Fiche 43 - ADAM Hobonis de Catwiic

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/43-adamhobonisdecatwiic
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • ADAM Hobonis de Catwiic
    • Variante(s) de nom:
      • Adam HOBONIS de Catwiic
      • Commentaire : /Il peut s’agir de Adam de EMELISSE ; en revanche Adam de KALKAR est très probablement un fantôme.
      • Adam de CATWIC
      • Adam de CATWIIC
      • Adam de CATWYC
    • Description courte:
      • Maître ès arts
    • Date d'activité:
      • 1358-1376
    • Date médiane d'activité:
      • 1367
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Pays-Bas (Hollande, Katwijk) ;
    • Diocèse:
      • Diocèse d’Utrecht ?
    Insertion relationnelle
    • Lien maître-élève:
      • Son maître est Henricus de KOG pour le baccalauréat en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 226 35.
      • Son maître est Albertus de SAXONIA pourla licence en 1359 ;
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris (Nation Anglo-allemande) 1358-1376.
    • Cursus:
      • Bachelier ès arts (Paris) 1358 ;
      • Référence : AUP I, 226 35.
      • Référence : AUP I, 232 28.
      • Référence : AUP I, 236 35.
      • Commentaire : /"Item dominus Addam Catwiic sub magistro Hainrico de Kog, cujus burse7 solidi curn dimidio. Posuit litteram, satisfecit bedellis" ;
      • Commentaire : /Il adresse une supplique à la Nation pour prolonger le délai de détermination, ce qui lui est accordé la même année "Item suplicaverunt dominus Adam Catwiic et dominus Mathias de Kencze quatinus terminus de pecunia determinacionis ipsorum usque ad festum Bartholomei prolongaretur, et fuit hoc concorditer eis concessum." ;
      • Commentaire : /Mais au jour de la Saint-Barthélemy (24 août), sa situation financière ne s’est pas améliorée, et il sollicite une prolongation du délai "Item in die Bartolomei facta congregacione nacionis Anglicane ad Cordigeros ad suplicandum, suplicaverunt magister Giselbertus Lichtenberch, dominus Adam de Catwiic et dominus Mathias, ut nacio daret eis ulteriorem diem, videlicet usque ad festum sancti Dionisii de solutione pecunie, quam tenerentur nacioni, quod eis erat concessum. " ;
      • Licencié ès arts (Paris) 1359 ;
      • Référence : AUP I, 242 4.
      • Commentaire : /"Primo licenciatus fuit dominus Adam de Catwijc sub magistro Alberto de Saxonia, cujus bursa undecim solidi, mutone valente 42 solidos" ; .
      • Maître ès arts ?
      • Commentaire : /Du moins est-il décrit comme tel comme tel en 1365.
      • Bachelier en décret (Paris) 1365.
      • Référence : COURTENAY III, 327.
      • Référence : COURTENAY III, 432
      • Commentaire : /Sur le rotulus correctif de 1365.
      • Commentaire : /Dans la lettre commune de GREGOIRE XI qui lui accorde un bénéfice il est dit "in tertio anno lecture Decretalium".
    Carrière ecclésiastique
    • Statut ecclésiastique douteux:
      • Prêtre du diocèse d'Utrecht ;
    • Ecclésiastique séculier:
      • Moitié de l'église de Emelisse (diocèse d'Utrecht) en 1365 ;
      • Référence : COURTENAY III, 327.
      • "Matricularia" de Delft (ecclesia=parroch. de Delft) 1365-1371 ;
      • Référence : COURTENAY III, 327.
      • Candidat à un canonicat avec expectative de prébende de Cologne (St-Géréon) en 1365 ;
      • Référence : COURTENAY III, 327.
      • Provision pour un canonicat de Utrecht (Saint-Pierre) accordé en 1371, mais les suites ne sont pas connues.
      • Référence : COURTENAY III, 432.
    Carrière professionnelle
    • Universitaire:
      • Paris (Faculté de Décret lecteur des Décrétales 1362-1365) ;
      • Référence : COURTENAY III, 432
      • Paris (Nation Anglo-allemande il demande en 1370 (20 novembre) à verser un demi-franc pour le rotulus) "Item supplicavit magister Adarn de Catwiie, quod posset poni in rotulo pro dimidio franco, quia non intenderet supplicare pro beneficio. Supplicacio concedebatur." ;
      • Référence : AUP I, 374 16.
      • Paris (Nation Anglo-allemande probablement est-ce lui qui est chargé avec d’autres de sceller les lettres du nonce de la nation, Wilhalmus BUSER) en 1371) ;
      • Référence : AUP I 380, 29.
      • Commentaire : /"Item in congregacione precedenti erat deliberatum quod litera magistri Wilhelmi Buser, in qua habebatur quod erat verus nuncius nacionis nostre, deberet sigillari, et dati erant deputati ad procuratorem et receptorem magister Heynricus Langhals, magister Adam et Gherardus de Kalker, et postquam litera erat sigillata, intravimus tabernam, ubi receptor solvebat VI solidos, et ego procurator II solidos". L'index de l'AUP a ainsi créé deux personnages, Adam de KALKER et Gerhard de KALKER. Ce dernier est bien attesté, mais le premier n'apparaît nulle part ailleurs il s'agit en fait d'un magister prénommé Adam, en l'occurrence probablement Adam HOBONIS de Catwic.
      • Paris (Nation Anglo-allemande il est désigné en 1371 (11 septembre) avec trois autres maîtres pour statuer sur les suppliques et la question des écoles) ;
      • Référence : AUP I, 403 3.
      • Paris (Nation Anglo-allemande il est désigné en 1372 (19 mars) avec cinq autres maîtres comme député pour discuter avec les autres nations et les autres facultés de l’article "Quod in omnibus etc... " qui figure dans une lettre qui doit être envoyée au pape GRÉGOIRE XI par l’Université cet article (sur l’ordre des inrotulations) est estimé préjudiciable à la Nation Anglo-allemande comme l’a expliqué à la Congrégation le 17 mars Marsilius de INGHEN au nom de la nation l’Université prendra sa décision le 3 mai ;
      • Référence : AUP I, 411 23 ;
      • Référence : CUP III, 203-205 (n 1379), 205-206 (n 1380).
      • Paris (Nation Anglo-allemande il figure parmi les anciens de la Nation chargés de régler en 1376 (27 février) l’affaire d’une comme due par Michael de PRUSYA, doyen de Warmie, affaire qui se termine joyeusement le 28 février)
      • Référence : AUP I, 483 8 21 37.
      • Commentaire : /"Et postea advenit magister Albertus de Prusya tanquam missus ex parte domini decani predicti ut informaretur de veritate istius facti ; qui finaliter informatus sufficienter promisit nacioni ex parte predicti domini decani solvere V francos et II II solidos. Quos IIII solidos postea perpotaverunt procurator una cum receptore et magistris Adam de Catwijc et Gerardo de Kalker, et Hermanno Roeve ac eciam bedello et subbedello in taberna ad epitogium Gilleti in vico Cithare. Et
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • AUP I, 226 35, 232 28, 236 35, 242 4, 374 16, 380 29, 403 3, 411 23, 483 8 21 37 ;
      • CUP III, 134, 203-205 (n 1379), 205-206 (n 1380) ;
      • COURTENAY III, 327, 432.
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction Jean-Philippe Genet, 11/04/2020).
  • <1a> 43
  • <1b> ADAM Hobonis de Catwiic
  • <1c> $Adam HOBONIS de Catwiic$
  • <1c> /Il peut s’agir de $Adam de EMELISSE$ ; en revanche $Adam de KALKAR$ est très probablement un fantôme.
  • <1c> $Adam de CATWIC$
  • <1c> $Adam de CATWIIC$
  • <1c> $Adam de CATWYC$
  • <1d> Maître ès arts
  • <1f> %1358-1376%
  • <1g> %1367%
  • <1k> Maître
  • <2a> *Pays-Bas (*Hollande, *Katwijk) ;
  • <2b> Diocèse d’£Utrecht ?
  • <3l> Son maître est $Henricus de KOG$ pour le baccalauréat en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 226 35.
  • <3l> Son maître est $Albertus de SAXONIA$ pourla licence en %1359% ;
  • <5b> *Paris (Nation £Anglo-allemande) %1358-1376%.
  • <5c> Bachelier ès arts (*Paris) %1358% ;
  • <5c> /"Item dominus Addam Catwiic sub magistro Hainrico de Kog, cujus burse7 solidi curn dimidio. Posuit litteram, satisfecit bedellis" ;
  • <r> AUP: I, 226 35.
  • <5c> /Il adresse une supplique à la Nation pour prolonger le délai de détermination, ce qui lui est accordé la même année : "Item suplicaverunt dominus Adam Catwiic et dominus Mathias de Kencze quatinus terminus de pecunia determinacionis ipsorum usque ad festum Bartholomei prolongaretur, et fuit hoc concorditer eis concessum." ;
  • <r> AUP: I, 232 28.
  • <5c> /Mais au jour de la Saint-Barthélemy (24 août), sa situation financière ne s’est pas améliorée, et il sollicite une prolongation du délai : "Item in die Bartolomei facta congregacione nacionis Anglicane ad Cordigeros ad suplicandum, suplicaverunt magister Giselbertus Lichtenberch, dominus Adam de Catwiic et dominus Mathias, ut nacio daret eis ulteriorem diem, videlicet usque ad festum sancti Dionisii de solutione pecunie, quam tenerentur nacioni, quod eis erat concessum. " ;
  • <r> AUP: I, 236 35.
  • <5c> Licencié ès arts (*Paris) 1359 ;
  • <5c> /"Primo licenciatus fuit dominus Adam de Catwijc sub magistro Alberto de Saxonia, cujus bursa undecim solidi, mutone valente 42 solidos" ; .
  • <r> AUP: I, 242 4.
  • <5c> Maître ès arts ?
  • <5c> /Du moins est-il décrit comme tel comme tel en %1365%.
  • <5c> Bachelier en décret (*Paris) %:1365%.
  • <5c> /Sur le rotulus correctif de %1365%.
  • <r> COURTENAY: III, 327.
  • <5c> /Dans la lettre commune de $GREGOIRE XI$ qui lui accorde un bénéfice il est dit "in tertio anno lecture Decretalium".
  • <r> COURTENAY: III, 432
  • <6a> Prêtre du diocèse d'£Utrecht ;
  • <6b> Moitié de l'église de £Emelisse (diocèse d'£Utrecht) en %1365% ;
  • <r> COURTENAY: III, 327.
  • <6b> "Matricularia" de £Delft (ecclesia=parroch. de £Delft) %:1365-1371% ;
  • <r> COURTENAY: III, 327.
  • <6b> Candidat à un canonicat avec expectative de prébende de £Cologne (St-Géréon) en %1365% ;
  • <r> COURTENAY: III, 327.
  • <6b> Provision pour un canonicat de £Utrecht (Saint-Pierre) accordé en %1371%, mais les suites ne sont pas connues.
  • <r> COURTENAY: III, 432.
  • <7b> *Paris (Faculté de £Décret : lecteur des £Décrétales %1362-1365%) ;
  • <r> COURTENAY: III, 432
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : il demande en %1370% (20 novembre) à verser un demi-franc pour le &rotulus&) : "Item supplicavit magister Adarn de Catwiie, quod posset poni in rotulo pro dimidio franco, quia non intenderet supplicare pro beneficio. Supplicacio concedebatur." ;
  • <r> AUP: I, 374 16.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : probablement est-ce lui qui est chargé avec d’autres de sceller les lettres du nonce de la nation, $Wilhalmus BUSER$) en %1371%) ;
  • <7b> /"Item in congregacione precedenti erat deliberatum quod litera magistri Wilhelmi Buser, in qua habebatur quod erat verus nuncius nacionis nostre, deberet sigillari, et dati erant deputati ad procuratorem et receptorem magister Heynricus Langhals, magister Adam et Gherardus de Kalker, et postquam litera erat sigillata, intravimus tabernam, ubi receptor solvebat VI solidos, et ego procurator II solidos". L'index de l'AUP: a ainsi créé deux personnages, $Adam de KALKER$ et $Gerhard de KALKER$. Ce dernier est bien attesté, mais le premier n'apparaît nulle part ailleurs : il s'agit en fait d'un magister prénommé Adam, en l'occurrence probablement $Adam HOBONIS de Catwic$.
  • <r> AUP: I 380, 29.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : il est désigné en %1371% (11 septembre) avec trois autres maîtres pour statuer sur les suppliques et la question des écoles) ;
  • <r> AUP: I, 403 3.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : il est désigné en %1372% (19 mars) avec cinq autres maîtres comme député pour discuter avec les autres nations et les autres facultés de l’article "Quod in omnibus etc... " qui figure dans une lettre qui doit être envoyée au pape $GRÉGOIRE XI$ par l’Université : cet article (sur l’ordre des inrotulations) est estimé préjudiciable à la Nation £Anglo-allemande comme l’a expliqué à la Congrégation le 17 mars $Marsilius de INGHEN$ au nom de la nation : l’Université prendra sa décision le 3 mai ;
  • <r> AUP: I, 411 23 ;
  • <r> CUP: III, 203-205 (n° 1379), 205-206 (n° 1380).
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : il figure parmi les anciens de la Nation chargés de régler en %1376% (27 février) l’affaire d’une comme due par $Michael de PRUSYA, doyen de £Warmie$, affaire qui se termine joyeusement le 28 février)
  • <7b> /"Et postea advenit magister Albertus de Prusya tanquam missus ex parte domini decani predicti ut informaretur de veritate istius facti ; qui finaliter informatus sufficienter promisit nacioni ex parte predicti domini decani solvere V francos et II II solidos. Quos IIII solidos postea perpotaverunt procurator una cum receptore et magistris Adam de Catwijc et Gerardo de Kalker, et Hermanno Roeve ac eciam bedello et subbedello in taberna ad epitogium Gilleti in vico Cithare. Et
  • statim postea idem magister Albertus nacioni de dicta pecunia satisfecit." ;
  • <r> AUP: I, 483 8 21 37.
  • <19> Pas d'œuvres connues.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> AUP: I, 226 35, 232 28, 236 35, 242 4, 374 16, 380 29, 403 3, 411 23, 483 8 21 37 ;
  • <99a> CUP: III, 134, 203-205 (n° 1379), 205-206 (n° 1380) ;
  • <99a> COURTENAY: III, 327, 432.
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ (Rédaction : Jean-Philippe Genet, 11/04/2020).
Visualisation géographique