Fiche 13168 - ARNULPHUS de Fonte

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/13168-arnulphusdefonte
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • ARNULPHUS de Fonte
    • Variante(s) de nom:
      • Arnulphus de FONTE
      • Arnulphus de LA=FONTAINE
    • Description courte:
      • Docteur en théologie.
    • Date d'activité:
      • 1393-1414
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Insertion relationnelle
    • Ami de ou ennemi:
      • Ennemi de BENOIT XIII.
    • Liens politiques particuliers:
      • Partisan de la soustraction d'obédience en 1398.
      • Référence : MILLET, Le vote de soustraction d'obédience, p.179 (n144).
      • Référence : VALOIS (N.), La France et le Grand Schisme d'Occident, 3, p.179 (n1).
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris 1393-1404.
    • Cursus:
      • Licencié en théologie (Paris) 1393 ;
      • Référence : MS. Paris, BNF lat. 5657-A, f. 11r.
      • Commentaire : /Il est classé 5/13.
      • Docteur en théologie (Paris) 1404.
    • Vie de l'individu dans un collège:
      • Couvent (franciscain) de Paris (Cordeliers).
    Carrière ecclésiastique
    • Ecclésiastique régulier:
      • O.F.M. frère franciscain de la province de Bourgogne.
      • Référence : SBARALEA, Bullarium franciscanum, 7, 214 (573).
      • Commentaire : /Il l'est l'un des nombreux frères de la province de Bourgogne obtenant une indulgence in articulo mortis le 10 mars 1379.
    • Position hiérarchique occupée dans un ordre régulier:
      • Ministre=provincial (franciscain) de Bourgogne en 1414 (grâce à l'intervention du pape JEAN XXIII).
      • Référence : EUBEL AVIGNON 125 (970), 132 (1004), 133 (1005), 137 (1030b), 150 (1106).
      • Référence : SBARALEA, Bullarium franciscanum, 7, 328 (967), 329 (968), 336 (986), 338 (995), 353 (1026), 487 (n1350).
      • Commentaire : /L'élection à ce poste fait l'objet d'un long conflit le pape nomme un autre frère franciscain, docteur en théologie, Johannes de CURTIS, après qu'une commission ait étudié l'affaire à la demande du pape BENOIT XIII. Arnulphus et son rival refuse d'obéir au pape, qui les déclare alors contumace par décret du 19 mars 1405. Le 8 décembre 1405, le pape constate qu'Arnulphus agit comme si il était élu ministre provincial, et l'appelle alors "filius perditionis", l'excommuniant au passage. Le conflit perdure encore en 1407 lorsque le pape BENOIT XIII liste le nom des complices d'Arnulphus. En 1414, tout juste nommé ministre provincial, il est démis de cette fonction par BENOIT XIII.
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Relatif:
      • Cité, parmi d'autres, à comparaître devant le pape BENOIT XIII pour avoir soutenu des positions contre la foi et le Siège Apostolique, et contre la personne même du pape, le 21 octobre 1408.
      • Référence : SBARALEA, Bullarium franciscanum, 7, 364 (n1055).
      • Référence : EUBEL AVIGNON 161 (1163), 162 (1164).
      • Commentaire : /Il est arrêté.
    Commission/Expertise
    • Commission de l’université de Paris:
      • Souscrit la délibération des théologiens de la Faculté de Théologie sur les propos tenus "in vesperis suis" par Johannes GORRE, O.F.M. sur le sacrement de pénitence en 1409 (2 janvier) ;
      • Référence : CUP IV, 164 (n 1864).
    Bibliographie
    • Sources inédites et éditées:
      • MS. Paris, BNF lat. 5657-A, f. 11r.
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • CUP IV, 164 (n 1864) ;
      • EUBEL AVIGNON 125 (970), 132 (1004), 133 (1005), 137 (1030b), 150 (1106), 161 (1163), 162 (1164) ;
      • SBARALEA, Bullarium franciscanum, 7, 214 (573), 328 (967), 329 (968), 336 (986), 338 (995), 353 (1026), 364 (n1055), 487 (n1350) ;
      • SULLIVAN Theol. I pp.177-178.
    • Ouvrages sur l'individu:
      • MILLET (H.), Le vote de la soustraction d'obédience en 1398, Paris, 1988, p.179 (n144) ;
      • VALOIS (N.), La France et le grand schisme d'Occident, III, 1901-1902, p.179 (n1).
    • Autres bases prosopographiques:
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ Rédaction Claire Priol-Hoogland, révision, Jean-Philippe Genet 17/11/2020.
  • <1a> 13168
  • <1b> ARNULPHUS de Fonte
  • <1c> $Arnulphus de FONTE$
  • <1c> $Arnulphus de LA=FONTAINE$
  • <1d> Docteur en théologie.
  • <1f> %1393-1414%
  • <1k> Maître
  • <3e> Ennemi de $BENOIT XIII$.
  • <3i> Partisan de la soustraction d'obédience en %1398%.
  • <r> MILLET, &Le vote de soustraction d'obédience&, p.179 (n°144).
  • <r> VALOIS (N.), &La France et le Grand Schisme d'Occident&, 3, p.179 (n°1).
  • <5b> *Paris %:1393-:1404%.
  • <5c> Licencié en théologie (*Paris) %1393% ;
  • <5c> /Il est classé 5/13.
  • <r> MS. Paris, BNF lat. 5657-A, f. 11r.
  • <5c> Docteur en théologie (*Paris) %:1404%.
  • <5e> Couvent (franciscain) de £Paris (*Cordeliers).
  • <6d> O.F.M. : frère franciscain de la province de £Bourgogne.
  • <6d> /Il l'est l'un des nombreux frères de la province de Bourgogne obtenant une indulgence in articulo mortis le 10 mars %1379%.
  • <r> SBARALEA, &Bullarium franciscanum&, 7, 214 (573).
  • <6f> Ministre=provincial (franciscain) de £Bourgogne en %1414% (grâce à l'intervention du pape $JEAN XXIII$).
  • <6f> /L'élection à ce poste fait l'objet d'un long conflit: le pape nomme un autre frère franciscain, docteur en théologie, $Johannes de CURTIS$, après qu'une commission ait étudié l'affaire à la demande du pape $BENOIT XIII$. Arnulphus et son rival refuse d'obéir au pape, qui les déclare alors contumace par décret du 19 mars %1405%. Le 8 décembre %1405%, le pape constate qu'Arnulphus agit comme si il était élu ministre provincial, et l'appelle alors "filius perditionis", l'excommuniant au passage. Le conflit perdure encore en %1407% lorsque le pape $BENOIT XIII$ liste le nom des complices d'Arnulphus. En %1414%, tout juste nommé ministre provincial, il est démis de cette fonction par $BENOIT XIII$.
  • <r> EUBEL AVIGNON: 125 (970), 132 (1004), 133 (1005), 137 (1030b), 150 (1106).
  • <r> SBARALEA, &Bullarium franciscanum&, 7, 328 (967), 329 (968), 336 (986), 338 (995), 353 (1026), 487 (n°1350).
  • <8g> Cité, parmi d'autres, à comparaître devant le pape $BENOIT XIII$ pour avoir soutenu des positions contre la foi et le Siège Apostolique, et contre la personne même du pape, le 21 octobre %1408%.
  • <8g> /Il est arrêté.
  • <r> SBARALEA, &Bullarium franciscanum&, 7, 364 (n°1055).
  • <r> EUBEL AVIGNON: 161 (1163), 162 (1164).
  • <10a> Souscrit la délibération des théologiens de la Faculté de £Théologie sur les propos tenus "in vesperis suis" par $Johannes GORRE, O.F.M.$ sur le sacrement de pénitence en %1409% (2 janvier) ;
  • <r> CUP: IV, 164 (n° 1864).
  • <19> Pas d'œuvres connues.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99s> MS. Paris, BNF lat. 5657-A, f. 11r.
  • <99a> CUP: IV, 164 (n° 1864) ;
  • <99a> EUBEL AVIGNON: 125 (970), 132 (1004), 133 (1005), 137 (1030b), 150 (1106), 161 (1163), 162 (1164) ;
  • <99a> SBARALEA, &Bullarium franciscanum&, 7, 214 (573), 328 (967), 329 (968), 336 (986), 338 (995), 353 (1026), 364 (n°1055), 487 (n°1350) ;
  • <99a> SULLIVAN Theol.: I pp.177-178.
  • <99b> MILLET (H.), &Le vote de la soustraction d'obédience en 1398&, Paris, 1988, p.179 (n°144) ;
  • <99b> VALOIS (N.), &La France et le grand schisme d'Occident&, III, 1901-1902, p.179 (n°1).
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction : Claire Priol-Hoogland, révision, Jean-Philippe Genet 17/11/2020.
Visualisation géographique