Fiche 3855 - GUILLELMUS Euvrie

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/3855-guillelmuseuvrie
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • GUILLELMUS Euvrie
    • Variante(s) de nom:
      • Guillelmus EUVRIE
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Guillermus EUVERIE
      • Référence : CUP IV, 100 (n 1796).
      • Guillelmus ENERIE
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Guillelmus ENURIE
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Guillelmus EUVROYE
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Guillelmus EVRIE
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
    • Description courte:
      • Maître en théologie
    • Date de vie:
      • -1427
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Commentaire : /Il décède en 1427 (10 février).
    • Date d'activité:
      • 1401-1427
    • Date médiane d'activité:
      • 1414
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Normandie ?
    • Diocèse:
      • Diocèse de Bayeux ;
      • Référence : CUP IV, 100 (n 1796).
    Insertion relationnelle
    • Ami de ou ennemi:
      • Son ami est Robert LE CANU.
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
    • Entretient une correspondance suivie avec quelqu’un:
      • Il écrit en 1403 une lettre à Jean GERSON concernant les nominalistes dont Guillaume de OCKHAM, Jean BURIDAN, Grégoire de RIMINI, Adam WODEHAM et Henri TOTTING de OYTA ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
    • Appartient à un groupe particulier:
      • Partisan des Bourguignons.
      • Un des maîtres universitaires appelés par JEAN Sans Peur, duc de Bourgogne à Amiens afin de composer un traité expliquant la position du duc dans l'affaire de l'assassinat de LOUIS, duc d'Orléans le 23 novembre 1407 ce groupe inclut Simon de SAULX, abbé de Moutier-Saint-Jean, André COLIN, Nicolaus de SAVIGNY, Petrus de MARIGNY et Johannes PARVI ; le résultat de leurs délibérations est le Justification ducis Burgundiae.
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris (Nation de Normandie) 1402-1427 ;
    • Cursus:
      • Maître ès arts (Paris) 1402 ;
      • Référence : CUP IV, 100 (n 1796).
      • Commentaire : /Il apparaît pour la première fois dans le rotulus de l'Université de Paris de 1403, où il est présenté comme maître ès arts, régent de la Faculté des Arts depuis deux ans et étudiant en théologie ;
      • Étudiant en théologie (Paris) en 1403 ;
      • Référence : CUP IV, 100 (n 1796).
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Commentaire : /Entre 1403-1424, il joue un rôle important dans la politique à la fois de l'Université de Paris et du royaume de France.
      • Bachelier en théologie (Paris) 1420 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : CUP IV, 377 (n 2155).
      • Bachelier en théologie "formatus" (Paris) 1422 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : CUP IV, 412 (n 2204).
      • Licencié en théologie (Paris) 3 mars 1424 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : CUP IV, 428 (n 2234 et n.1).
      • Commentaire : /Il est classé 1/14.
      • Maître en théologie (Paris) 13 avril 1424.
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : CUP IV, 428 (n 2234 et n.1).
      • Commentaire : /Son implication dans les affaires de l'Église, de l'État et de l'université ralentissent l'obtention de son grade de maître en théologie.
    Carrière ecclésiastique
    • Statut ecclésiastique douteux:
      • Clerc du diocèse de Bayeux ;
      • Référence : CUP IV, 100 (n 1796).
    • Ecclésiastique séculier:
      • Candidat à un bénéfice dans l’église de Bayeux, ou à un bénéfice à la collation de l’abbé et du couvent de l’abbaye (bénédictine) de Saint-Evroult, ou à un bénéfice à la collation de l’abbé et du couvent de l’abbaye (bénédictine) de Lyre, sur le Magnus Rotulus de l’Université de Paris daté de 1403 (21 octobre) et présenté à BENOÎT XIII ;
      • Référence : CUP IV, 100 (n 1796) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Écolâtre ("Scholasticus") d'Avranches, 1419 ;
      • Référence : CUP IV, 108 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Chanoine de Beauvais 1419 ;
      • Référence : CUP IV, 108 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Chanoine de Chartres avant 1420 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Chanoine de Reims 1420 (12 janvier) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Doyen de Reims 1420 (18 septembre) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 428 (n 2234 et n.1).
      • Commentaire : /L'Ordo licentiatorum le décrit en 1424 comme doyen du chapitre=cathédral de Reims ;
    Carrière professionnelle
    • Maître d'école, précepteur:
      • Écolâtre d’Avranches ?
      • Référence : CUP IV, 108.
    • Universitaire:
      • Paris (Faculté des Arts maître-régent pendant deux ans 1401-1403) ;
      • Référence : CUP IV, 100 (n 1796).
      • Commentaire : /‘qui rexit per biennium in fac artium’ ;
      • Paris (Université il participe en tant que représentant de la Nation de Normandie à l’ambassade de l’université de Paris en 1412 (4 août) à Auxerre, pour participer aux discussions sur la paix dans le royaume) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 241 (n1956).
      • Paris (Nation de Normandie Procureur ?1422) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Commentaire : /La communauté de l'abbaye de Fécamp (Normandie) envoie Jehan de SAINT-RIQUIER, O.S.B. et moine de l'abbaye à JOHN, duc de Bedford afin de demander la permission pour le chapitre d'élire un nouvel abbé. Jehan de SAINT-RIQUIER, O.S.B. et moine de l'abbaye de Fécamp,garde un compte-rendu détaillé de ses dépenses durant le voyage il arrive à Paris le 11 novembre 1422 et y reste jusqu'au 4 décembre. Durant son séjour à Paris, il note un certain nombre de dépenses pour les maîtres de la Nation de Normandie à l'Université de Paris, en particulier Guillelmus EUVRIE, procureur de la Nation de Normandie. Thomas MONACHI et Thomas HOBÉ ont aussi bénéficié de ses largesses ;
      • Paris (Université il assiste à une assemblée universitaire qui examine les déclarations faites par le recteur au le nom de la faculté des Arts sur la collation des bénéfices par le pape, 7 mars 1412) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 233 (n 1944).
      • Paris (Université il est l’ambassadeur de l'Université de Paris à divers endroits pour la promotion de l'union de l'Église, 1419) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 108.
      • Paris (Université il est l’un des sept ambassadeurs de l'Université de Paris apportant un second rotulus demandant des bénéfices du pape MARTIN V le pape accorde leur requête d'être considérés comme membres de l'université, 26 septembre 1419) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 370 (n 2141).
      • Paris (Université il est l’un des membres de l’Université souhaitant être envoyé à CHARLES VI, roi de France à Troyes, aux alentours de février-mars 1420) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 377 (n 2155).
      • Commentaire : /Parmi d’autre étudiants de l'université, tels Thomas MONACHI, Johannes MANCHON, Johannes PULCHRIPATRIS et Johannes de BOIRY ;
      • Paris (Université ambassadeur auprès de CHARLES VI, roi de France pendant l’été 1420) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : CUP IV, 384 (n 2165).
      • Paris (Université ambassadeur en Angleterre en 1422-1423) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : CUP IV, 411 (n 2202), 412 (n 2203 et n 2204).
      • Commentaire : /L’Université émet en 1422 (3 décembre) des lettres de créance pour Johannes PULCHRIPATRIS et Jacobus SACQUESPÉE ainsi qu’une lettre de recommandation à Catherine de VALOIS, reine d’Angleterre, indiquant que les deux hommes représentaient l'université mais Guillelmus EUVRIE prend la place de Johannes PULCHRIPATRIS car ce dernier s'est blessé à la main et de nouvelles lettres de créance sont émises en 1422 (12 décembre) ;
      • Paris (Université il représente l'Université de Paris, parmi d'autres, devant le Parlement de Paris en 1427 (9 janvier)) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 465 (n 2292).
    • Administration royale:
      • Notaire et secrétaire nommé par le roi le 8 août 1418 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Commentaire : /Avec 58 autres personnes incluant Guillelmus LE CHESNE ;
      • Commentaire : /Des lettres royales datées du 9 septembre, 6 et 27 octobre 1418, sont contresignées par Guillelmus EUVRIE ;
      • Secrétaire de CHARLES VI, roi de France en 1419 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 108.
    • Représentations:
      • Paris (Université il est l’un des représentants universitaires présents au Concile de Constance) ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217 ;
      • Référence : CUP IV, 334 (n2092).
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Position politique importante:
      • Conseiller du roi de France ?1411-1424 ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Commentaire : /Pendant les périodes de domination bourguignonne ;
      • Conseiller de JEAN Sans Peur, duc de Bourgogne, 1403-1419 puis de PHILIPPE le Bon, duc de Bourgogne ;
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
      • Référence : CUP IV, 151 (n 1848).
      • Commentaire : /Il reçoit un paiment de 20 écus d'or du receveur général du duc de Bourgogne pour avoir composé des lettres pour le duc, 27 février 1408 il s’agit plus probablement de rémunérer son travail sur la Justificatio et les affaires liées à cela ;
    Logement et patrimoine
    • Revenus:
      • Il reçoit un paiment de 100 livres tournois du receveur général royal pour son travail et ses dépenses.
      • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
    Production textuelle
    • Auteur actif dans le champ religieux:
    • Auteur actif dans le champ religieux
      • [Traité sur la simonie]
        • Titre:
          • [Traité sur la simonie]
        • Date et lieu:
          • ?
          • /Traité sur la simonie destinée à la cour pontificale.
          • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
        • Langue:
          • Latin
        • Manuscrits:
          • MS. Rouen, BM M 1041 [O 47], f. 124, du XVe siècle, copié par Robert ASSE, à Guillemus EUVRIE.
        • Incipits pour le texte manuscrit:
          • Inc. "Sanctissimo domino nostro sacrosancte romane ecclesie ac totius militantis ecclesie summo pontifici devota sue beatudinis filia Universitas studii Parisiensis rem ecclesiaticem gerere et ab ea jugum excutere servitatis. Multa nos hortantur, beatissime pater...et ecclesiam gallicanam tuetur".
    • Auteur actif dans le champ politique:
    • Auteur actif dans le champ politique
      • Invectiva in unum magnum clericum qui universatitem et eius processus ad pacem ecclesie vituperabat, qui prius laudaverat
        • Titre:
          • Invectiva in unum magnum clericum qui universatitem et eius processus ad pacem ecclesie vituperabat, qui prius laudaverat
        • Date et lieu:
          • 1403
          • /La personne attaquée par Guillelmus EUVRIE n'a pas été identifiée.
          • Référence : SULLIVAN Theol. II, 213-217.
        • Langue:
          • Latin
        • Manuscrits:
          • MS. ?
        • Edition:
          • Ed. ?
        • Edition moderne:
          • In PELLEGRIN (E.), "Un humaniste normand du temps de Charles VI Guillaume Euvrie", dans Bulletin de l'Institut de recherche et d'histoire des textes, 15, 1967-1968, 19-20.
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • Bouveret IV, 147 ;
      • CGM XI, 262 ;
      • CMD II, 302, 506 et 520 ;
      • CUP IV, 100 (n 1796), 108, 151 (n 1848), 233 (n 1944), 241 (n 1956), 334 (n 2092), 370 (n 2141), 377 (n 2155), 384 (n 2165), 411 (n 2202 et note), 412 (n 2204), 428 (n 2234 et n.1) et 465 (n 2292) ;
      • DELISLE CM I, 538, n.3 et 539 ;
      • FEG III, 304 (RM 478) ;
      • SULLIVAN Theol. I, 180 et 307 ;
      • SULLIVAN Theol. II, 213-217.
    • Ouvrages sur l'individu:
      • AVOUT (J.), La Querelle des Armagnacs et des Bourguignons, Paris, 1943, 94 ;
      • BONENFANT (P.), Philippe Le Bon, 3e éd., Paris, 1955 ;
      • CALMETTE (J.), The Golden Age of Burgundy. The Magnificent Dukes and Their Courts, New York, 1963 ;
      • COUSIN (J.), Recherches sur Quintilien. Manuscrits et éditions, Paris, 1975 ;
      • HASENOHR (G.), "L'essor des bibliothèques privées aux XIVe et XVe siècles", dans Histoire des bibliothèques françaises. Les bibliothèques médiévales du VIe siècle à 1530, VERNET (A.) éd., Paris, 1989 ;
      • NISARD (C.), Étude sur la langue populaire ou patois de Paris et de sa banlieue, précédée d'un coup d'oeil sur le commerce de la France au moyen âge, les chemins qu'il suivait, et l'influence qu'il a du avoir sur le langage, Paris, 1872 ;
      • ORNATO (E.), "Les humanistes français et la redécouverte des classiques", dans Préludes à la Renaissance. Aspects de la vie intellectuelle en France au XVe siècle, BOZZOLO (C.) et ORNATO (E.) éds., Paris, 1993 ;
      • PELLEGRIN (E.), "Un humaniste normand du temps de Charles VI Guillaume Euvrie", dans Bulletin de l'Institut de recherche et d'histoire des textes, 15, 1967-1968 ;
      • PELLEGRIN (E.), Manuscrits de Pétrarque dans les bibliothèques de France, Padoue, 1966 ;
      • POCQUET du HAUT-JUSSÉ (B.), La France gouvernée par Jean sans Peur les dépenses du receveur général du royaume, Paris, 1959 ;
      • STEIN (H.), Inventaire analytique des ordonnances enregistrées au Parlement de Paris jusqu'à la mort de Louis XII, Paris, 1908, 24 ;
      • SULLIVAN (T.), "Merit Ranking and Career Patterns The Parisian Faculty of Theology in the Late Middle Ages", dans Universities and Schooling in Medieval Society, éds. COURTENAY (W.J.) et MIETHKE (J.), Leyde-Boston, 2000, 154 ;
      • SWANSON (R.N.), Universities, Academics and the Great Schism, Cambridge, 1979, 146 et n. 83 ;
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ Rédaction, Claire Priol-Hoogland ; révision, Jean-Philippe Genet, 17/12/2018.
  • <1a> 3855
  • <1b> GUILLELMUS Euvrie
  • <1c> $Guillelmus EUVRIE$
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <1c> $Guillermus EUVERIE$
  • <r> CUP: IV, 100 (n° 1796).
  • <1c> $Guillelmus ENERIE$
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <1c> $Guillelmus ENURIE$
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <1c> $Guillelmus EUVROYE$
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <1c> $Guillelmus EVRIE$
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <1d> Maître en théologie
  • <1e> % -1427%
  • <1e> /Il décède en %1427% (10 février).
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <1f> %1401-1427%
  • <1g> %1414%
  • <1k> Maître
  • <2a> *Normandie ?
  • <2b> Diocèse de £Bayeux ;
  • <r> CUP: IV, 100 (n° 1796).
  • <3e> Son ami est $Robert LE CANU$.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <3g> Il écrit en %1403% une lettre à $Jean GERSON$ concernant les nominalistes dont $Guillaume de OCKHAM$, $Jean BURIDAN$, $Grégoire de RIMINI$, $Adam WODEHAM$ et $Henri TOTTING de OYTA$ ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <3h> Partisan des £Bourguignons.
  • <3h> Un des maîtres universitaires appelés par $JEAN Sans Peur, duc de £Bourgogne$ à *Amiens afin de composer un traité expliquant la position du duc dans l'affaire de l'assassinat de $LOUIS, duc d'£Orléans$ le 23 novembre %1407% : ce groupe inclut : $Simon de SAULX, abbé de £Moutier-Saint-Jean$, $André COLIN$, $Nicolaus de SAVIGNY$, $Petrus de MARIGNY$ et $Johannes PARVI$ ; le résultat de leurs délibérations est le &Justification ducis Burgundiae&.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <5b> *Paris (Nation de £Normandie) %:1402-1427% ;
  • <5c> Maître ès arts (*Paris) %:1402% ;
  • <5c> /Il apparaît pour la première fois dans le &rotulus& de l'Université de £Paris de %1403%, où il est présenté comme maître ès arts, régent de la Faculté des £Arts depuis deux ans et étudiant en théologie ;
  • <r> CUP: IV, 100 (n° 1796).
  • <5c> Étudiant en théologie (*Paris) en %1403% ;
  • <r> CUP: IV, 100 (n° 1796).
  • <5b> /Entre %1403-1424%, il joue un rôle important dans la politique à la fois de l'Université de £Paris et du royaume de *France.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <5c> Bachelier en théologie (*Paris) %1420% ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <r> CUP: IV, 377 (n° 2155).
  • <5c> Bachelier en théologie "formatus" (*Paris) %1422% ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <r> CUP: IV, 412 (n° 2204).
  • <5c> Licencié en théologie (*Paris) 3 mars %1424% ;
  • <5c> /Il est classé 1/14.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <r> CUP: IV, 428 (n° 2234 et n.1).
  • <5c> Maître en théologie (*Paris) 13 avril %1424%.
  • <5c> /Son implication dans les affaires de l'Église, de l'État et de l'université ralentissent l'obtention de son grade de maître en théologie.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <r> CUP: IV, 428 (n° 2234 et n.1).
  • <6a> Clerc du diocèse de £Bayeux ;
  • <r> CUP: IV, 100 (n° 1796).
  • <6b> Candidat à un bénéfice dans l’église de £Bayeux, ou à un bénéfice à la collation de l’abbé et du couvent de l’abbaye (bénédictine) de £Saint-Evroult, ou à un bénéfice à la collation de l’abbé et du couvent de l’abbaye (bénédictine) de £Lyre, sur le &Magnus Rotulus& de l’Université de £Paris daté de %1403% (21 octobre) et présenté à $BENOÎT XIII$ ;
  • <r> CUP: IV, 100 (n° 1796) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <6b> Écolâtre ("Scholasticus") d'£Avranches, %1419% ;
  • <r> CUP: IV, 108 ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <6b> Chanoine de £Beauvais %1419% ;
  • <r> CUP: IV, 108 ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <6b> Chanoine de £Chartres avant %1420% ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <6b> Chanoine de £Reims %1420% (12 janvier) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <6b> Doyen de £Reims %1420% (18 septembre) ;
  • <6b> /L'&Ordo licentiatorum& le décrit en %1424% comme doyen du chapitre=cathédral de £Reims ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 428 (n° 2234 et n.1).
  • <7a> Écolâtre d’£Avranches ?
  • <r> CUP: IV, 108.
  • <7b> *Paris (Faculté des £Arts : maître-régent pendant deux ans %1401-1403%) ;
  • <7b> /‘qui rexit per biennium in fac artium’ ;
  • <r> CUP: IV, 100 (n° 1796).
  • <7b> *Paris (Université : il participe en tant que représentant de la Nation de £Normandie à l’ambassade de l’université de £Paris en %1412% (4 août) à *Auxerre, pour participer aux discussions sur la paix dans le royaume) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 241 (n°1956).
  • <7b> *Paris (Nation de £Normandie : Procureur ?%1422%) ;
  • <7b> /La communauté de l'abbaye de £Fécamp (*Normandie) envoie $Jehan de SAINT-RIQUIER$, O.S.B. et moine de l'abbaye à $JOHN, duc de £Bedford$ afin de demander la permission pour le chapitre d'élire un nouvel abbé. $Jehan de SAINT-RIQUIER$, O.S.B. et moine de l'abbaye de £Fécamp,garde un compte-rendu détaillé de ses dépenses durant le voyage : il arrive à *Paris le 11 novembre %1422% et y reste jusqu'au 4 décembre. Durant son séjour à *Paris, il note un certain nombre de dépenses pour les maîtres de la Nation de £Normandie à l'Université de £Paris, en particulier $Guillelmus EUVRIE, procureur de la Nation de £Normandie$. $Thomas MONACHI$ et $Thomas HOBÉ$ ont aussi bénéficié de ses largesses ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <7b> *Paris (Université : il assiste à une assemblée universitaire qui examine les déclarations faites par le recteur au le nom de la faculté des £Arts sur la collation des bénéfices par le pape, 7 mars %1412%) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 233 (n° 1944).
  • <7b> *Paris (Université : il est l’ambassadeur de l'Université de £Paris à divers endroits pour la promotion de l'union de l'Église, %1419%) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 108.
  • <7b> *Paris (Université : il est l’un des sept ambassadeurs de l'Université de Paris apportant un second rotulus demandant des bénéfices du pape $MARTIN V$ : le pape accorde leur requête d'être considérés comme membres de l'université, 26 septembre %1419%) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 370 (n° 2141).
  • <7b> *Paris (Université : il est l’un des membres de l’Université souhaitant être envoyé à $CHARLES VI, roi de £France$ à *Troyes, aux alentours de février-mars %1420%) ;
  • <7b> /Parmi d’autre étudiants de l'université, tels $Thomas MONACHI$, $Johannes MANCHON$, $Johannes PULCHRIPATRIS$ et $Johannes de BOIRY$ ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 377 (n° 2155).
  • <7b> *Paris (Université : ambassadeur auprès de $CHARLES VI, roi de £France$ pendant l’été %1420%) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <r> CUP: IV, 384 (n° 2165).
  • <7b> *Paris (Université : ambassadeur en *Angleterre en %1422-1423%) ;
  • <7b> /L’Université émet en %1422% (3 décembre) des lettres de créance pour $Johannes PULCHRIPATRIS$ et $Jacobus SACQUESPÉE$ ainsi qu’une lettre de recommandation à $Catherine de VALOIS, reine d’£Angleterre$, indiquant que les deux hommes représentaient l'université : mais $Guillelmus EUVRIE$ prend la place de $Johannes PULCHRIPATRIS$ car ce dernier s'est blessé à la main et de nouvelles lettres de créance sont émises en %1422% (12 décembre) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <r> CUP: IV, 411 (n° 2202), 412 (n° 2203 et n° 2204).
  • <7b> *Paris (Université : il représente l'Université de £Paris, parmi d'autres, devant le Parlement de £Paris en %1427% (9 janvier)) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 465 (n° 2292).
  • <7j> Notaire et secrétaire nommé par le roi le 8 août %1418% ;
  • <7j> /Avec 58 autres personnes incluant $Guillelmus LE CHESNE$ ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <7j> /Des lettres royales datées du 9 septembre, 6 et 27 octobre %1418%, sont contresignées par $Guillelmus EUVRIE$ ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <7j> Secrétaire de $CHARLES VI, roi de £France$ en %1419% ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 108.
  • <7l> *Paris (Université : il est l’un des représentants universitaires présents au Concile de £Constance) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217 ;
  • <r> CUP: IV, 334 (n°2092).
  • <8a> Conseiller du roi de £France ?%1411-1424% ;
  • <8a> /Pendant les périodes de domination bourguignonne ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <8a> Conseiller de $JEAN Sans Peur, duc de £Bourgogne$, %1403-1419% puis de $PHILIPPE le Bon, duc de £Bourgogne$ ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <8a> /Il reçoit un paiment de 20 écus d'or du receveur général du duc de £Bourgogne pour avoir composé des lettres pour le duc, 27 février %1408% : il s’agit plus probablement de rémunérer son travail sur la &Justificatio& et les affaires liées à cela ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <r> CUP: IV, 151 (n° 1848).
  • <12a> Il reçoit un paiment de 100 livres tournois du receveur général royal pour son travail et ses dépenses.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.1> Possède l'&Academica priora& de $CICÉRON$ (MS. Paris, BnF lat. 7784).
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.1> Possède le &De opificio hominis& (MS. Paris, B.Arsenal 839) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.1> Possède deux copies des &Philippiques& et une copie des &Discours& (MS. Paris, BnF lat. 7780 et 7784) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.1> Possède un manuscrit datant des alentours de %1420% et qui a été retrouvé dans la bibliothèque de l'abbaye de £*Rouen (Saint-Ouen), le MS. Rouen, BM M 1041 [O 47] : ce manuscrit contient les &Philippiques& de $CICÉRON$, son &De legibus& (copié par $Robert ASSE$), les &Topica&, le &De amicitia& (copié par $Johannes MALIREGIS$), le &De natura Deorum&, et un traité sur la simonie destinée à la cour papale composé par $Guillemus EUVRIE$ et copié par $Robert ASSE$.
  • <18.1> /Une note dans le manuscrit indique que la pièce n'a jamais été envoyée.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.3> Fait copier l'&Institutio oratoria& de $QUINTILIEN$, début du XVe siècle (MS. Leyde, BU Vossius lat. F. 80) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.3> /Il est l'un des premiers théologiens parisiens montrant un intérêt particulier pour l'étude des lettres classiques.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.3> Il fait compléter par $Johannes ALAUDE$ une copie des &Tusculanae quaestiones& (MS. Paris, BNF lat. 6606), %1403%.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.3> /Il porte un intérêt particulier à l'oeuvre de $CICÉRON$.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.5> Reçoit en cadeau un manuscrit contenant &Epistula ad Sagramorum de Pomeriis& de $PÉTRARQUE$ (MS. Paris, Arsenal 839) de la part $Johannes FORTISHOMINIS, O.E.S.A.$, qui était aussi un normand.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <18.5> Après avoir visité l'abbaye cistercienne de £Bonport et avoir apprécié son hospitalité, $Guillelmus EUVRIE$ cherche à les remercier et demande conseil à son ami $Robert LE CANU$, probablement en %1414% : apprenant que la bibliothèque de l'abbaye n'avait pas de copie du &De Civitate Dei& d’$AUGUSTIN$, ils en trouvent une du XIe siècle mais précisent que c'est une copie en deux volumes de l'œuvre, et $Guillelmus EUVRIE$ fait don de cette copie à l'abbé et aux moines. Ces deux volumes sont envoyés à l'abbaye de £Bonport avec des lettres d'accompagnement datées du 1er août %1414%. Seul un des volumes a été conservé (MS. Paris, BnF lat. 2052) ;
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <19> Œuvres écrites en latin :
  • <20> Auteur actif dans le champ religieux :
  • <20a1> &[Traité sur la simonie]&
  • <<b>> ?
  • <<b>> /Traité sur la simonie destinée à la cour pontificale.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <<l>> Latin
  • <<c>> MS. Rouen, BM M 1041 [O 47], f. 124, du XVe siècle, copié par $Robert ASSE$, à $Guillemus EUVRIE$.
  • <<cc>> Inc. : "Sanctissimo domino nostro sacrosancte romane ecclesie ac totius militantis ecclesie summo pontifici devota sue beatudinis filia Universitas studii Parisiensis rem ecclesiaticem gerere et ab ea jugum excutere servitatis. Multa nos hortantur, beatissime pater...et ecclesiam gallicanam tuetur".
  • <60> Auteur actif dans le champ politique :
  • <60a1> &Invectiva in unum magnum clericum qui universatitem et eius processus ad pacem ecclesie vituperabat, qui prius laudaverat&
  • <<b>> %1403%
  • <<b>> /La personne attaquée par $Guillelmus EUVRIE$ n'a pas été identifiée.
  • <r> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <<l>> Latin
  • <<c>> MS. ?
  • <<d>> Ed. ?
  • <<i>> In PELLEGRIN (E.), "Un humaniste normand du temps de Charles VI : Guillaume Euvrie", dans &Bulletin de l'Institut de recherche et d'histoire des textes&, 15, 1967-1968, 19-20.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> Bouveret: IV, 147 ;
  • <99a> CGM: XI, 262 ;
  • <99a> CMD: II, 302, 506 et 520 ;
  • <99a> CUP: IV, 100 (n° 1796), 108, 151 (n° 1848), 233 (n° 1944), 241 (n° 1956), 334 (n° 2092), 370 (n° 2141), 377 (n° 2155), 384 (n° 2165), 411 (n° 2202 et note), 412 (n° 2204), 428 (n° 2234 et n.1) et 465 (n° 2292) ;
  • <99a> DELISLE CM: I, 538, n.3 et 539 ;
  • <99a> FEG: III, 304 (RM 478) ;
  • <99a> SULLIVAN Theol.: I, 180 et 307 ;
  • <99a> SULLIVAN Theol.: II, 213-217.
  • <99b> AVOUT (J.), &La Querelle des Armagnacs et des Bourguignons&, Paris, 1943, 94 ;
  • <99b> BONENFANT (P.), &Philippe Le Bon&, 3e éd., Paris, 1955 ;
  • <99b> CALMETTE (J.), &The Golden Age of Burgundy. The Magnificent Dukes and Their Courts&, New York, 1963 ;
  • <99b> COUSIN (J.), &Recherches sur Quintilien. Manuscrits et éditions&, Paris, 1975 ;
  • <99b> HASENOHR (G.), "L'essor des bibliothèques privées aux XIVe et XVe siècles", dans &Histoire des bibliothèques françaises. Les bibliothèques médiévales du VIe siècle à 1530&, VERNET (A.) éd., Paris, 1989 ;
  • <99b> NISARD (C.), &Étude sur la langue populaire ou patois de Paris et de sa banlieue, précédée d'un coup d'oeil sur le commerce de la France au moyen âge, les chemins qu'il suivait, et l'influence qu'il a du avoir sur le langage&, Paris, 1872 ;
  • <99b> ORNATO (E.), "Les humanistes français et la redécouverte des classiques", dans &Préludes à la Renaissance. Aspects de la vie intellectuelle en France au XVe siècle&, BOZZOLO (C.) et ORNATO (E.) éds., Paris, 1993 ;
  • <99b> PELLEGRIN (E.), "Un humaniste normand du temps de Charles VI : Guillaume Euvrie", dans &Bulletin de l'Institut de recherche et d'histoire des textes&, 15, 1967-1968 ;
  • <99b> PELLEGRIN (E.), &Manuscrits de Pétrarque dans les bibliothèques de France&, Padoue, 1966 ;
  • <99b> POCQUET du HAUT-JUSSÉ (B.), &La France gouvernée par Jean sans Peur : les dépenses du receveur général du royaume&, Paris, 1959 ;
  • <99b> STEIN (H.), &Inventaire analytique des ordonnances enregistrées au Parlement de Paris jusqu'à la mort de Louis XII&, Paris, 1908, 24 ;
  • <99b> SULLIVAN (T.), "Merit Ranking and Career Patterns : The Parisian Faculty of Theology in the Late Middle Ages", dans &Universities and Schooling in Medieval Society&, éds. COURTENAY (W.J.) et MIETHKE (J.), Leyde-Boston, 2000, 154 ;
  • <99b> SWANSON (R.N.), &Universities, Academics and the Great Schism&, Cambridge, 1979, 146 et n. 83 ;
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction, Claire Priol-Hoogland ; révision, Jean-Philippe Genet, 17/12/2018.
Visualisation géographique