Fiche 3775 - GUILLELMUS Buser de Huesden

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/3775-guillelmusbuserdehuesden
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • GUILLELMUS Buser de Huesden
    • Variante(s) de nom:
      • Guillelmus BUSERII
      • Guillelmus BUSER
      • Guillelmus BUZER
      • Référence : AUP I, 283 15.
    • Description courte:
      • Maître ès arts
    • Date d'activité:
      • 1356-1413
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Brabant (Heusden) ;
      • Référence : CUP III, 91 (n 1265).
    • Diocèse:
      • Diocèse d'Utrecht.
    Insertion relationnelle
    • Réseau familial:
      • Son frère est Ghiselbertus BUT ;
      • Référence : AUP I, 296 10 ;
      • Référence : AUP I, 305 33.
    • Lien maître-élève:
      • Son élève est Nicolaus de SCONHOVIA pour le baccalauréat en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 226 23.
      • Son élève est Petrus HOEN pour le baccalauréat en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 227 4.
      • Son élève est Reynaldus REYNALDI de Novimagio pour le baccalauréat en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 227 6.
      • Son élève est Hainricus Gwilhelmi TAELIAERT pour le baccalauréat en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 227 13.
      • Son élève est Hainricus JEHANNIS pour le baccalauréat en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 227 22.
      • Son élève est Johannes PROIS pour le baccalauréat et la maîtrise en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 228 1, 229 40.
      • Son élève est Nicholaus de ALCMARIA pour la maîtrise en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 229 37.
      • Son élève est Florentius de ALCMADE pour la licence en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 230 2.
      • Son élève est Heinricus de WODRICHEM pour la licence en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 232 15.
      • Son élève est Nicolaus de PRUTIA pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 272 1.
      • Son élève est Marcelius de INGHEN pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 272 4.
      • Son élève est Theodoricus de OY pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 272 6.
      • Son élève est Whilhelmus de WIC pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 272 8.
      • Son élève est Johannes HOLTMAN pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 272 10.
      • Son élève est Symon de BRVERWIC pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 272 14.
      • Son élève est WEFERMANNUS pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 273 36.
      • Son élève est Baldewinus de TYLA pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 274 19.
      • Son élève est Giselbertus WIICHEN de Gorchem pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 274 21.
      • Son élève est Wilhelmus LODERPAPE pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 275 10.
      • Son élève est Florentius de ALCMADE pour la maîtrise en 1362 ;
      • Référence : AUP I, 276 4.
      • Son élève est Thomas de CLEVE pour le baccalauréat en 1364 ;
      • Référence : AUP I, 294 11.
      • Son élève est Heynricus de BRANDENBORCH pour le baccalauréat en 1364 ;
      • Référence : AUP I, 294 36.
      • Son élève est OTTO Metensis diocesis pour la licence en 1364 ;
      • Référence : AUP I, 298 15.
      • Commentaire : /La licence est accordée condicionaliter car la question de savoir si cet étudiant doit appartenir à la Nation Anglo-allemande - natus et aclimatus ydyomate - ou à la Nation de France - à cause de son diocèse - n'est pas tranchée ;
      • Son élève est Ghiselbertus BUT pour la licence en 1364 ;
      • Référence : AUP I, 296 10.
      • Commentaire : /"Item licenciatus fuit in prima audicione Sancte Genovefe dominus Ghiselbertus But sub magistroWilhelmo Buser fratre suo, cujus bursa X solidi." ;
      • Son élève est Ghiselbertus BUT pour la maîtrise en 1364 ;
      • Référence : AUP I, 305 33.
      • Son élève est Thilmannus de SANCTO VITO pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 308 31.
      • Son élève est Teotricus de YSELSTEYN pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 308 34.
      • Son élève est Theotricus PISTOR pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 308 34.
      • Son élève est Elias LOEPWIIC pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 308 34.
      • Son élève est Gherardus DROEM pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 308 34.
      • Son élève est Jacobus de CAMPIS pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 308 34.
      • Son élève est Jacobus LUPI pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 308 34.
      • Son élève est Petrus HEELT pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 309 11.
      • Son élève est Petrus FAEY pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 309 11.
      • Son élève est Heynricus MONIC pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 309 11.
      • Son élève est Arnoldus de HERSEL pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 310 11.
      • Son élève est Ghiselbertus BOT de Nova Ecclesia pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 310 14.
      • Son élève est Johannes de PRUSIA pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 310 23.
      • Son élève est Ludolfus de ALTONIS pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 310 38.
      • Son élève est Johannes GRECUS pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 311 5.
      • Son élève est Johannes BOSCH de Trajecto pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 311 7.
      • Son élève est RODOLFUS pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 311 16.
      • Son élève est Johannes de AQUIS pour le baccalauréat en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 311 24.
      • Son élève est Heynricus de BRANDENBORCH pour la licence en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 311 33.
      • Son élève est Heynricus de BRANDENBORCH pour la maîtrise en 1365 ;
      • Référence : AUP I, 312 4.
      • Référence : AUP I, 312 n. 3.
      • Commentaire : /Le livre du Procureur s'interrompt en 1365 (10 février) et ne reprend qu'en 1368 (1er juin), les feuillets correspondant ayant disparu ;
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris (Nation Anglo-allemande) 1356-1371.
    • Cursus:
      • Bachelier ès arts (Paris) 1356 ;
      • Référence : AUP I, 192 25.
      • Commentaire : /"Item Willelmus Buser sub magistro Arnesto, cujus bursa 5 solidi." ;
      • Maître ès arts (Paris) ;
      • Référence : AUP I, 219 47, 220 2 4 11 21 27 33.
      • Commentaire : /Sa maîtrise donne lieu à un conflit entre la Nation de Picardie et la Nation Anglo-allemande "Item XVIII die mensis Septembris redii ego Nicolaus Johannis, et statim in crastino sequente venit ad me dominus Villelmus Buser et rogavit quod facerem unara congregacionem nacionis super habendo consilio de nacione nostra, qualiter idem Villelmus posset incipere, quia nacio Picardorum intendebat ipsum impedire, quia credebat eundem Villelmum esse de partibus illis, de quibus pendet lis inter predictas naciones, scilicet Picardam et Anglicanam. Et tunc facta congregacione nacionis eadem die, deliberatum fuit per magistros in congregacione presentes, quod quia rnalum esset impedire bachellarios ab incepcione ipsorum sine culpa eorum, et quia dubium erat inter Picardos de qua nacione esset predictus Villelmus, placuit nacioni Anglicane quod burse predicti bachellarii ponerentur ad manum sequestram, et quod ipse bachellarius juraret condicionaliter tam nacioni Picardorum quam nacioni Anglicane juramenta que in incepcione bachellariorum hactenus fieri sunt consueta, videlicet quod si rite adjudicatus fuerit nacioni Picardorum, observare vellet statuta et consuetudines, etc, nacionis Picardorum, si autem adjudicatus fieret nacioni nostre Anglicane finaliter, statuta nostra observaret. Et quia predictus Villelmus Buser magis se gerebat et eciam juramento prestito in plena congregacione generali fore reputabat se de nacione nostra Anglicana, idcirco specialiter juraret quod interim, cum esset in congregacionibus nostris, secreta nostra nulli revelaret. Et sic factum est. Item predictis juramentis prestitis predictus Villelmus Buser posuit pro bursis suis ad manum sequestram ex consensu ambarum nacionum tam Picardorum quam Anglicorum, videlicet ad manus magistri Johannis de Calore, duos florenos de bono pondere. Item dominus rector Universitatis pro tunc habuit de sepedicto Villelmo unam bursam, videlicet sex solidos, non obstante quod sex bursas posuerat in manu sequestra, quia aliter rector non permisisset eum incipere." ;
      • Bachelier en médecine (Paris) 1371 ;
      • Référence : COURTENAY II, 442-443.
      • Étudiant en décret (Paris) pendant quatre ans 1371 ;
      • Référence : COURTENAY II, 442-443.
    Carrière ecclésiastique
    • Statut ecclésiastique douteux:
      • Sous-diacre du diocèse d’Utrecht en 1371 ;
      • Référence : COURTENAY II, 442.
    • Ecclésiastique séculier:
      • Provision pour un bénéfice à la collation du chapitre d'Utrecht (église collégiale Saint Jean) sans effets et cassée en 1362 quand il reçoit une autre provision ;
      • Référence : COURTENAY II, 225.
      • Provision pour un canonicat à la cathédrale d'Utrecht sur le rotulus de la Nation Anglo-allemande en 1362 mandat au doyen de Paris, au doyen d'Utrecht (Sainte Marie) et au doyen d'Avignon (Saint-Agricol) ;
      • Référence : CUP III, 91 (n 1265) ;
      • Référence : COURTENAY II, 225.
      • Provision pour un canonicat à l'église=collégiale d'Utrecht (Sainte-Marie)) sur le rotulus de la Nation Anglo-allemande en 1379 ;
      • Référence : COURTENAY II, 442-443.
    Carrière professionnelle
    • Universitaire:
      • Paris (Nation Anglo-allemande examinateur des bacheliers élu en 1358) ;
      • Référence : AUP I, 224 43.
      • Paris (Nation Anglo-allemande procureur élu en 1358 (20 avril) jusqu'au 3 mai ;
      • Référence : AUP I, 228 13 19, 229.
      • Commentaire : /Comme il fait partie des députés de l'Université aux États Généraux convoqués par CHARLES, duc de Normandie, il désigne comme substitut à une date non précisée Artolphus LAUTERWECH qui lui succèdera comme procureur le 3 mai ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande l'un des témoins de la fondation de bourses par les Écossais Thomas de HARTAS et Adam JEDVORT en faveur d'étudiants de leur nation en 1359 (11 février)) ;
      • Référence : AUP I, 241 2.
      • Paris (Nation Anglo-allemande procureur élu en 1361 (18 novembre) jusqu'au 3 mai, continué en 1362 (13 janvier) jusqu'à une date inconnue parce qu'il manque un folio au manuscrit) ;
      • Référence : AUP I, 268 2 10, 269 6 27.
      • Paris (Nation Anglo-allemande élu en 1362 (27 septembre) nonce à la Curie) ;
      • Référence : AUP I, 271 28 ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande la Nation lui alloue en 1362 (30 septembre) 100 francs pour ses dépenses en tant que nonce à la Curie) ;
      • Référence : AUP I, 272 36.
      • Commentaire : /"Item anno ut supra, ultima die Septembris, facta congregatione nationis apud Sanctum Materinum ad ordinandum de pecunia pro magistro Wilhelmo Buser nuncio ad curiam cum rotulo, ordinavimus eidem concorditer 100 francos, et pro presenti deberet capere quod ab inrotulatis caperetur, et pro residuo deberet capere litteras nationis ad satisfaciendum eidem." ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande le receveur de la Nation lui verse en 1362 (8 octobre) 20 francs) ;
      • Référence : AUP 273, 40.
      • Paris (Nation Anglo-allemande la Nation promet en 1362 (11 novembre) par lettres scellées de lui verser 30 francs) ;
      • Référence : AUP I, 276 8 42.
      • Paris (Nation Anglo-allemande la Nation est invitée en 1362 (12 novembre) à la taverne pour leurs adieux par les deux nonces à la Curie, Willelmus BUSER qui paie deux florins et Henricus KEMPEN qui en paie un) le nonce peut alors partir ;
      • Référence : AUP I, 277 13.
      • Commentaire : /"Item eodem die solvit magister Wilhelmus Buzer pro suo benevalete invitata natione, ultra II florenos, et magister Henricus Kempen unum in taberna." ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande la Nation lui verse en 1363 (15 avril) 4 francs en plus de 26 francs déjà versés et reconnaît lui devoir encore 30 francs) ;
      • Référence : AUP I, 283 15 26.
      • Paris (Nation Anglo-allemande il est élu en 1364 (28 janvier) examinateur des bacheliers) ;
      • Référence : AUP I, 293 2.
      • Paris (Nation Anglo-allemande procureur élu en 1364 (9 mars) jusqu'au 6 avril) ;
      • Référence : AUP I, 297 12 21.
      • Commentaire : /"Item ibidem michi procuratori supradicto satisfactum fuit, sit in pecunia, sit in litteris officialis, de XXX francis, in quibus michi nacio tenebatur adhuc de eo et pro eo quod nuncius eram ad curiam Romanam in creacione domini Urbani, etc." ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande substitut du procureur en 1364 (entre le 10 et le 21 octobre), Michael VICHNOU de Prusia, procureur de la Nation Anglo-allemande ayant dû se rendre à la Curie) ;
      • Référence : AUP I, 304 40.
      • Paris (Université recteur élu en 1364 (29 novembre)) ;
      • Référence : AUP I, 307 8.
      • Paris (Nation Anglo-allemande fidéjusseur pour Theodorus de HEESWIC désigné en 1364 (9 décembre)) ;
      • Référence : AUP I, 306 46.
      • Paris (Nation Anglo-allemande examinateur des bacheliers élu en 1365 (13 janvier)) ;
      • Référence : AUP I, 307 46.
      • Paris (Nation Anglo-allemande présent en 1365 (3 juillet) aux côtés du recteur et de nombreux autres maîtres lors de l'arrachage du blé semé par un laïc sur le Pré-aux-Clercs ;
      • Référence : CUP III, 135 (n1310).
      • Paris (Nation Anglo-allemande intrans pour l'élection du recteur en 1368 (décembre) mais l'élection des intrans est cassée et ce sont quatre nouveaux intrans qui procèdent à l'élection du nouveau recteur ;
      • Référence : CUP III, 186 (n1354).
      • Paris (Nation Anglo-allemande élu nonce à la Curie en 1370 (30 décembre) à l'occasion de l'intronisation de GRÉGOIRE IX il partira en 1371 (15 janvier) et le rotulus est reçu par GRÉGOIRE IX le 27 janvier ;
      • Référence : AUP I, 378 10 ;
      • Référence : COURTENAY II, 8.
      • Référence : AUP I, 379 2 5 20 25.
      • Référence : AUP I, 380 25.
      • Référence : AUP I, 382 1 8 11 18 24, 383 5.
      • Référence : AUP I, 383 29, 385 47.
      • Commentaire : /Mais dès 1371 (1er janvier), cette nomination est contestée, si bien que Guillelmus BUSER demande qu'elle soit enregistrée sur des lettres par le maître Johannes AMMERS, notaire et revient à la charge le 2 janvier "Item in eadem congregacione supplicavit magister Wilhelmus Buser, quatinus nacio vellet sibi concedere literas, in quibus nacio consentiret eum esse verurn nuncium nacionis Anglicane, cujus supplicacio erat concessa, saltem IIII vel V magistris reclamantibus, et nacio concessit sub ista condicione quod predictus magister Wilhelmus deberet facere literas et legere eas in plena congregacione, ita quod nacio sciret quid sigillaret." ;
      • Commentaire : /La question paraît réglée le 8 janvier "Item in congregacione precedenti erat deliberatum quod litera magistri Wilhelmi Buser, in qua habebatur quod erat verus nuncius nacionis nostre, deberet sigillari, et dati erant deputati ad procuratorem et receptorem magister Heynricus Langhals, magister Adam et Gherardus de Kalker, et postquam litera erat sigillata, intravimus tabernam, ubi receptor solvebat VI solidos, et ego procurator II solidos." ;
      • Commentaire : /Mais l'affaire n'est pas terminée "supplicavit magister Wilhelmus Buzer, tunc electus in nuncium nacionis, ut pensatis suis futuris laboribus nacio vellet ei concedere, quod sex magistri absentes possent imponi rotulo nacionis sine eo, quod ipsi solverint pecuniam nacioni ; que supplicacio ab omnibus nullo contradicente ei concessa fuit, sub tali moderacione quod magister Wilhelmus daret nacioni literam obligatoriam de proprio sigillo, et instrumentum publicum in meliori forma qua fieri posset, super eo quod si idem magister Wilhelmus officium sibi a nacione commissum in eodem perseverans, fideliter et diligenter exercuerit ad utilitatem nacionis et singulorum suppositorum, et hoc ex post facto per majorem partem nacionis fuerit judicatum, posset a dictis sex magistris pro se recipere pecuniam, quam nacio recepisset secundum alias deliberata, antequam eos inrotulari permisisset ; si autem dictus magister Wilhelmns ita diligens etc. repertus non fuerit, tenebitur nacioni ad restitucionem pecunie, quam dicti sex magistri secundum deliberata nacionis solvere debuissent nationi. Et ne in absentia ipsius nacio non posset super isto procedere, si opus fuerit, promisit dictus magister Wilhelmus bona fide, ubicumque fuerit, citatus tamen per nacionem tenebitur comparere, aut alias nacio in ejus absencia procedet in premissis. Et ad majorem certitudinem et firmitatem predictorum promisit sepedictus magister dare dictas literas nacioni, et dedit instruinentum publicum eciam suo sigillo sigillatum ... Item in eadem congregacione tamen ante dictas supplicaciones propter dubium incidens declaravit tota natio, et uno dempto decrevit, quod magistro Wilhelmo Buzer nuncio nacionis nichil de rigore juris competeret de pecunia ab absentibus, si qui imponerentur pro inrotulatione secundum deliberata nacionis solvenda; quo audito supersedebat ipse, supplicans tamen postea ut supra." ;
      • Commentaire : /Et en 1371 (15 janvier), la fameuse lettre est réclamée par Johannes de DUREN, procureur de la Nation Anglo-allemande "Item XVa die ejusdem mensis ego procurator presentibus multis magistris in generali congregacione Universitatis requisivi publicum instrumentum fieri a magistro Johanne Amers notario publico receptori nacionis supra concessione supplicacionis magistri Wilhelmi Buzer superius enarrate , qui more notariorum reccpit promissionem sub ypotheca omnium suorum bonorum, etc, et inde instrumentum
      • Paris (Nation Anglo-allemande il reçoit sa quittance en 1371 (2 juin)) ;
      • Référence : AUP I, 400 4 9.
      • Commentaire : /"Item anno Domini quo supra, ejusdem mensis die 12, facta congregacione nacionis Anglicane super
      • Paris (Nation Anglo-allemande en 1371 (14 octobre) une nouvelle condition est proposée
      • Référence : AUP I, 404 29.
      • Commentaire : /"Item in eadem congregacione proponebatur, quoniam magister Wilhelmus Buzer electus erat anno preterito in creacione Gregorii pape XI in nuncium [et] sibi concessum erat, quod posset imponere in rotulo VI magistros, scilicet XVIII francos libere, tali condicione quod si fideliter laboraret in curia pro nacione ad singula bene expediendum, nacio quitaret sibi pecuniarn de illis magistris recipiendam ; si autem nacioni constaret de sua negligencia, solveret pro illis magistris predictis XVIII francos, de quo deliberatum erat, quia factum erat instrumentum super predicta condicione, quod deferretur usque ad illud tempus, quo specialiter nacio vocata ad hoc fuerit, ut inspecto instrumento se sanius poterit super hoc deliberare." ;
    Carrière politique et vicissitudes diverses
    • Position politique importante:
      • Député aux États=Généraux en 1358 ;
      • Référence : AUP I, 229.
    Production textuelle
    • Auteur actif dans le champ philosophique:
    • Auteur actif dans le champ philosophique
      • De obligationibus
        • Titre:
          • De obligationibus
        • Date et lieu:
          • 1360 d'après le manuscrit de Tortosa ;
          • Référence : WEIJERS III, 108.
        • Manuscrits:
          • MS. Firenze, BNC Magliabecchi Classe V 43, f. 47r-70v ;
          • MS. Oxford, Bodl. Libr. Canon. class. lat. 278, f. 70r-72v, copié en Italie à Padoue en 1394 ;
          • MS. Torino, BNU G III 12, f. 216va-225vb ;
          • MS. Tortosa, B. Cat. 114, f. 138-150bis ;
          • MS. Città=del=Vaticano, BAV Pal. lat. 994, f. 153 ra-159 va, copié en Angleterre 1400 ;
          • MS. Città=del=Vaticano, BAV Pal. lat. 3030, f. 59ra-70vb ;
          • MS. Città=del=Vaticano, BAV Pal. lat. 3065, f. 54va-65vb ;
        • Incipits pour le texte manuscrit:
          • Inc. "Ob rogatum quorundam meorum dilectorum sociorum et scientie in se perutilem declarationem ..." ;
        • Edition moderne:
          • In POZZI (L.), éd., La coerenza logica nella teoria medioevale delle obligazioni. Con l'edizione del trattato "Obligationes" di Guglielmo Buser, Parme, 1990.
          • Commentaire : //http//www.mirabileweb.it/author/guillelmus-buser-n-1335-1337-m-post-1419-author/22075 ;
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • AUP I, 192 25, 209 1 34, 219 47, 220 2 4 11 21 27 33, 224 43, 226 23, 227 4 6 13 22, 228 1 13 19, 230 2, 232 15 47, 236 1, 241 2, 268 2 10, 269 6 27, 270 12, 271 28, 272 7 37, 273 34 40, 274 19 21, 275 10, 276 4 8 42, 277 13, 280 17, 283 15 26, 290 35, 293 2, 294 11 36, 296 10, 297 12 21, 298 15, 304 40, 305 33, 306 48, 307 8 46, 308 31 34, 309 11 31, 310 11 14 24 38, dépouillé jusque-là 311 5 7 16 24 33, 312 4, 378 10, 379 2 5 20 25, 380 25, 382 1 8 11 18 24, 383 6 29, 385 47, 391 40, 395 26, 400 4 9, 402 16, 404 29, 830 12.
      • CUP III 91 (n 1265), 135 (n1310), 186 (n1354) ;
      • COURTENAY II, 6, 8, 225, 433, 442-443 ;
      • WEIJERS III, 107-108 ;
    • Ouvrages sur l'individu:
      • ASHWORTH (E.J.), Obligationes Treatises. A cataloge of Manuscripts, Editions and Studies, Bulletin de Philosophie Médiévale, XXXVI, 1994, 127-128 ;
      • BRAAKUIS (H.A.G.), Albert of Saxony "De obligationibus" its place in the development of fourteenth century obligational theory, dans JACOBI (K.), éd., Argumentationstheorie Scholastiche Forschunhen zu den logischen und semantischen Regeln korrekten Folgerns, Leyde-New York-Cologne, 1993, 323-341 ;
      • FEDERICI-VESCOVINI (G.), Il "De obligtionibus" de Buser, dans BRAAKUIS (H.A.G.), KNEEPKENS (C.H.), et DE RIJK (L.M.), Acts of the IVth European Symposium on Medieval Logic and Semantics, Nimègue, 1981, 445-457 ;
      • FEDERICI-VESCOVINI (G.), Il "De obligationibus" de Buser, dans FEDERICI-VESCOVINI (G.), "Arti" e filosofia nel secolo XIV. Studi sulla tradizione aristotelica e i "modernié, Florence, 1983, 45-56 ;
      • KNEEPKENS (C.H.), The mysterious Buser again William Buser of Heusden and the Obligations Tract "Ob rogatum", dans MAIERÙ (A.), éd., Acts of the Vth European Symposium on Medieval Logic and Semantics, Rome, 1982, 147-166 ;
      • KNEEPKENS (C.H.), Willem Buser of Heusden's "Obligationes" - Treatise "Ob rogatum" A ressourcement of the doctrine of Obligation, dans JACOBI (K.), éd., Argumentationstheorie Scholastiche Forschunhen zu den logischen und semantischen Regeln korrekten Folgerns, Leyde-New York-Cologne, 1993, 343-362 ;
      • POZZI (L.), éd., La coerenza logica nella teoria medioevale delle obligazioni. Con l'edizione del trattato "Obligationes" di Guglielmo Buser, Parme, 1990.
    • Autres bases prosopographiques:
      • MIRABILE
      • STUDIUM http//lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ Rédaction Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 18/11/2018.
  • <1a> 3775
  • <1b> GUILLELMUS Buser de Huesden
  • <1c> $Guillelmus BUSERII$
  • <1c> $Guillelmus BUSER$
  • <1c> $Guillelmus BUZER$
  • <r> AUP: I, 283 15.
  • <1d> Maître ès arts
  • <1f> %1356-1413%
  • <1k> Maître
  • <2a> *Brabant (*Heusden) ;
  • <r> CUP: III, 91 (n° 1265).
  • <2b> Diocèse d'£Utrecht.
  • <3b> Son frère est $Ghiselbertus BUT$ ;
  • <r> AUP: I, 296 10 ;
  • <r> AUP: I, 305 33.
  • <3l> Son élève est $Nicolaus de SCONHOVIA$ pour le baccalauréat en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 226 23.
  • <3l> Son élève est $Petrus HOEN$ pour le baccalauréat en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 227 4.
  • <3l> Son élève est $Reynaldus REYNALDI de Novimagio$ pour le baccalauréat en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 227 6.
  • <3l> Son élève est $Hainricus Gwilhelmi TAELIAERT$ pour le baccalauréat en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 227 13.
  • <3l> Son élève est $Hainricus JEHANNIS$ pour le baccalauréat en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 227 22.
  • <3l> Son élève est $Johannes PROIS$ pour le baccalauréat et la maîtrise en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 228 1, 229 40.
  • <3l> Son élève est $Nicholaus de ALCMARIA$ pour la maîtrise en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 229 37.
  • <3l> Son élève est $Florentius de ALCMADE$ pour la licence en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 230 2.
  • <3l> Son élève est $Heinricus de WODRICHEM$ pour la licence en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 232 15.
  • <3l> Son élève est $Nicolaus de PRUTIA$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 272 1.
  • <3l> Son élève est $Marcelius de INGHEN$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 272 4.
  • <3l> Son élève est $Theodoricus de OY$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 272 6.
  • <3l> Son élève est $Whilhelmus de WIC$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 272 8.
  • <3l> Son élève est $Johannes HOLTMAN$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 272 10.
  • <3l> Son élève est $Symon de BRVERWIC$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 272 14.
  • <3l> Son élève est $WEFERMANNUS$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 273 36.
  • <3l> Son élève est $Baldewinus de TYLA$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 274 19.
  • <3l> Son élève est $Giselbertus WIICHEN de Gorchem$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 274 21.
  • <3l> Son élève est $Wilhelmus LODERPAPE$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 275 10.
  • <3l> Son élève est $Florentius de ALCMADE$ pour la maîtrise en %1362% ;
  • <r> AUP: I, 276 4.
  • <3l> Son élève est $Thomas de CLEVE$ pour le baccalauréat en %1364% ;
  • <r> AUP: I, 294 11.
  • <3l> Son élève est $Heynricus de BRANDENBORCH$ pour le baccalauréat en %1364% ;
  • <r> AUP: I, 294 36.
  • <3l> Son élève est $OTTO Metensis diocesis$ pour la licence en %1364% ;
  • <3l> /La licence est accordée &condicionaliter& car la question de savoir si cet étudiant doit appartenir à la Nation £Anglo-allemande - &natus et aclimatus ydyomate& - ou à la Nation de £France - à cause de son diocèse - n'est pas tranchée ;
  • <r> AUP: I, 298 15.
  • <3l> Son élève est $Ghiselbertus BUT$ pour la licence en %1364% ;
  • <3l> /"Item licenciatus fuit in prima audicione Sancte Genovefe dominus Ghiselbertus But sub magistroWilhelmo Buser fratre suo, cujus bursa X solidi." ;
  • <r> AUP: I, 296 10.
  • <3l> Son élève est $Ghiselbertus BUT$ pour la maîtrise en %1364% ;
  • <r> AUP: I, 305 33.
  • <3l> Son élève est $Thilmannus de SANCTO VITO$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 308 31.
  • <3l> Son élève est $Teotricus de YSELSTEYN$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 308 34.
  • <3l> Son élève est $Theotricus PISTOR$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 308 34.
  • <3l> Son élève est $Elias LOEPWIIC$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 308 34.
  • <3l> Son élève est $Gherardus DROEM$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 308 34.
  • <3l> Son élève est $Jacobus de CAMPIS$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 308 34.
  • <3l> Son élève est $Jacobus LUPI$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 308 34.
  • <3l> Son élève est $Petrus HEELT$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 309 11.
  • <3l> Son élève est $Petrus FAEY$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 309 11.
  • <3l> Son élève est $Heynricus MONIC$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 309 11.
  • <3l> Son élève est $Arnoldus de HERSEL$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 310 11.
  • <3l> Son élève est $Ghiselbertus BOT de Nova Ecclesia$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 310 14.
  • <3l> Son élève est $Johannes de PRUSIA$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 310 23.
  • <3l> Son élève est $Ludolfus de ALTONIS$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 310 38.
  • <3l> Son élève est $Johannes GRECUS$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 311 5.
  • <3l> Son élève est $Johannes BOSCH de Trajecto$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 311 7.
  • <3l> Son élève est $RODOLFUS$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 311 16.
  • <3l> Son élève est $Johannes de AQUIS$ pour le baccalauréat en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 311 24.
  • <3l> Son élève est $Heynricus de BRANDENBORCH$ pour la licence en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 311 33.
  • <3l> Son élève est $Heynricus de BRANDENBORCH$ pour la maîtrise en %1365% ;
  • <r> AUP: I, 312 4.
  • <3l> /Le livre du Procureur s'interrompt en %1365% (10 février) et ne reprend qu'en %1368% (1er juin), les feuillets correspondant ayant disparu ;
  • <r> AUP: I, 312 n. 3.
  • <5b> *Paris (Nation £Anglo-allemande) %1356-1371:%.
  • <5c> Bachelier ès arts (*Paris) %1356% ;
  • <5c> /"Item Willelmus Buser sub magistro Arnesto, cujus bursa 5 solidi." ;
  • <r> AUP: I, 192 25.
  • <5c> Maître ès arts (*Paris) ;
  • <5c> /Sa maîtrise donne lieu à un conflit entre la Nation de £Picardie et la Nation £Anglo-allemande : "Item XVIII die mensis Septembris redii ego Nicolaus Johannis, et statim in crastino sequente venit ad me dominus Villelmus Buser et rogavit quod facerem unara congregacionem nacionis super habendo consilio de nacione nostra, qualiter idem Villelmus posset incipere, quia nacio Picardorum intendebat ipsum impedire, quia credebat eundem Villelmum esse de partibus illis, de quibus pendet lis inter predictas naciones, scilicet Picardam et Anglicanam. Et tunc facta congregacione nacionis eadem die, deliberatum fuit per magistros in congregacione presentes, quod quia rnalum esset impedire bachellarios ab incepcione ipsorum sine culpa eorum, et quia dubium erat inter Picardos de qua nacione esset predictus Villelmus, placuit nacioni Anglicane quod burse predicti bachellarii ponerentur ad manum sequestram, et quod ipse bachellarius juraret condicionaliter tam nacioni Picardorum quam nacioni Anglicane juramenta que in incepcione bachellariorum hactenus fieri sunt consueta, videlicet quod si rite adjudicatus fuerit nacioni Picardorum, observare vellet statuta et consuetudines, etc, nacionis Picardorum, si autem adjudicatus fieret nacioni nostre Anglicane finaliter, statuta nostra observaret. Et quia predictus Villelmus Buser magis se gerebat et eciam juramento prestito in plena congregacione generali fore reputabat se de nacione nostra Anglicana, idcirco specialiter juraret quod interim, cum esset in congregacionibus nostris, secreta nostra nulli revelaret. Et sic factum est. Item predictis juramentis prestitis predictus Villelmus Buser posuit pro bursis suis ad manum sequestram ex consensu ambarum nacionum tam Picardorum quam Anglicorum, videlicet ad manus magistri Johannis de Calore, duos florenos de bono pondere. Item dominus rector Universitatis pro tunc habuit de sepedicto Villelmo unam bursam, videlicet sex solidos, non obstante quod sex bursas posuerat in manu sequestra, quia aliter rector non permisisset eum incipere." ;
  • <r> AUP: I, 219 47, 220 2 4 11 21 27 33.
  • <5c> Bachelier en médecine (*Paris) %:1371% ;
  • <r> COURTENAY: II, 442-443.
  • <5c> Étudiant en décret (*Paris) pendant quatre ans %:1371% ;
  • <r> COURTENAY: II, 442-443.
  • <6a> Sous-diacre du diocèse d’£Utrecht en %1371% ;
  • <r> COURTENAY: II, 442.
  • <6b> Provision pour un bénéfice à la collation du chapitre d'£Utrecht (église collégiale Saint Jean) sans effets et cassée en %1362% quand il reçoit une autre provision ;
  • <r> COURTENAY: II, 225.
  • <6b> Provision pour un canonicat à la cathédrale d'£Utrecht sur le rotulus de la Nation £Anglo-allemande en %1362% : mandat au doyen de £Paris, au doyen d'£Utrecht (Sainte Marie) et au doyen d'£Avignon (Saint-Agricol) ;
  • <r> CUP: III, 91 (n° 1265) ;
  • <r> COURTENAY: II, 225.
  • <6b> Provision pour un canonicat à l'église=collégiale d'£Utrecht (Sainte-Marie)) sur le rotulus de la Nation £Anglo-allemande en %1379% ;
  • <r> COURTENAY: II, 442-443.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : examinateur des bacheliers élu en %1358%) ;
  • <r> AUP: I, 224 43.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : procureur élu en %1358% (20 avril) jusqu'au 3 mai ;
  • <7b> /Comme il fait partie des députés de l'Université aux États Généraux convoqués par $CHARLES, duc de £Normandie$, il désigne comme substitut à une date non précisée $Artolphus LAUTERWECH$ qui lui succèdera comme procureur le 3 mai ;
  • <r> AUP: I, 228 13 19, 229.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : l'un des témoins de la fondation de bourses par les Écossais $Thomas de HARTAS$ et $Adam JEDVORT$ en faveur d'étudiants de leur nation en %1359% (11 février)) ;
  • <r> AUP: I, 241 2.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : procureur élu en %1361% (18 novembre) jusqu'au 3 mai, continué en %1362% (13 janvier) jusqu'à une date inconnue parce qu'il manque un folio au manuscrit) ;
  • <r> AUP: I, 268 2 10, 269 6 27.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : élu en %1362% (27 septembre) nonce à la *Curie) ;
  • <r> AUP: I, 271 28 ;
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : la Nation lui alloue en %1362% (30 septembre) 100 francs pour ses dépenses en tant que nonce à la *Curie) ;
  • <7b> /"Item anno ut supra, ultima die Septembris, facta congregatione nationis apud Sanctum Materinum ad ordinandum de pecunia pro magistro Wilhelmo Buser nuncio ad curiam cum rotulo, ordinavimus eidem concorditer 100 francos, et pro presenti deberet capere quod ab inrotulatis caperetur, et pro residuo deberet capere litteras nationis ad satisfaciendum eidem." ;
  • <r> AUP: I, 272 36.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : le receveur de la Nation lui verse en %1362% (8 octobre) 20 francs) ;
  • <r> AUP: 273, 40.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : la Nation promet en %1362% (11 novembre) par lettres scellées de lui verser 30 francs) ;
  • <r> AUP: I, 276 8 42.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : la Nation est invitée en %1362% (12 novembre) à la taverne pour leurs adieux par les deux nonces à la *Curie, $Willelmus BUSER$ qui paie deux florins et $Henricus KEMPEN$ qui en paie un) : le nonce peut alors partir ;
  • <7b> /"Item eodem die solvit magister Wilhelmus Buzer pro suo benevalete invitata natione, ultra II florenos, et magister Henricus Kempen unum in taberna." ;
  • <r> AUP: I, 277 13.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : la Nation lui verse en %1363% (15 avril) 4 francs en plus de 26 francs déjà versés et reconnaît lui devoir encore 30 francs) ;
  • <r> AUP: I, 283 15 26.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : il est élu en %1364% (28 janvier) examinateur des bacheliers) ;
  • <r> AUP: I, 293 2.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : procureur élu en %1364% (9 mars) jusqu'au 6 avril) ;
  • <7b> /"Item ibidem michi procuratori supradicto satisfactum fuit, sit in pecunia, sit in litteris officialis, de XXX francis, in quibus michi nacio tenebatur adhuc de eo et pro eo quod nuncius eram ad curiam Romanam in creacione domini Urbani, etc." ;
  • <r> AUP: I, 297 12 21.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : substitut du procureur en %1364% (entre le 10 et le 21 octobre), $Michael VICHNOU de Prusia, procureur de la Nation £Anglo-allemande$ ayant dû se rendre à la *Curie) ;
  • <r> AUP: I, 304 40.
  • <7b> *Paris (Université : recteur élu en %1364% (29 novembre)) ;
  • <r> AUP: I, 307 8.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : fidéjusseur pour $Theodorus de HEESWIC$ désigné en %1364% (9 décembre)) ;
  • <r> AUP: I, 306 46.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : examinateur des bacheliers élu en %1365% (13 janvier)) ;
  • <r> AUP: I, 307 46.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : présent en %1365% (3 juillet) aux côtés du recteur et de nombreux autres maîtres lors de l'arrachage du blé semé par un laïc sur le *Pré-aux-Clercs ;
  • <r> CUP: III, 135 (n°1310).
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : intrans pour l'élection du recteur en %1368% (décembre) mais l'élection des intrans est cassée et ce sont quatre nouveaux intrans qui procèdent à l'élection du nouveau recteur ;
  • <r> CUP: III, 186 (n°1354).
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : élu nonce à la *Curie en %1370% (30 décembre) à l'occasion de l'intronisation de $GRÉGOIRE IX$ : il partira en %1371% (15 janvier) et le &rotulus& est reçu par $GRÉGOIRE IX$ le 27 janvier ;
  • <r> AUP: I, 378 10 ;
  • <r> COURTENAY: II, 8.
  • <7b> /Mais dès %1371% (1er janvier), cette nomination est contestée, si bien que $Guillelmus BUSER$ demande qu'elle soit enregistrée sur des lettres par le $maître Johannes AMMERS, notaire$ et revient à la charge le 2 janvier : "Item in eadem congregacione supplicavit magister Wilhelmus Buser, quatinus nacio vellet sibi concedere literas, in quibus nacio consentiret eum esse verurn nuncium nacionis Anglicane, cujus supplicacio erat concessa, saltem IIII vel V magistris reclamantibus, et nacio concessit sub ista condicione quod predictus magister Wilhelmus deberet facere literas et legere eas in plena congregacione, ita quod nacio sciret quid sigillaret." ;
  • <r> AUP: I, 379 2 5 20 25.
  • <7b> /La question paraît réglée le 8 janvier : "Item in congregacione precedenti erat deliberatum quod litera magistri Wilhelmi Buser, in qua habebatur quod erat verus nuncius nacionis nostre, deberet sigillari, et dati erant deputati ad procuratorem et receptorem magister Heynricus Langhals, magister Adam et Gherardus de Kalker, et postquam litera erat sigillata, intravimus tabernam, ubi receptor solvebat VI solidos, et ego procurator II solidos." ;
  • <r> AUP: I, 380 25.
  • <7b> /Mais l'affaire n'est pas terminée : "supplicavit magister Wilhelmus Buzer, tunc electus in nuncium nacionis, ut pensatis suis futuris laboribus nacio vellet ei concedere, quod sex magistri absentes possent imponi rotulo nacionis sine eo, quod ipsi solverint pecuniam nacioni ; que supplicacio ab omnibus nullo contradicente ei concessa fuit, sub tali moderacione quod magister Wilhelmus daret nacioni literam obligatoriam de proprio sigillo, et instrumentum publicum in meliori forma qua fieri posset, super eo quod si idem magister Wilhelmus officium sibi a nacione commissum in eodem perseverans, fideliter et diligenter exercuerit ad utilitatem nacionis et singulorum suppositorum, et hoc ex post facto per majorem partem nacionis fuerit judicatum, posset a dictis sex magistris pro se recipere pecuniam, quam nacio recepisset secundum alias deliberata, antequam eos inrotulari permisisset ; si autem dictus magister Wilhelmns ita diligens etc. repertus non fuerit, tenebitur nacioni ad restitucionem pecunie, quam dicti sex magistri secundum deliberata nacionis solvere debuissent nationi. Et ne in absentia ipsius nacio non posset super isto procedere, si opus fuerit, promisit dictus magister Wilhelmus bona fide, ubicumque fuerit, citatus tamen per nacionem tenebitur comparere, aut alias nacio in ejus absencia procedet in premissis. Et ad majorem certitudinem et firmitatem predictorum promisit sepedictus magister dare dictas literas nacioni, et dedit instruinentum publicum eciam suo sigillo sigillatum ... Item in eadem congregacione tamen ante dictas supplicaciones propter dubium incidens declaravit tota natio, et uno dempto decrevit, quod magistro Wilhelmo Buzer nuncio nacionis nichil de rigore juris competeret de pecunia ab absentibus, si qui imponerentur pro inrotulatione secundum deliberata nacionis solvenda; quo audito supersedebat ipse, supplicans tamen postea ut supra." ;
  • <r> AUP: I, 382 1 8 11 18 24, 383 5.
  • <7b> /Et en %1371% (15 janvier), la fameuse lettre est réclamée par $Johannes de DUREN, procureur de la Nation £Anglo-allemande$ : "Item XVa die ejusdem mensis ego procurator presentibus multis magistris in generali congregacione Universitatis requisivi publicum instrumentum fieri a magistro Johanne Amers notario publico receptori nacionis supra concessione supplicacionis magistri Wilhelmi Buzer superius enarrate , qui more notariorum reccpit promissionem sub ypotheca omnium suorum bonorum, etc, et inde instrumentum
  • dixit se facturum, et fecit" : la lettre sera placée le 24 janvier dans l'armoire de la Nation ;
  • <r> AUP: I, 383 29, 385 47.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : il reçoit sa quittance en %1371% (2 juin)) ;
  • <7b> /"Item anno Domini quo supra, ejusdem mensis die 12°, facta congregacione nacionis Anglicane super
  • duobus articulis, scilicet ad ordinandum de quitancia miltenda magistro Wilhelmo Buzer, nuncio nacionis, super decem et octo francis, quos nacio sibi concesserat in casu quo non inveniretur negligens in exequendo facta nacionis; super quo non fuit concordia, nam una pars nacionis concessit dicto magistro Wilhelmo quitanciam, alia vero distulit usque ad adventum rotuli. Item ad supplicandum. Nullus tamen supplicavit." ;
  • <r> AUP: I, 400 4 9.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : en %1371% (14 octobre) une nouvelle condition est proposée :
  • <7b> /"Item in eadem congregacione proponebatur, quoniam magister Wilhelmus Buzer electus erat anno preterito in creacione Gregorii pape XI in nuncium [et] sibi concessum erat, quod posset imponere in rotulo VI magistros, scilicet XVIII francos libere, tali condicione quod si fideliter laboraret in curia pro nacione ad singula bene expediendum, nacio quitaret sibi pecuniarn de illis magistris recipiendam ; si autem nacioni constaret de sua negligencia, solveret pro illis magistris predictis XVIII francos, de quo deliberatum erat, quia factum erat instrumentum super predicta condicione, quod deferretur usque ad illud tempus, quo specialiter nacio vocata ad hoc fuerit, ut inspecto instrumento se sanius poterit super hoc deliberare." ;
  • <r> AUP: I, 404 29.
  • <8a> Député aux *États=Généraux en %1358% ;
  • <r> AUP: I, 229.
  • <19> Oeuvre écrite en latin :
  • <21> Auteur actif dans le champ philosophique :
  • <21a1>&De obligationibus&
  • <<b>> %1360% d'après le manuscrit de *Tortosa ;
  • <r> WEIJERS: III, 108.
  • <<c>> MS. Firenze, BNC Magliabecchi Classe V 43, f. 47r-70v ;
  • <<c>> MS. Oxford, Bodl. Libr. Canon. class. lat. 278, f. 70r-72v, copié en *Italie à *Padoue en %1394% ;
  • <<c>> MS. Torino, BNU G III 12, f. 216va-225vb ;
  • <<c>> MS. Tortosa, B. Cat. 114, f. 138-150bis ;
  • <<c>> MS. Città=del=Vaticano, BAV Pal. lat. 994, f. 153 ra-159 va, copié en *Angleterre %:1400:% ;
  • <<c>> MS. Città=del=Vaticano, BAV Pal. lat. 3030, f. 59ra-70vb ;
  • <<c>> MS. Città=del=Vaticano, BAV Pal. lat. 3065, f. 54va-65vb ;
  • <<cc>> Inc. : "Ob rogatum quorundam meorum dilectorum sociorum et scientie in se perutilem declarationem ..." ;
  • <<i>> In POZZI (L.), éd., &La coerenza logica nella teoria medioevale delle obligazioni. Con l'edizione del trattato "Obligationes" di Guglielmo Buser&, Parme, 1990.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> AUP: I, 192 25, 209 1 34, 219 47, 220 2 4 11 21 27 33, 224 43, 226 23, 227 4 6 13 22, 228 1 13 19, 230 2, 232 15 47, 236 1, 241 2, 268 2 10, 269 6 27, 270 12, 271 28, 272 7 37, 273 34 40, 274 19 21, 275 10, 276 4 8 42, 277 13, 280 17, 283 15 26, 290 35, 293 2, 294 11 36, 296 10, 297 12 21, 298 15, 304 40, 305 33, 306 48, 307 8 46, 308 31 34, 309 11 31, 310 11 14 24 38, dépouillé jusque-là 311 5 7 16 24 33, 312 4, 378 10, 379 2 5 20 25, 380 25, 382 1 8 11 18 24, 383 6 29, 385 47, 391 40, 395 26, 400 4 9, 402 16, 404 29, 830 12.
  • <99a> CUP: III 91 (n° 1265), 135 (n°1310), 186 (n°1354) ;
  • <99a> COURTENAY: II, 6, 8, 225, 433, 442-443 ;
  • <99a> WEIJERS: III, 107-108 ;
  • <99b> ASHWORTH (E.J.), &Obligationes Treatises. A cataloge of Manuscripts, Editions and Studies, &Bulletin de Philosophie Médiévale&, XXXVI, 1994, 127-128 ;
  • <99b> BRAAKUIS (H.A.G.), Albert of Saxony "De obligationibus" its place in the development of fourteenth century obligational theory, dans JACOBI (K.), éd., &Argumentationstheorie Scholastiche Forschunhen zu den logischen und semantischen Regeln korrekten Folgerns&, Leyde-New York-Cologne, 1993, 323-341 ;
  • <99b> FEDERICI-VESCOVINI (G.), Il "De obligtionibus" de Buser, dans BRAAKUIS (H.A.G.), KNEEPKENS (C.H.), et DE RIJK (L.M.), &Acts of the IVth European Symposium on Medieval Logic and Semantics&, Nimègue, 1981, 445-457 ;
  • <99b> FEDERICI-VESCOVINI (G.), Il "De obligationibus" de Buser, dans FEDERICI-VESCOVINI (G.), "Arti" e filosofia nel secolo XIV. Studi sulla tradizione aristotelica e i "modernié, Florence, 1983, 45-56 ;
  • <99b> KNEEPKENS (C.H.), The mysterious Buser again : William Buser of Heusden and the Obligations Tract "Ob rogatum", dans MAIERÙ (A.), éd., &Acts of the Vth European Symposium on Medieval Logic and Semantics&, Rome, 1982, 147-166 ;
  • <99b> KNEEPKENS (C.H.), Willem Buser of Heusden's "Obligationes" - Treatise "Ob rogatum" : A ressourcement of the doctrine of Obligation, dans JACOBI (K.), éd., &Argumentationstheorie Scholastiche Forschunhen zu den logischen und semantischen Regeln korrekten Folgerns&, Leyde-New York-Cologne, 1993, 343-362 ;
  • <99b> POZZI (L.), éd., &La coerenza logica nella teoria medioevale delle obligazioni. Con l'edizione del trattato "Obligationes" di Guglielmo Buser&, Parme, 1990.
  • <99c> MIRABILE :
  • <99c> //http://www.mirabileweb.it/author/guillelmus-buser-n-1335-1337-m-post-1419-author/22075 ;
  • <99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction : Jean-Philippe Genet, dernière mise à jour 18/11/2018.
Visualisation géographique