Fiche 3256 - GOSVINUS de Hoven de Arnhem

permalien : http://studium-parisiense.univ-paris1.fr/individus/3256-gosvinusdehovendearnhem
Retourner à la liste

Informations prosopographiques
    Fiche d’identité
    • Nom:
      • GOSVINUS de Hoven de Arnhem
    • Variante(s) de nom:
      • Goeswinus de HOVEN
      • Goeswinus de HOEVEN
      • Référence : AUP I, 735 3.
      • Goesswinus de AERNEM
      • Référence : AUP I, 849, 43.
      • Goswinus de ARNEM
      • Référence : AUP I, 931 21.
      • Goeswin de HUEVEN
      • Référence : WICK I, 210-211.
      • Goeswin de HOVEN
      • Référence : WICK I, 210-211.
      • Goeswin de HOEVEN
      • Référence : WICK I, 210-211.
    • Description courte:
      • Maître en médecine
    • Date d'activité:
      • 1397-1419
    • Sexe:
      • male
    • Statut:
      • Maître
    Origine et situation géographique
    • Lieu de naissance:
      • Pays-Bas (Gueldre Arnhem) ;
      • Référence : WICK I, 210-211.
    • Diocèse:
      • Diocèse d'Utrecht.
    Insertion relationnelle
    • Réseau familial:
      • Son frère est Johannes de HOVEN de Arnhem ;
      • Référence : AUP I, 858 14 ;
      • Référence : TOEPKE (G.), Die Matrikel der Universität Heidelberg, I, 1884, 142.
    • Lien maître-élève:
      • Son maître est Johannes de ZUTFANIA pour le baccalauréat en 1397 ;
      • Référence : AUP I, 736 34.
      • Son maître est Johannes de ZUTFANIA pour la licence et la maîtrise en 1399 ;
      • Référence : AUP I, 799, 39, 44.
      • Son élève est Fredericus de MYDDACHTEN pour le baccalauréat en 1402 ;
      • Référence : AUP I, 853 36.
      • Son élève est son frère Johannes de ARNEM pour la licence ès arts en 1403 ;
      • Référence : AUP I, 858 14.
      • Commentaire : /"Dominus Johannes de Arnem sub magistro Goswino fratre ejus, cujus bursa IIII albi." ;
      • Son élève est Johannes de ARNEM pour la maîtrise ès arts en 1403 ;
      • Référence : AUP I, 858 41.
      • Son élève est Theodoricus de ARNEM alias de Hoven pour la maîtrise ès arts en 1406 ;
      • Référence : AUP I, 931 21.
      • Commentaire : /"Item incepit dominus Theodericus de Arnem alias de Hoven sub magistro Goswyno de Arnem, cujus bursa XVI den." ;
    Cursus
    • Université ou Studium:
      • Paris (Nation Anglo-allemande) 1397-1406 ;
      • Référence : WICK I, 210-211.
      • Vienne 1412 ;
      • Référence : SCHRAUF (K.), Acta facultatis medicae Universitatis Vindobonensis, I, 1894, 20 et 96.
      • Commentaire : /Le 30 septembre 1412, s'intitulant docteur en médecine et chanoine de Maastricht (Notre-Dame), il se fait agréger à la Faculté de Médecine de Vienne.
      • Cologne 1412-1413 ;
      • Référence : KEUSSEN (H.), Die Matrikel der Universität Köln, I, 1928, 159.
      • Commentaire : /Il se fait immatriculer à l'Université de Cologne à la fin 1412 ou au début 1413.
      • Heidelberg 1419.
      • Référence : TOEPKE (G.), Die Matrikel der Universität Heidelberg, I, 1884, 142.
      • Commentaire : /Se rend à l'Université d'Heidelberg où il retrouva son frère Johannes de HOVEN de Arnhem.
      • Paris (Nation Anglo-allemande) 1397.
    • Cursus:
      • Étudiant ès arts (Paris) 1397 ;
      • Référence : AUP I, 735 3.
      • Commentaire : /Il adresse avec deux autres étudiants en 1397 (2 avril) une supplique à la Nation pour pouvoir sous-déterminer en raison de sa pauvreté "Et supplicaverunt protunc domini Goeswinus de Hoven, Walinghus de Oudwater, Henricus de Ghorinchem, ut ad subdeterminanciam admitterentur tanquam pauperes. Et fuit protunc supplicacio cujuslibet ipsorum concessa, sub tamen condicione illa, quod quilibet ipsorum juraret statutum paupertatis." ;
      • Bachelier ès arts (Paris) 1397 ;
      • Référence : AUP I, 736 34.
      • Commentaire : /Comme sous-déterminant sous Jacobus MATHEI "Item subdeterminavit dominus Goeswinus de Hoeven sub magistro Johanne de Zutfania, sub principali determinante, scilicet Jacobo Mathei.." ;
      • Licencié ès arts (Paris) 1399 ;
      • Référence : AUP I, 799 39.
      • Commentaire : /"Item licenciatus est dominus Goeswinus de Hoeven sub magistro Johanne de Zutphania, cujus bursa [II sol.]" ;
      • Maître ès arts (Paris) 1399 ;
      • Référence : AUP I, 799 44.
      • Commentaire : /"Item incepit dominus Goeswinus de Hoeven sub magistro Johanne de Zutphania, cujus bursa II s.". ;
      • Bachelier en médecine (Paris) 1404 ;
      • Référence : WICK I, 210-211.
      • ?Docteur en médecine (Paris) 1404.
    Carrière ecclésiastique
    • Ecclésiastique séculier:
      • Chanoine de Maastricht (Notre-Dame) 1412 ;
      • Référence : SCHRAUF (K.), Acta facultatis medicae Universitatis Vindobonensis, I, 1894, 20 et 96.
      • Chanoine des Cinq-Eglises dans le diocèse d'Utrecht vers 1412-1413 ;
      • Référence : KEUSSEN (H.), Die Matrikel der Universität Köln, I, 1928, 159.
    Carrière professionnelle
    • Universitaire:
      • Paris (Nation Anglo-allemande maître-régent en 1402) ;
      • Référence : AUP I, 849 43.
      • Commentaire : /Son fidejussor est le magister Hermannus de UMMEN ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande maître-régent en 1403) ;
      • Référence : AUP I, 868 9.
      • Commentaire : /Son fidejussor est inconnu ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande procureur élu en 1403 (21 octobre) et continué à une date non mentionnée jusqu'au 17 décembre ;
      • Référence : AUP I, 871 9 16, 872 3 11.
      • Paris (Nation Anglo-allemande maître-régent en 1404 mais il demande le 8 octobre à retarder le début de sa régence) ;
      • Référence : AUP I, 887 6.
      • Référence : AUP I, 888 21.
      • Commentaire : /"Notandum quod 8 die mensis Octobris nacione congregata apud Sanctum Maturinum ad deliberandum super factis Universitatis, supplicavit magister Goeswinus de Arnhem, ex quo propter certam causam non potest incipere ordinarie legere proxima die post festum sancti Dyonisii, quatinus si incipiat ordinarie legere circa festum Omnium Sanctorum, quod tunc in nacione reputetur regens. Item quod nacio velit sibi solvere scolas, quas sibi procurabit, in casu quo inceperit tempore quo supra. Cujus supplicacionem nacio concessit etc. Sed non incepit, ergo nichil fuit." ;
      • Commentaire : /Il demande un délai supplémentaire le 31 octobre, en attendant que des écoles se libèrent "Quoad secundum articulum supplicavit magister Gosvinus de Arnhem, quod ex quo non habebat adhuc scolas pro incipiendo legere de mane, quod nacio vellet supersedere quousque haberet scolas, quia non vellet nacionem dampnificare in locacione scolarum, sperans quod statim alique scole deberent vacare. Concessa fuit supplicacio, dummodo non sit contra statutum nacionis." ;
      • Paris (Nation Anglo-allemande temptator bachellariorum en 1405 avec trois autres maîtres pour la somme de 24 sous parisis) ;
      • Référence : AUP I, 894 36.
      • Paris (Nation Anglo-allemande désigné en 1406 (18 août) parmi les députés appelés à se prononcer sur la décoration de la nouvelles maison des Allemands destinée à rappeler son nom traditionnel d'"École des Sept Arts Libéraux")
      • Référence : AUP I, 930 42.
      • Commentaire : /"Facta fuit congregacio nacionis Anglicane apud Sanctum Maturiuum anno Domini millesimo CCCC VI, die XVIII mensis Augusti super duobus articulis. Primus erat super aliquibus tangentibus factum scolarum septem arcium liberalium in vico Straminis situatarum, et a nacione noviter reedificatarum ... Quantum ad primum articulum dixit procurator, scilicet magister Fredericus de Myddachten, qualiter magister Arnoldus Vytwiick alias tetigit in deputatis de scolis septem arcium predictis, scilicet quomodo perderent suum nomen et consequenter vocarentur nove scole Almanorum, et non fieret ibi mensio de scolis septem arcium, cum tamen istud nomen sit valde honestum pro nacione et nomen totius facultatis, et ergo tetigit procurator predictus quod bonum esset remediare et ponere signum significans septem artes liberales, secundum quod avisatum fuerat per magistros, quando scole primo reedificabantur. Et super isto dixerunt magistri, quod placeret eis quod fieret una aquila vel arma imperatoris cum septem virginibus representantibus septem artes liberales , et subtus scriberetur hec sunt scole septem artium liberalium. Et volebant magistri quod istud fieret expensis minoribus quo posset fiecri, dummodo tamen fieret representacio. Et super isto dabant deputatos, scilicet procuratorem, magistrum Johannem de Austria, magistrum Arnoldum Vytwiick, magistrum Goswinum de Arnhem et magistrum Johannem Spenlini ad advisandum cum pictore, qui predictas virgines haberet depingere.
    Bibliographie
    • Ouvrages usuels et instruments de travail:
      • AUP I, 735 3, 736 34, 799 39 44, 849 43, 858 14 41, 868 9, 871 9 16, 872, 3 11, 887 6, 888 21, 894 36, 930 42, 931 21 ;
      • KEUSSEN (H.), Die Matrikel der Universität Köln, I, 1928, 159 ;
      • SCHRAUF (K.), Acta facultatis medicae Universitatis Vindobonensis, I, 1894, 20 et 96 ;
      • TOEPKE (G.), Die Matrikel der Universität Heidelberg, I, 1884, 142 ;
      • WICK I, 210-211 ;
    • Ouvrages sur l'individu:
      • Bulletin de la Société française d'histoire de la médecine, XII, 1913, 311 ;
      • Korrespondenzblatt der Westdeutschen Zeitschrift, XXI, 1902, 108 ;
      • Westdeutsche Zeitschrift für Geschichte und Kunst, XVIII, 1899, 320-321 ;
  • <1a> 3256
  • <1b> GOSVINUS de Hoven de Arnhem
  • <1c> $Goeswinus de HOVEN$
  • <1c> $Goeswinus de HOEVEN$
  • <r> AUP: I, 735 3.
  • <1c> $Goesswinus de AERNEM$
  • <r> AUP: I, 849, 43.
  • <1c> $Goswinus de ARNEM$
  • <r> AUP: I, 931 21.
  • <1c> $Goeswin de HUEVEN$
  • <r> WICK: I, 210-211.
  • <1c> $Goeswin de HOVEN$
  • <r> WICK: I, 210-211.
  • <1c> $Goeswin de HOEVEN$
  • <r> WICK: I, 210-211.
  • <1d> Maître en médecine
  • <1f> %1397-1419%
  • <1k> Maître
  • <2a> *Pays-Bas (*Gueldre : *Arnhem) ;
  • <r> WICK: I, 210-211.
  • <2b> Diocèse d'£Utrecht.
  • <3b> Son frère est $Johannes de HOVEN de Arnhem$ ;
  • <r> AUP: I, 858 14 ;
  • <r> TOEPKE (G.), &Die Matrikel der Universität Heidelberg&, I, 1884, 142.
  • <3l> Son maître est $Johannes de ZUTFANIA$ pour le baccalauréat en %1397% ;
  • <r> AUP: I, 736 34.
  • <3l> Son maître est $Johannes de ZUTFANIA$ pour la licence et la maîtrise en %1399% ;
  • <r> AUP: I, 799, 39, 44.
  • <3l> Son élève est $Fredericus de MYDDACHTEN$ pour le baccalauréat en %1402% ;
  • <r> AUP: I, 853 36.
  • <3l> Son élève est son frère $Johannes de ARNEM$ pour la licence ès arts en %1403% ;
  • <3l> /"Dominus Johannes de Arnem sub magistro Goswino fratre ejus, cujus bursa IIII albi." ;
  • <r> AUP: I, 858 14.
  • <3l> Son élève est $Johannes de ARNEM$ pour la maîtrise ès arts en %1403% ;
  • <r> AUP: I, 858 41.
  • <3l> Son élève est $Theodoricus de ARNEM alias de Hoven$ pour la maîtrise ès arts en %1406% ;
  • <3l> /"Item incepit dominus Theodericus de Arnem alias de Hoven sub magistro Goswyno de Arnem, cujus bursa XVI den." ;
  • <r> AUP: I, 931 21.
  • <5b> *Paris (Nation £Anglo-allemande) %:1397-1406% ;
  • <r> WICK: I, 210-211.
  • <5b> *Vienne %1412% ;
  • <5b> /Le 30 septembre %1412%, s'intitulant docteur en médecine et chanoine de £Maastricht (Notre-Dame), il se fait agréger à la Faculté de £Médecine de *Vienne.
  • <r> SCHRAUF (K.), &Acta facultatis medicae Universitatis Vindobonensis&, I, 1894, 20 et 96.
  • <5b> *Cologne %:1412:-:1413:% ;
  • <5b> /Il se fait immatriculer à l'Université de £Cologne à la fin %1412% ou au début %1413%.
  • <r> KEUSSEN (H.), &Die Matrikel der Universität Köln&, I, 1928, 159.
  • <5b> *Heidelberg %1419%.
  • <5b> /Se rend à l'Université d'£Heidelberg où il retrouva son frère $Johannes de HOVEN de Arnhem$.
  • <r> TOEPKE (G.), &Die Matrikel der Universität Heidelberg&, I, 1884, 142.
  • <5b> *Paris (Nation £Anglo-allemande) %1397%.
  • <5c> Étudiant ès arts (*Paris) %1397% ;
  • <5c> /Il adresse avec deux autres étudiants en %1397% (2 avril) une supplique à la Nation pour pouvoir sous-déterminer en raison de sa pauvreté : "Et supplicaverunt protunc domini Goeswinus de Hoven, Walinghus de Oudwater, Henricus de Ghorinchem, ut ad subdeterminanciam admitterentur tanquam pauperes. Et fuit protunc supplicacio cujuslibet ipsorum concessa, sub tamen condicione illa, quod quilibet ipsorum juraret statutum paupertatis." ;
  • <r> AUP: I, 735 3.
  • <5c> Bachelier ès arts (*Paris) %1397% ;
  • <5c> /Comme sous-déterminant sous $Jacobus MATHEI$ : "Item subdeterminavit dominus Goeswinus de Hoeven sub magistro Johanne de Zutfania, sub principali determinante, scilicet Jacobo Mathei.." ;
  • <r> AUP: I, 736 34.
  • <5c> Licencié ès arts (*Paris) %1399% ;
  • <5c> /"Item licenciatus est dominus Goeswinus de Hoeven sub magistro Johanne de Zutphania, cujus bursa [II sol.]" ;
  • <r> AUP: I, 799 39.
  • <5c> Maître ès arts (*Paris) %1399% ;
  • <5c> /"Item incepit dominus Goeswinus de Hoeven sub magistro Johanne de Zutphania, cujus bursa II s.". ;
  • <r> AUP: I, 799 44.
  • <5c> Bachelier en médecine (*Paris) %1404% ;
  • <r> WICK: I, 210-211.
  • <5c> ?Docteur en médecine (*Paris) %1404:%.
  • <6b> Chanoine de £Maastricht (Notre-Dame) %:1412% ;
  • <r> SCHRAUF (K.), &Acta facultatis medicae Universitatis Vindobonensis&, I, 1894, 20 et 96.
  • <6b> Chanoine des £Cinq-Eglises dans le diocèse d'£Utrecht vers %1412-1413% ;
  • <r> KEUSSEN (H.), &Die Matrikel der Universität Köln&, I, 1928, 159.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : maître-régent en %1402%) ;
  • <7b> /Son fidejussor est le magister $Hermannus de UMMEN$ ;
  • <r> AUP: I, 849 43.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : maître-régent en %1403%) ;
  • <7b> /Son fidejussor est inconnu ;
  • <r> AUP: I, 868 9.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : procureur élu en %1403% (21 octobre) et continué à une date non mentionnée jusqu'au 17 décembre ;
  • <r> AUP: I, 871 9 16, 872 3 11.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : maître-régent en %1404% mais il demande le 8 octobre à retarder le début de sa régence) ;
  • <7b> /"Notandum quod 8° die mensis Octobris nacione congregata apud Sanctum Maturinum ad deliberandum super factis Universitatis, supplicavit magister Goeswinus de Arnhem, ex quo propter certam causam non potest incipere ordinarie legere proxima die post festum sancti Dyonisii, quatinus si incipiat ordinarie legere circa festum Omnium Sanctorum, quod tunc in nacione reputetur regens. Item quod nacio velit sibi solvere scolas, quas sibi procurabit, in casu quo inceperit tempore quo supra. Cujus supplicacionem nacio concessit etc. Sed non incepit, ergo nichil fuit." ;
  • <r> AUP: I, 887 6.
  • <7b> /Il demande un délai supplémentaire le 31 octobre, en attendant que des écoles se libèrent : "Quoad secundum articulum supplicavit magister Gosvinus de Arnhem, quod ex quo non habebat adhuc scolas pro incipiendo legere de mane, quod nacio vellet supersedere quousque haberet scolas, quia non vellet nacionem dampnificare in locacione scolarum, sperans quod statim alique scole deberent vacare. Concessa fuit supplicacio, dummodo non sit contra statutum nacionis." ;
  • <r> AUP: I, 888 21.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : &temptator bachellariorum& en %1405% avec trois autres maîtres pour la somme de 24 sous parisis) ;
  • <r> AUP: I, 894 36.
  • <7b> *Paris (Nation £Anglo-allemande : désigné en %1406% (18 août) parmi les députés appelés à se prononcer sur la décoration de la nouvelles maison des Allemands destinée à rappeler son nom traditionnel d'"École des Sept Arts Libéraux") :
  • <7b> /"Facta fuit congregacio nacionis Anglicane apud Sanctum Maturiuum anno Domini millesimo CCCC VI, die XVIII° mensis Augusti super duobus articulis. Primus erat super aliquibus tangentibus factum scolarum septem arcium liberalium in vico Straminis situatarum, et a nacione noviter reedificatarum ... Quantum ad primum articulum dixit procurator, scilicet magister Fredericus de Myddachten, qualiter magister Arnoldus Vytwiick alias tetigit in deputatis de scolis septem arcium predictis, scilicet quomodo perderent suum nomen et consequenter vocarentur nove scole Almanorum, et non fieret ibi mensio de scolis septem arcium, cum tamen istud nomen sit valde honestum pro nacione et nomen totius facultatis, et ergo tetigit procurator predictus quod bonum esset remediare et ponere signum significans septem artes liberales, secundum quod avisatum fuerat per magistros, quando scole primo reedificabantur. Et super isto dixerunt magistri, quod placeret eis quod fieret una aquila vel arma imperatoris cum septem virginibus representantibus septem artes liberales , et subtus scriberetur : « hec sunt scole septem artium liberalium. » Et volebant magistri quod istud fieret expensis minoribus quo posset fiecri, dummodo tamen fieret representacio. Et super isto dabant deputatos, scilicet procuratorem, magistrum Johannem de Austria, magistrum Arnoldum Vytwiick, magistrum Goswinum de Arnhem et magistrum Johannem Spenlini ad advisandum cum pictore, qui predictas virgines haberet depingere.
  • <r> AUP: I, 930 42.
  • <18.5> Donne à la Faculté des £Arts de *Cologne deux manuscrits en %1418%.
  • <18.5> /Un des manuscrits concerne la médecine, qui est une sorte de gage dont il rentra en possession sans avoir payé sa dette à la Faculté des £Arts ;
  • <18.5> /L'un de ses manuscrits échoue à *Vienne.
  • <r> &Korrespondenzblatt der Westdeutschen Zeitschrift&, XXI, 1902, 108 ;
  • <r> &Westdeutsche Zeitschrift für Geschichte und Kunst&, XVIII, 1899, 320-321.
  • <19> Pas d'œuvres connues.
  • C BIBLIOGRAPHIE
  • <99a> AUP: I, 735 3, 736 34, 799 39 44, 849 43, 858 14 41, 868 9, 871 9 16, 872, 3 11, 887 6, 888 21, 894 36, 930 42, 931 21 ;
  • <99a> KEUSSEN (H.), &Die Matrikel der Universität Köln&, I, 1928, 159 ;
  • <99a> SCHRAUF (K.), &Acta facultatis medicae Universitatis Vindobonensis&, I, 1894, 20 et 96 ;
  • <99a> TOEPKE (G.), &Die Matrikel der Universität Heidelberg&, I, 1884, 142 ;
  • <99a> WICK: I, 210-211 ;
  • <99b> &Bulletin de la Société française d'histoire de la médecine&, XII, 1913, 311 ;
  • <99b> &Korrespondenzblatt der Westdeutschen Zeitschrift&, XXI, 1902, 108 ;
  • <99b> &Westdeutsche Zeitschrift für Geschichte und Kunst&, XVIII, 1899, 320-321 ;
  • 99c> STUDIUM : http://lamop-vs3.univ-paris1.fr/studium/ : Rédaction : Anne Tournieroux ; révision, Jean-Philippe Genet, 20/01/2022.
  • 894, 36; 930, 42; 931,
  • 21.
Visualisation géographique