Fiche 15352 - RICARDUS Grant

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/15352-ricardusgrant
Retourner à la liste Voir la fiche au format JSON

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • RICARDUS Grant
    • Variante(s) de nom:
      • Ricardus GRANT
      • Référence : ODNB.
      • Commentaire : /Il apparaît à Paris sous le nom de Ricardus ANGLICUS il semble s’agir de Richard GRANT, chancelier de Lincoln plutôt que de Ricardus ANGLICUS, archidiacre de Bologne, puisque, vir eminentis literaturae, il est tenu en haute considération pour son savoir et sa carrière académique et qu’il a été le compagnon d’étude de Benedictus de SAWSTON et d'Alexander de STAINSBY. La biographie ci-dessous, en se fondant sur les propositions de Alfred B. EMDEN et de C.H. LAWRENCE, opte pour cette position ; il a par ailleurs été proposé de l’identifier avec Richard WETHERINGSETT, mais, comme le dit C.H. LAWRENCE, "no conclusive evidence has been advanced in support of this theory, which must therefore be regarded as unproven" ;
      • Ricardus ANGLICUS
      • Richard l'ANGLAIS
      • Richard LE=GRANT
      • Ricardus MAGNUS
      • Richard WETHERSHED
    • Description courte:
      • Archevêque de Canterbury
    • Date de vie:
      • -1231
      • Référence : ODNB.
      • Commentaire : /Il est mort en rentrant de Rome, le 6 janvier, et est enterré dans le couvent (franciscain) de à San Gemini en Ombrie ;
    • Date d'activité:
      • 1210-1231
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Angleterre (Naseing, Essex).
    Insertion relationnelle
    • Réseau familial:
      • Son frère est Walter de NASINGES ;
      • Sa soeur est Agnes de NASINGES.
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris 1218.
    • Cursus:
      • Étudiant (Paris) 1210 ;
      • Commentaire : /C'est pendant cette période qu'il est le compagnon d'études de Benedictus de SAWSTON et d'Alexander de STAINSBY.
      • Maître en théologie (Paris) 1218.
    Carrière ecclésiastique
    • Ecclésiastique séculier:
      • Chancelier de Lincoln 1220-1229 ;
      • Archevêque de Canterbury 1229-1231 ;
      • Référence : ODNB.
      • Commentaire : /Il entre rapidement en conflit avec HENRI III, roi d’Angleterre sur le scutagium de 1230 pour l’expédition de Poitou, accordé par une assemblée de barons laïcs qui n’ont aucunement le droit de taxer les clercs, puis avec Hubert de BURGH, Justicier d’Angleterre en tant que gardien des domaines Clare à Tonbridge (garde revendiquée par l’archevêque) qu’il excommunie il se rend à Rome à l’été 1231 pour effectuer sa visite ad limina mais surtout pour exposer ses griefs au pape GRÉGOIRE IX ;
    Carrière professionnelle
    • Maître d'école, précepteur:
      • Responsable des écoles de Lincoln en tant que chancelier 1220-1229.
    • Universitaire:
      • Paris (Maître-régent en Théologie ca. 1218).
      • Référence : CUP I, 85-86 (n 27).
      • Commentaire : /Une lettre d'HONORIUS III en 1218 (16 novembre) le charge avec deux autres maîtres, Guillelmus de PONTE ARCE et Ricardus ANGLICUS d'intervenir en faveur de Matthaeus de SCOTIA auprès du chancelier de l’université pour lui faire conférer la licence en dépit du privilège du pape INNOCENT III concernant le nombre des docteurs en théologie à Paris "Petro de Capua, Willermo de Ponte Arce et Riccardo Anglico doctoribus Parisiensibus. Si abscondens talentum creditum sibi a Domino redarguitur, prohibens volentem illud proferre in medium et ad utililatem publicam exercere arguendus pari ratione videtur. Sane nostris fuit auribus intimatum, quod cum divina benignitas dilecto filio magistro Matheo de Scotia scientie talentum sic larga manu concesserit, ut in theologia docere valeat atque velit, dilcctus filius ... cancellarius Parisiensis occasione cujusdam privilegii dc certo numero doctorum theologie habendorum Parisius oliin a sede apostolica impetrati eum cathedram magistralem ascendere non permittit, licet privilegium ipsum non fuerit hactenus sicut asseritur continue observatum. Ne igitur idcm magister creditum sibi talentum occultare compellatur invitus, quod in communi deductum multis potest cum incremento proprio orogari, discretioni vestre per apostolica scripta mandamus, quatinus magistrum diligenter examinetis eundem, et si eum idoneum reppereritis ad docendum in facultate predicta, moneatis cancellarium memoratum, ut id faciendi licentiam benigne concedat eidem. Quod si facere non curaverit, vos ei auctoritate nostra eandem licentiam tribuatis, presertim si alias factum fuit contra privilegium memoratum. Quod si non omncs, duo vestrum, etc. Dat. Laterani xvj kal. Decembris, anno tertio.
    Voyage
    • Voyage:
      • Voyage en Italie à Rome pour rencontrer le pape GRÉGOIRE IX à la Curie en 1231 ;
      • Référence : ODNB.
      • Commentaire : /Il meurt sur le chemin du retour à San Gemini.
    Production textuelle
    • Auteur actif dans le champ religieux:
    • Auteur actif dans le champ religieux
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • GLORIEUX MT 118 ;
      • BRUO III, 2188 ;
      • CUP I, 85-86 (n 27) ;
      • ODNB (C.H. LAWRENCE) ;
      • SCHNEYER V, 159 ;
      • SHARPE 482 (n 1333) ;
    • Ouvrages sur l'individu:
      • GRABMANN (M.), Gesch. der Scholast. Methode, II, 490 ;
      • HOCEDEZ, Richard de Middleton, 16 s. ;
      • LACOMBE (G.), The New Scholasticism, 1931, 141 sq.
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ Rédaction Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 04/04/2020.
  • <1a> 15352
  • <1b> RICARDUS Grant
  • <1c> $Ricardus GRANT$
  • <1c> /Il apparaît à *Paris sous le nom de $Ricardus ANGLICUS$ : il semble s’agir de $Richard GRANT, chancelier de £Lincoln$ plutôt que de $Ricardus ANGLICUS, archidiacre de £Bologne$, puisque, &vir eminentis literaturae&, il est tenu en haute considération pour son savoir et sa carrière académique et qu’il a été le compagnon d’étude de $Benedictus de SAWSTON$ et d'$Alexander de STAINSBY$. La biographie ci-dessous, en se fondant sur les propositions de $Alfred B. EMDEN$ et de $C.H. LAWRENCE$, opte pour cette position ; il a par ailleurs été proposé de l’identifier avec $Richard WETHERINGSETT$, mais, comme le dit $C.H. LAWRENCE$, "no conclusive evidence has been advanced in support of this theory, which must therefore be regarded as unproven" ;
  • <r> ODNB.
  • <1c> $Ricardus ANGLICUS$
  • <1c> $Richard l'ANGLAIS$
  • <1c> $Richard LE=GRANT$
  • <1c> $Ricardus MAGNUS$
  • <1c> $Richard WETHERSHED$
  • <1d> Archevêque de Canterbury
  • <1e> % -1231%
  • <1e> /Il est mort en rentrant de *Rome, le 6 janvier, et est enterré dans le couvent (franciscain) de à *San Gemini en *Ombrie ;
  • <r> ODNB.
  • <1f> %1210-1231%
  • <1k> Maître
  • <2a> *Angleterre (*Naseing, *Essex).
  • <3b> Son frère est $Walter de NASINGES$ ;
  • <3b> Sa soeur est $Agnes de NASINGES$.
  • <5b> *Paris %1218%.
  • <5c> Étudiant (*Paris) %:1210: ;
  • <5c> /C'est pendant cette période qu'il est le compagnon d'études de $Benedictus de SAWSTON$ et d'$Alexander de STAINSBY$.
  • <5c> Maître en théologie (*Paris) %:1218%.
  • <6b> Chancelier de £Lincoln %1220-1229% ;
  • <6b> Archevêque de Canterbury %1229-1231% ;
  • <6b> /Il entre rapidement en conflit avec $HENRI III, roi d’£Angleterre$ sur le scutagium de %1230% pour l’expédition de £Poitou, accordé par une assemblée de barons laïcs qui n’ont aucunement le droit de taxer les clercs, puis avec $Hubert de BURGH, Justicier d’£Angleterre$ en tant que gardien des domaines £Clare à Tonbridge (garde revendiquée par l’archevêque) qu’il excommunie : il se rend à *Rome à l’été %1231% pour effectuer sa visite &ad limina& mais surtout pour exposer ses griefs au pape $GRÉGOIRE IX$ ;
  • <r> ODNB.
  • <7a> Responsable des écoles de £Lincoln en tant que chancelier %1220-1229%.
  • <7b> *Paris (Maître-régent en £Théologie ca. %1218%).
  • <7b> /Une lettre d'$HONORIUS III$ en %1218% (16 novembre) le charge avec deux autres maîtres, $Guillelmus de PONTE ARCE$ et $Ricardus ANGLICUS$ d'intervenir en faveur de $Matthaeus de SCOTIA$ auprès du chancelier de l’université pour lui faire conférer la licence en dépit du privilège du pape $INNOCENT III$ concernant le nombre des docteurs en théologie à *Paris : "Petro de Capua, Willermo de Ponte Arce et Riccardo Anglico doctoribus Parisiensibus. Si abscondens talentum creditum sibi a Domino redarguitur, prohibens volentem illud proferre in medium et ad utililatem publicam exercere arguendus pari ratione videtur. Sane nostris fuit auribus intimatum, quod cum divina benignitas dilecto filio magistro Matheo de Scotia scientie talentum sic larga manu concesserit, ut in theologia docere valeat atque velit, dilcctus filius ... cancellarius Parisiensis occasione cujusdam privilegii dc certo numero doctorum theologie habendorum Parisius oliin a sede apostolica impetrati eum cathedram magistralem ascendere non permittit, licet privilegium ipsum non fuerit hactenus sicut asseritur continue observatum. Ne igitur idcm magister creditum sibi talentum occultare compellatur invitus, quod in communi deductum multis potest cum incremento proprio orogari, discretioni vestre per apostolica scripta mandamus, quatinus magistrum diligenter examinetis eundem, et si eum idoneum reppereritis ad docendum in facultate predicta, moneatis cancellarium memoratum, ut id faciendi licentiam benigne concedat eidem. Quod si facere non curaverit, vos ei auctoritate nostra eandem licentiam tribuatis, presertim si alias factum fuit contra privilegium memoratum. Quod si non omncs, duo vestrum, etc. Dat. Laterani xvj kal. Decembris, anno tertio.
  • <r> CUP: I, 85-86 (n° 27).
  • <9> Voyage en *Italie à *Rome pour rencontrer le pape $GRÉGOIRE IX$ à la *Curie en %1231% ;
  • <9> /Il meurt sur le chemin du retour à *San Gemini.
  • <r> ODNB.
  • <19> Oeuvre écrite en latin :
  • <20> Auteur actif dans le champ religieux :
  • <20a1> &Sermo 'Quomodo cessavit exactor quievit tributum ...'&
  • <<b>> ?
  • <<c>> MS. London, BL Royal 8 C V, f. 5r-6r, du XIIIe siècle ;
  • <<c>> Inc. : "Fratres mei et amici, considerandum nobis est ...".
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> GLORIEUX MT: 118 ;
  • <99a> BRUO: III, 2188 ;
  • <99a> CUP: I, 85-86 (n° 27) ;
  • <99a> ODNB (C.H. LAWRENCE) ;
  • <99a> SCHNEYER: V, 159 ;
  • <99a> SHARPE: 482 (n° 1333) ;
  • <99b> GRABMANN (M.), &Gesch. der Scholast. Methode&, II, 490 ;
  • <99b> HOCEDEZ, &Richard de Middleton&, 16 s. ;
  • <99b> LACOMBE (G.), &The New Scholasticism&, 1931, 141 sq.
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction : Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 04/04/2020.
Visualisation géographique