Fiche 21525 - GALTERIUS Brit

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/21525-galteriusbrit
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • GALTERIUS Brit
    • Variante(s) de nom:
      • Galterus BRIT
      • Galterus BRYTES
      • Walter BRYT
      • Walter BRUT
    • Description courte:
      • Esquire
    • Date d'activité:
      • 1380-1402
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Extérieur
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Angleterre (Lyde, dans le Herefordshire ?).
      • Commentaire : /Walter BRIT se dit Gallois, ou plus exactement Breton mais sa famille est installée, depuis sans doute assez longtemps, dans le Herefordshire, dans le village de Lyde où son père est un tenant des Mortimer et entretient des relations avec le chapitre=cathédral de Hereford.
    Insertion relationnelle
    • Classe sociale d'origine.:
      • Noble (gentry) ;
    • Réseau familial:
      • Son père est Hamund BRUT ;
      • Sa mère est Alice BRUT ;
      • Sa femme est Alice BRADELEY.
      • Commentaire : /D'après Maureen JURKOWSKY, ce serait un "younger son", ce quiexplique qu'il ait étudié à Oxford, sans doute dans l'intentionde faire une carrière dans l'Église ; à la mort de son frère aîné, il est investi des terres familiales et des responsabilitésféodales qui leur sont liées, ce qui le conduit à changer detrajectoire.
    Cursus
    • Formation pré-universitaire:
      • École=cathédrale de Hereford, où il aurait pu suivre les coursde Nicholas HEREFORD ?
    • Université ou Studium:
      • Oxford (Merton College) ?
      • Commentaire : /Il aurait pu suivre les cours de John WYCLIF.
    • Cursus:
      • Étudiant (Oxford) ?
    Carrière professionnelle
    • Marchand, artisans, industriels, soldat:
      • Esquire dans la retenue de Sir Thomas MORTIMER, il a pris part à l'expédition maritime conduite par Richard FITZALAN, Earl of Arundel en 1387, qui consista à intercepter et à combattre une flotte surtout flamande chargée de vin puis à aller faire cesser le siège de Brest en Bretagne ; il participe à la révolte de Owen GLYN DWR, probablement à partir du moment où les Mortimer se rallient à ce dernier.
      • Commentaire : /Il semble avoir prêché dans le diocèse de Worcester et il est inquiété pour motifs religieux cité à plusieurs reprises à comparaître devant les tribunaux ecclésiastiques, il est dénoncé en 1390 à John TREFNANT, évêque d'Hereford comme partisan des thèses de William SWYNDERBY. Son procès dure de 1391 à 1393, et se termine par sa soumission.
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Mort violente:
      • Exécuté (pour motifs politiques) pour sa participation à la révolte d'Owen GLYN DWR, après avoir été fait prisonnier et sommairement jugé.
    Voyage
    • Voyage:
      • Expédition (militaire) en France, en Bretagne.
    Production textuelle
    • Auteur actif dans le champ scientifique:
    • Auteur actif dans le champ scientifique
      • Exposition sur les Theoremata Planetarum
        • Titre:
          • (Exposition sur les Theoremata Planetarum
        • Date et lieu:
          • ?
        • Manuscrits:
          • MS. London B.L. Egerton 847, f. 104-122 ;
          • MS. London B.L. Egerton 889, f. 7-17 à Cambridge (Peterhouse) ;
          • MS. London ?
          • MS. London ?
          • MS. London ?
          • MS. London ?
          • MS. Oxford B.L. Digby 15, f. 58-96 ;
          • MS. Oxford B.L. Digby 48, f. 96-112 ;
          • MS. Oxford B.L. Digby 93, f. 37-51 ;
          • MS. Oxford B.L. Digby 98 (4), f. 132-145 ;
          • MS. Oxford B.L. Wood D 8, f. 93-112 ;
          • MS. Oxford ?
          • MS.Oxford ?
        • Incipits pour le texte manuscrit:
          • Inc. "Circulus eccentricus, circulus egresse ...".
    • Auteur actif dans le champ politique:
    • Auteur actif dans le champ politique
      • Déposition devant le tribunal épiscopal de Hereford
        • Titre:
          • (Déposition devant le tribunal épiscopal de Hereford)
        • Date et lieu:
          • 1391-1393.
        • Manuscrits:
          • MS. (Reg. Trefnant)
        • Edition moderne:
          • In CAPES (W.W.), Registrum Joannis Trefnant, episcopi Herefordiensis, Canterbury and York Society, 1916, 285-358.
          • /Longue réponse, trés personnelle, aux accusations dont il fait l'objet durant son procès, en fonction de ses opinions wycliffites et qui sont reprises dans l'acte d'accusation rédigé par Walter PRYDE. Son latin est excellent et montre qu'il mérite amplement le qualificatif de laicus literatus ou de laicus agricola qui lui est donné. Des universitaires ont pris la peine de lui répondre sur certains points, et Margaret ASTON donne la liste d'une série de quaestiones qui sont des réponses à certains des points qu'il a soulevés "Utrum liceat mulieribus docere viros publice congregatos" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 194-196) ; "Utrum mulieribus sunt ministri ydonei ad conficiendum eukaristie sacramentum" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 196-205) ; "Utrum quilibet laicus iustus sit sacerdos nove legi" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 216-218) ; "Utrum mulieres conficiunt vel conficere possunt ut veri sacerdotes eukaristie sacramentum" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 218-223). Elle suggère comme auteurs possibles William COLVILLE et John NECTON, chancellor of Cambridge.
      • De auferendis clero possessionibus
        • Titre:
          • De auferendis clero possessionibus
        • Date et lieu:
          • ?
        • Manuscrits:
          • MS.?
          • /Selon John BALE.
    • Auteur actif dans le champ scientifique (attribution incertaines ou refusées):
    • Œuvre qui ne lui est plus attribuée
      • Tractatus Algorismalis
        • Titre:
          • Tractatus Algorismalis
        • Manuscrits:
          • MS. London B.L. Egerton 847.
          • /Il s'agit en fait d'un extrait de l'Algorismus vulgaris de Johannes de SACROBOSCO attribué par erreur par John BALE.
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • ASTON (M.), Lollard Women Priests ?, Journal of Ecclesiastic History, XXXI, 1980, 441-461 (rééd. in ASTON (M.), Lollards and Reformers. Images and Literacy in Late Medieval Religion, London, 1984, 49-70) ;
      • JURKOWSKY (M.), Who Was Walter Brit?, English Historical Review, CXXVII (525), 2012, 285-302 ;
    • Ouvrages sur l'individu:
      • McFARLANE (K.B.), John Wycliffe and the beginnings of English Non-conformity, London, 1952 ;
      • MINNIS (A.), "Respondet Waltherus Bryth ..." Walter Brut in Debate on Women Priests, dans BARR (H.) et HUTCHISON (A.M.), Text and Controversy from Wyclif to Bale. Essays in Honour of Anne Hudson, Tunhout, 2005, 229-249 ;;
      • MINNIS (A.), Translations of Authority in Medieval English Literature, Cambridge, 2009, 90-111 ;
      • PEDERSEN (O.), The problem of Walter Brytte and Merton astronomy, Archives Internationales d'Histoire des Sciences, XXXVI, 1986, 227-248.
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ Rédaction Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 14/02/2019.
  • <1a> 21525
  • <1b> GALTERIUS Brit
  • <1c> $Galterus BRIT$
  • <1c> $Galterus BRYTES$
  • <1c> $Walter BRYT$
  • <1c> $Walter BRUT$
  • <1d> Esquire
  • <1f> %1380-1402%
  • <1k> Extérieur
  • <2a> *Angleterre (*Lyde, dans le *Herefordshire ?).
  • <2a> /$Walter BRIT$ se dit Gallois, ou plus exactement Breton : mais sa famille est installée, depuis sans doute assez longtemps, dans le *Herefordshire, dans le village de *Lyde où son père est un tenant des *Mortimer et entretient des relations avec le chapitre=cathédral de £Hereford.
  • 2b> Diocèse de £Hereford ?
  • <3a> Noble (gentry) ;
  • <3b> Son père est $Hamund BRUT$ ;
  • <3b> Sa mère est $Alice BRUT$ ;
  • <3b> Sa femme est $Alice BRADELEY$.
  • <3b> /D'après $Maureen JURKOWSKY$, ce serait un "younger son", ce quiexplique qu'il ait étudié à *Oxford, sans doute dans l'intentionde faire une carrière dans l'Église ; à la mort de son frère aîné, il est investi des terres familiales et des responsabilitésféodales qui leur sont liées, ce qui le conduit à changer detrajectoire.
  • <5a> École=cathédrale de Hereford, où il aurait pu suivre les coursde $Nicholas HEREFORD$ ?
  • <5b> *Oxford (Merton College) ?
  • <5b> /Il aurait pu suivre les cours de $John WYCLIF$.
  • <5c> Étudiant (*Oxford) ?
  • <7m> Esquire dans la retenue de $Sir Thomas MORTIMER$, il a pris part à l'expédition maritime conduite par $Richard FITZALAN, Earl of £Arundel$ en %1387%, qui consista à intercepter et à combattre une flotte surtout flamande chargée de vin puis à aller faire cesser le siège de £Brest en *Bretagne ; il participe à la révolte de $Owen GLYN DWR$, probablement à partir du moment où les *Mortimer se rallient à ce dernier.
  • <8d> /Il semble avoir prêché dans le diocèse de £Worcester et il est inquiété pour motifs religieux : cité à plusieurs reprises à comparaître devant les tribunaux ecclésiastiques, il est dénoncé en %1390% à $John TREFNANT, évêque d'£Hereford$ comme partisan des thèses de $William SWYNDERBY$. Son procès dure de %1391% à %1393%, et se termine par sa soumission.
  • <8e> Exécuté (pour motifs politiques) pour sa participation à la révolte d'$Owen GLYN DWR$, après avoir été fait prisonnier et sommairement jugé.
  • <9> Expédition (militaire) en *France, en *Bretagne.
  • <19> Oeuvre écrite en latin.
  • <23> Auteur actif dans le champ scientifique :
  • <23> /Astronome et mathématicien, si l'on admet qu'il est l'auteur du traité suivant :
  • <23a1>&(Exposition sur les Theoremata Planetarum&
  • <<b>> ?
  • <<c>> MS. London B.L. Egerton 847, f. 104-122 ;
  • <<c>> MS. London B.L. Egerton 889, f. 7-17 à *Cambridge (Peterhouse) ;
  • <<c>> MS. London ?
  • <<c>> MS. London ?
  • <<c>> MS. London ?
  • <<c>> MS. London ?
  • <<c>> MS. Oxford B.L. Digby 15, f. 58-96 ;
  • <<c>> MS. Oxford B.L. Digby 48, f. 96-112 ;
  • <<c>> MS. Oxford B.L. Digby 93, f. 37-51 ;
  • <<c>> MS. Oxford B.L. Digby 98 (4), f. 132-145 ;
  • <<c>> MS. Oxford B.L. Wood D 8, f. 93-112 ;
  • <<c>> MS. Oxford ?
  • <<c>> MS.Oxford ?
  • <<cc>> Inc. : "Circulus eccentricus, circulus egresse ...".
  • <60> Auteur actif dans le champ politique :
  • <60a1> &(Déposition devant le tribunal épiscopal de Hereford)&
  • <<b>> %1391-1393%.
  • <<c>> MS. (Reg. Trefnant)
  • <<i>> In CAPES (W.W.), &Registrum Joannis Trefnant, episcopi Herefordiensis&, Canterbury and York Society, 1916, 285-358.
  • <<i>> /Longue réponse, trés personnelle, aux accusations dont il fait l'objet durant son procès, en fonction de ses opinions wycliffites et qui sont reprises dans l'acte d'accusation rédigé par $Walter PRYDE$. Son latin est excellent et montre qu'il mérite amplement le qualificatif de &laicus literatus& ou de &laicus agricola& qui lui est donné. Des universitaires ont pris la peine de lui répondre sur certains points, et $Margaret ASTON$ donne la liste d'une série de &quaestiones& qui sont des réponses à certains des points qu'il a soulevés : "Utrum liceat mulieribus docere viros publice congregatos" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 194-196) ; "Utrum mulieribus sunt ministri ydonei ad conficiendum eukaristie sacramentum" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 196-205) ; "Utrum quilibet laicus iustus sit sacerdos nove legi" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 216-218) ; "Utrum mulieres conficiunt vel conficere possunt ut veri sacerdotes eukaristie sacramentum" (in MS. London B.L. Harley 31, f. 218-223). Elle suggère comme auteurs possibles $William COLVILLE$ et $John NECTON, chancellor of £Cambridge$.
  • <60a2> &De auferendis clero possessionibus&
  • <<b>> ?
  • <<c>> MS.?
  • <<c>> /Selon $John BALE$.
  • <93> Œuvre qui ne lui est plus attribuée :
  • <93a1> &Tractatus Algorismalis&
  • <<c>> MS. London B.L. Egerton 847.
  • <<c>> /Il s'agit en fait d'un extrait de l'&Algorismus vulgaris& de $Johannes de SACROBOSCO$ attribué par erreur par $John BALE$.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> LELAND Scriptores: 397 ;
  • <99a> BALE Index: 100 ;
  • <99a> BALE Cat.: I 503 ;
  • <99a> TANNER: 127 ;
  • <99a> DNB:
  • <99a> ODNB: (Olaf PEDERSEN) ;
  • <99a> BRUO: I 270-271 ;
  • <99a> SHARPE: 1899 ;
  • <99a> WEIJERS: VI, 13 ;
  • <99b> AERS (D.), Walter Brut's Theology of the Sacrament of the Altar, dans SOMERSET (F.), HAVENS (J.C.) et PITARD (D.G.), &Lollards and their influence in Late Medieval England&, Woodbridge, 2003, 115-126 ;
  • <99a> ASTON (M.), Lollard Women Priests ?, &Journal of Ecclesiastic History&, XXXI, 1980, 441-461 (rééd. in ASTON (M.), &Lollards and Reformers. Images and Literacy in Late Medieval Religion&, London, 1984, 49-70) ;
  • <99a> JURKOWSKY (M.), Who Was Walter Brit?, &English Historical Review&, CXXVII (525), 2012, 285-302 ;
  • <99b> McFARLANE (K.B.), &John Wycliffe and the beginnings of English Non-conformity&, London, 1952 ;
  • <99b> MINNIS (A.), "Respondet Waltherus Bryth ..." : Walter Brut in Debate on Women Priests, dans BARR (H.) et HUTCHISON (A.M.), &Text and Controversy from Wyclif to Bale. Essays in Honour of Anne Hudson&, Tunhout, 2005, 229-249 ;;
  • <99b> MINNIS (A.), &Translations of Authority in Medieval English Literature&, Cambridge, 2009, 90-111 ;
  • <99b> PEDERSEN (O.), The problem of Walter Brytte and Merton astronomy, &Archives Internationales d'Histoire des Sciences&, XXXVI, 1986, 227-248.
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction : Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 14/02/2019.
Visualisation géographique