      • CUP III, 45-47 (n 1234), 47-49 (n 1235), 49-50 (n 1236), 72 (n 1252), 81 (n 1264), 250 (n 1432), 292 (n 1452), 397 (n 1518), 568 (n 1624), 572 (n 1625) ;
      • COURTENAY I, 312 ;
      • COURTENAY II, 96 ;
      • WICK I, 217-218 et 233 ;
      • WICK III, 97.
    • Ouvrages sur l'individu:
      • AUTRAND (F.), Naissance d'un grand corps de l'État les gens du Parlement de Paris 1345-1454, Paris, 1981 ;
      • COYECQUE (E.), L'Hôtel-Dieu de Paris au moyen âge, I, 1891, 227 ;
      • PETIT (J.) (éd.), Registre des causes civiles de l'officialité épiscopale de Paris, Paris, 1919, 86 ;
      • Histoire Littéraire, XXXI, 712 ;
      • Mélanges historiques, choix de documents, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris, 1880, 246 ;
      • Mémoires de la Société d'histoire de Paris, XXXII, 1905, 36 ;
      • Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, 1847, 243-249, pl ;
      • Topographie historique du vieux Paris, région du bourg Saint-Germain, 151 et 174 ;
      • Union médicale, XVI, 1862, 437 et 440.
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ Rédaction Anne Tournieroux ; révision Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 10/11/2019.
  • <1a> 50050
  • <1b> GILBERTUS de Celseto
  • <1c> $Guibertus de CELSETO$
  • <1c> $Gilbertus de CELSETO$
  • <r> CUP: II, 666 ;
  • <1c> $Gilbertus de CELCETO$
  • <r> COURTENAY: I, 96.
  • <1c> $Guilbertus de CELSETO$
  • <1c> $Guibert de CELSETO$
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1c> $Guibert de CELSOY$
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1c> $Guibert de SELCETO$
  • <r> CUP: III, n°1264 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1c> $Guibert de SALCETO$
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1c> $Guibert de CERTAYN$
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1c> ?$Guibert CLERGET$
  • <1c> /Il se peut que son nom patronymique ait été Clerget ou Le Clerget mais il n'est jamais désigné par ce nom que portent son frère $Jean CLERGET$ et son neveu $Raymbaut CLERGET$ alors qu'un autre de ses neveux, qui fut peut-être médecin, est nommé $Guillaume de CELSOY$.
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1d> Médecin
  • <1e> % -1390%
  • <1e> /Il est inhumé dans l'église de £Celsoy qu'il a fondée ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1e> /Il meurt à *Paris en %1390%, et non en %1394%, le jour de Saint-Augustin, c'est à dire le 28 août, pourtant son anniversaire était célébré à la Grande=Confrérie £Notre-Dame le 28 ou 29 juillet.
  • <r> &Mémoires de la Société d'histoire de Paris&, XXXII, 1905, 36 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1e> /Sa tombe existe toujours dans l'église de £Celsoy : le défunt y est représenté en chaire au milieu de ses élèves avec tout autour une inscription en 24 vers français.
  • <r> &Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres&, 1847, 243-249, pl. ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <1f> %1349-1390%
  • <1k> Maître
  • <2a> *Champagne (*Celsoy).
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <2b> Diocèse de £Langres.
  • <r> CUP: II, 666 (n° 1165).
  • <3a> Noble ;
  • <3a> /Sa mère est noble, circonstance rappelée dans les lettres d'anoblissement de $CHARLES V, roi de £France$ à son médecin, $Guibert de CELSOY$, en %1374%.
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <3b> Son frère est $Jean CLERGET$ ou $Jean LE CLERGET$;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <3b> Son neveu est $Raymbaut CLERGET$ ou $Raymbaut LE CLERGET$;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <3b> Son neveu est $Guillaume de CELSOY$, médecin peut-être ;
  • <r> WICK: I pp. 217-218 et 233.
  • <3b> Son fils est $Guillaume de CELSOY$, conseiller au £Parlement=de=Paris ;
  • <r> AUTRAND (F.), &Naissance d'un grand corps de l'État : les gens du Parlement de Paris : 1345-1454&, Paris, 1981.
  • <3c> Anobli en %1374% par $CHARLES V, roi de £France$.
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <3k> $Guillaume de CELSOY$, son neveu, est l'un de ses exécuteurs testamentaires en %1390%.
  • <r> &Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres&, 1847, p. 246 ;
  • <r> WICK: I, 217-218 et 233.
  • <3i> Partisan de $CLÉMENT VII$ en %1379%.
  • <r> CUP: III, 572 (n° 1625) : Paris, AN MM 266, f.168 ; %1379% (24 mai) ; Paris ; &Declaratio facultatis medicinae pro Clemente VII&.
  • <5b> *Paris (Nation de £France) %1349-1385%.
  • <r> CUP: II, 633 (n° 1165).
  • <5b> /Il figure au &rotulus& de la Nation de £France de *Paris pour le province de £Sens.
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <5c> Maître ès arts (*Paris) %:1349% ;
  • <r> CUP: II, 633 (n° 1165) ;
  • <r> COURTENAY: I, 312.
  • <5c> Maître en médecine (*Paris) %:1362% ;
  • <r> CUP: III, 81 (n° 1264).
  • <6a> Clerc du diocèse de £Langres en %1349% ;
  • <r> COURTENAY: I, 312.
  • <6a> Clerc du diocèse de £Sens ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6a> Diacre en %1362% ;
  • <r> CUP: III, 81 (n° 1264).
  • <6b> Provision pour un canonicat avec expectative de prébende à la collation du doyen et du chapitre de £Langres en réponse au &rotulus& de l’Université de £Paris en %1349% : mandat à l’abbé (bénédictin) de £Dijon (Saint-Bénigne), au Prieur (bénédictin) de £Chamalières et au Prieur de (O.S.A) de £Saints-Geosmes ;
  • <r> CUP: II, 633 (n° 1165) ;
  • <r> COURTENAY: I, 312.
  • <6b> Détenteur d’une provision pour un canonicat avec expectative de prébende de £Paris (église=collégiale Saint-Germain l’Auxerrois) en %1362% ;
  • <r> COURTENAY: II, 96.
  • <6b> Provision pour un canonicat avec expectative de prébende de £Tours (Saint-Martin) en %1362%, en réponse au &rotulus& de l’Université de £Paris en %1362% ;
  • <r> CUP: II, 633 (n° 1165) ;
  • <r> COURTENAY: II, 96.
  • <6b> Chanoine de £Laon %1363-1370% ;
  • <6b> /Il reçoit sa nomination avec expectative de prébende de £Laon en %1362% (6 décembre) à la demande de $JEAN le Bon, roi de £France$ ;
  • <r> COURTENAY: II, 96 ;
  • <r> Città=del=Vaticano, A. Vat. Arch. segr. Reg. Suppl. 37, f. 98 ;
  • <r> WICK: I, 217-218 ;
  • <r> WICK: III, 97.
  • <6b> Chanoine de £Châlons ;
  • <r> &Obituaires de la province de Sens&, I, 1902, 838 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6b> Chanoine de £Meaux ;
  • <r> &Obituaires de la province de Sens&, I, 1902, 838 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6b> Prêtre de £Saint-Germain-l'Auxerrois à (*Paris) en %1380% ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6b> Chanoine de £Saint-Germain-l'Auxerrois à (*Paris) en %1380% ;
  • <r> CUP: III, 292 (n° 1452).
  • <6b> Chapelain de £Saint-Nicolas dans l'église de *Tonnerre ;
  • <r> &Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres&, 1847, 243-244 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6b> Chapelain de £Saint-Jean-Baptiste dans l'église de £Saint-Merri à *Paris ;
  • <r> &Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres&, 1847, 243-244 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6b> Chapelain de £Saint-Martin à *Mâcon ;
  • <r> &Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres&, 1847, 243-244 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6b> Chapelain de £Saint-Louis à *Mâcon ;
  • <r> &Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres&, 1847, 243-244 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <6k> Fondation de l'église de £Celsoy.
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <7b> Doyen de la Faculté de £Médecine de (*Paris) en %1357-1358% ;
  • <r> CUP: III, 45-47 (n° 1234) ;
  • <r> CUP: III, 47-49 (n° 1235) ;
  • <r> CUP: III, 49-50 (n° 1236).
  • <7b> Doyen de la Faculté de £Médecine de (*Paris) en %1360-1361% ;
  • <r> CUP: III n°1252.
  • <7b> Procureur de la £Nation=de=France en %1379% ;
  • <r> CUP: III, 568 (n° 1624).
  • <7b> Maître-régent de la Faculté de £Médecine de (*Paris) %:1380-1385%.
  • <r> CUP: III, 250 (n° 1432).
  • <7b> /Alors prêtre et chanoine de £Saint-Germain-l'Auxerrois à (*Paris), il obtient en %1380%, une dispense l'autorisant à continuer à exercer la régence en £Médecine.
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <7n> Médecin de $JEAN II, roi de £France$ ;
  • <r> &Mélanges historiques, choix de documents&, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris, 1880, 246 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <7n> Médecin de $CHARLES V, roi de £France$ ;
  • <r> CUP: III, 250 (n° 1432) ;
  • <r> &Mélanges historiques, choix de documents&, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris, 1880, 246 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <7n> Médecin de $CHARLES VI, roi de £France$.
  • <r> &Mélanges historiques, choix de documents&, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris 1880, 246 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <7n> /C'est sans doute à lui que fait allusion en %1385%, un compte de dépenses de l'hôtel de $MARGUERITE de Flandres duchesse de £Bourgogne$, où il est dit qu'une épidémie s'étant déclarée parmi les gens de cette princesse, on fit venir "Maistre Guybert", par eau, de *Paris à *Conflans.
  • <r> &Union médicale&, XVI, 1862, pp. 437 et 440 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <8g> Convoqué pour comparaître le 7 septembre %1385% parmi les maîtres en médecine comme témoin par $Pierre AYCELIN=DE=MONTAIGU, cardinal de £Laon$, en %1385% (6 août) dans le cadre de l'action contre $Jean BLANCHART$.
  • <r> CUP: III, 397 (n° 1518).
  • <8g> En %1385%, $Guibert de CELSOY$ est appelé à déposer dans un procès d'annulation de mariage pour impuissance du mari.
  • <r> PETIT (J.) (éd.), &Registre des causes civiles de l'officialité épiscopale de Paris&, Paris, 1919, c. 86 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <11a> Il meurt en %1390% à *Paris dans sa maison à l'enseigne de la Croix de fer, rue Saint-Jacques.
  • <11a> /Il meurt "à Paris en son bel manoir" en %1390%, et non en %1394%.
  • <r> &Mémoires de la Société d'histoire de Paris&, XXXII, 1905, p. 36 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <11a> Lui appartient peut-être l'hôtel dis plus tard de £Garancière, des immeubles dans la rue de Fouarre et près de celle-ci à *Paris.
  • <r> AUP: I, 456, 457, 467, 590 et 611 ;
  • <r> COYECQUE (E.), &L'Hôtel-Dieu de Paris au moyen âge&, I, 1891, p. 227 ;
  • <r> &Topographie historique du vieux Paris, région du bourg Saint-Germain&, pp. 151 et 174 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <14a> Il lègue à l'église de Celsoy, qu'il a fondée, sa maison de Paris à l'enseigne de la Croix de fer, rue Saint-Jacques, et le produit de la vente de sa vaisselle d'argent.
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <15a> Ses armes sont de deux bâtons crochus en chef, posés en sautoir, cantonnés au premier et quatrième d'un lion et aux deuxième et troisième d'une étoile.
  • <r> &Union médicale&, XVI, 1862, p. 440 ;
  • <r> WICK: I, 217-218.
  • <19> Pas d'œuvres connues.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99s> Città=del=Vaticano, A. Vat. Collectoriae 440, f. 70b-72b ;
  • <99s> Città=del=Vaticano, A. Vat. Arch. segr. Misc. Instr. D, Fasc. 3 n°9 div. 1 ;
  • <99s> Città=del=Vaticano, A. Vat. Arch. segr. Reg. Suppl. 37, f. 98 ;
  • <99s> Paris, AN MM 266, f. 162 ;
  • <99s> Paris, AN MM 266, f. 163 ;
  • <99s> Paris, AN MM 266, f. 164b ;
  • <99s> Paris, AN MM 266, f. 166b ;
  • <99s> Paris, AN MM 266, f. 168 ;
  • <99s> &Obituaires de la province de Sens&, I, 1902, p. 838 ;
  • <99s> Reg. Vat. Suppl. Clementis VI, an. 8, p. 2, f. 213 ;
  • <99s> Reg. Vat. Suppl. Clementis VII, an. 1, p.5, f.136 ;
  • <99s> Reg. Vat. Aven. Clementis VII, vol. XXII, f.172 ;
  • <99s> Reg. Vat. Suppl. Urbani V, an. 1, p. 1, f.189 ;
  • <99a> AUP: I, 456, 457, 467, 590 et 611 ;
  • <99a> CUP: II, 633 (n° 1165) ;
  • <99a> CUP: III, 45-47 (n° 1234), 47-49 (n° 1235), 49-50 (n° 1236), 72 (n° 1252), 81 (n° 1264), 250 (n° 1432), 292 (n° 1452), 397 (n° 1518), 568 (n° 1624), 572 (n° 1625) ;
  • <99a> COURTENAY: I, 312 ;
  • <99a> COURTENAY: II, 96 ;
  • <99a> WICK: I, 217-218 et 233 ;
  • <99a> WICK: III, 97.
  • <99b> AUTRAND (F.), &Naissance d'un grand corps de l'État : les gens du Parlement de Paris : 1345-1454&, Paris, 1981 ;
  • <99b> COYECQUE (E.), &L'Hôtel-Dieu de Paris au moyen âge&, I, 1891, 227 ;
  • <99b> PETIT (J.) (éd.), &Registre des causes civiles de l'officialité épiscopale de Paris&, Paris, 1919, 86 ;
  • <99b> &Histoire Littéraire&, XXXI, 712 ;
  • <99b> &Mélanges historiques, choix de documents&, (Collection de documents historiques inédits sur l'histoire de France, III), Paris, 1880, 246 ;
  • <99b> &Mémoires de la Société d'histoire de Paris&, XXXII, 1905, 36 ;
  • <99b> &Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres&, 1847, 243-249, pl ;
  • <99b> &Topographie historique du vieux Paris, région du bourg Saint-Germain&, 151 et 174 ;
  • <99b> &Union médicale&, XVI, 1862, 437 et 440.
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction : Anne Tournieroux ; révision Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 10/11/2019.
Visualisation géographique